Concours Ma Carrière s’écrit en 300 mots, Édition 2017-2018

La gagnante du concours Ma Carrière s’écrit en 300 mots, 5e édition !

La gagnante du concours est Emy Richard-Raymond, de l’École Curé-Antoine-Labelle ! Son texte intitulé "Un métier pour les créatifs" présente son intérêt pour le métier d’étalagiste.

Emy s’est mérité un IPad ainsi qu’un ensemble cadeau Ma carrière se dessine. Vous pouvez lire son texte ci-bas !

Finalistes

En plus de la gagnante, 3 finalistes ont produit un texte remarquable et se sont mérité un ensemble cadeau Ma carrière se dessine.

  • Karthigaa Samithamby, École St-Martin (Métier de cuisinier)
  •  Dowell Hortensia Djakou Fangang, École St-Martin (Métier d’infirmière auxiliaire)
  • Une élève de l’École de La Mosaïque (Métier d’esthéticienne)

Un métier pour les créatifs, par Emy Richard Raymond
Tout le monde a un métier qu’il rêve de faire depuis qu’il est jeune. Il y en a des difficiles, des faciles, mais ce qui compte c’est qu’on aime ce qu’on fait dans la vie. Dans ce texte, vous allez en apprendre davantage sur le métier d’étalagiste, découvrir ma personnalité ainsi que mes intérêts pour cette profession.
Tout a commencé quand je suis allée en sortie au Centre Compétences 2000. Arrivée à la section décoration intérieure et présentation visuelle, j’ai tout de suite eu le coup de foudre pour ce métier et j’ai su que je voulais faire ça plus tard. Depuis toujours, la décoration me fascine beaucoup. Je souhaiterais travailler avec différentes couleurs, textures et formes. Personnellement, je préfère les tâches variées, la nouveauté et le changement pour avoir la possibilité d’explorer de nouvelles façons de faire les choses.
Devenir étalagiste est parfait pour moi, car j’aurais la chance de décorer des vitrines, des magasins et de jouer avec plusieurs sortes de couleurs et d’objets intéressants. Je suis une personne très créative qui adore soutenir les gens et qui est toujours à l’écoute de leurs besoins. Je trouve que, plus tard, si j’ai l’opportunité de devenir décoratrice étalagiste, je pourrais certainement les aider, les écouter et combler leurs besoins. Je suis habile pour faire plusieurs choses comme prendre des décisions, mener à terme mes projets, lire des plans et percevoir les choses en trois dimensions.
Grâce à mon talent artistique et mes autres forces, je suis certaine qu’en travaillant assez fort, j’arriverai à devenir étalagiste plus tard. L’avenir que j’imagine dans cet emploi est de pouvoir me rendre suffisamment loin pour ensuite pouvoir exercer cette carrière à mon propre compte, avoir une équipe d’employés et continuer d’enjoliver les étalages tout en gérant ma compagnie.

Le concours Ma carrière s’écrit en 300 mots !

À qui s’adressait le concours ? Aux élèves du secondaire, des secteurs des jeunes et des adultes, de la Commission scolaire de Laval.

L’objectif du concours est d’expliquer, en 300 mots, quel serait le métier ou le programme d’études idéal pour toi et en quoi ce dernier correspond à ta personnalité et à tes champs d’intérêt.

Critères de sélection

  • Métier ou programme enseigné en formation professionnelle à la Commission scolaire de Laval (voir www.MaCarriereSeDessine.com pour la liste)
  • Liens explicites entre le métier ou le programme et l’élève (intérêts, personnalité, etc.)
  • Qualité du français (vocabulaire structure de phrases, orthographe, etc.)

Galerie photos