Accueil > Découvrir la FP > Blogue

Les carrières d’avenir à la formation professionnelle

Quand on parle de carrières d’avenir au Québec, on pense naturellement et instinctivement toujours au domaine de la santé. Et vous avez raison… Les programmes Assistance à la personne à domicile, Assistance à la personne en établissement de santé et Santé, assistance et soins infirmiers se retrouvent dans le palmarès des carrières d’avenir en formation professionnelle avec des taux de chômage plutôt bas. Bien souvent, il suffit que les élèves intègrent leur stage pour se trouver un emploi. Toutefois, il y a aussi bien d’autres métiers dont la formation est offerte à Laval qui figurent sur cette liste. 

Les métiers du domaine de la construction sont assurément des carrières à envisager. En plus des nombreux avantages sociaux et du salaire, les perspectives d’emploi sont excellentes. Si tu t’intéresses à ce domaine, tu ferais bien de t’intéresser aux programmes suivants : Charpenterie-menuiserie (Charpentier-menuisier), Électricité (Électricien), Mécanique industrielle de construction et d’entretien (Mécanicien industriel), Plomberie et chauffage (Plombier), Réfrigération (Frigoriste), Ferblanterie-tôlerie (Ferblantier-tôlier), Soudage-montage (Soudeur), Installation et fabrication de produits verriers (Monteur-mécanicien vitrier). La plupart des programmes et des métiers de ce domaine te disent certainement quelque chose mis à part le monteur-mécanicien vitrier. Ce travailleur est celui qui réalise des assemblages, fabrique et installe des portes, des fenêtres, des verrières et des portes de garage, interprète et conçoit des plans et devis et effectue des travaux de soudage. En fait, ses tâches s’apparentent beaucoup à celles du charpentier-menuisier. Avec la construction des nombreux édifices vitrés, la demande de monteur-mécanicien vitrier est très élevée et le métier gagne à être connu.

Les nombreuses émissions télévisées le démontrent de façon quotidienne, le milieu de l’alimentation est en pleine effervescence. Pas étonnant que certains programmes se retrouvent en tête de liste des carrières d’avenir pour les années à venir, dont notamment Cuisine et Cuisine du marché. Que ce soit dans un restaurant traditionnel ou d’entreprise, le cuisiner doit faire preuve d’imagination dans la conception de ses recettes, l’élaboration du menu, l’alliance des arômes et des saveurs et la réalisation de ses plats. Il doit également être précis dans le calcul des quantités et dans la préparation des ingrédients. Le cuisinier doit aussi posséder une sensibilité développée pour tout ce qui a trait au rangement, au nettoyage, au contrôle de la conservation des aliments et à l’hygiène du matériel.

Finalement, on compte, parmi les carrières d’avenir, le programme Arboriculture-élagage qui mène au métier d’arboriculteur-élagueur. Bien que l’on n’entende pas beaucoup parler de ce métier et que plusieurs ignorent les tâches de ce travailleur, il n’en demeure pas moins que ce dernier est très utile dans les villes comme Montréal et Laval. En fait, en plus d’entretenir les arbres, les arboriculteurs-élagueurs ont pour mission de préserver leur santé, de prévenir les dommages sur les infrastructures et d’éliminer les dangers. Plantation, taille, élagage, travaux en hauteur sur corde, fertilisation, abattage, haubanage et bien d’autres tâches figurent au cœur de leur quotidien.

Selon vous, quels seront les prochains métiers à figurer parmi le palmarès des carrières d’avenir ?


 

 


Site Internet de la CSDL Site Internet de la CSDL Site Internet «Ma carrière se dessine» - page d'accueil