Une maison pour la communauté Anishnabee du Lac Simon

Un projet d’envergure a été entamé par les élèves en Charpenterie-menuiserie du Centre de formation Le Chantier en aide aux personnes autochtones de la nation Anishnabe du Lac Simon. Il s’agit d’une maison !

Le projet

L’actualité met souvent à l’avant-scène les conditions de vie difficiles dans certaines communautés autochtones. Comme le souligne Statistique Canada, les besoins, dont le logement, sont particulièrement criants dans les réserves et chez les Inuits. Au Québec, c’est un manque d’environ 9000 habitations (APNQL). C’est donc pour combattre l’indifférence que le Comité d’élèves du Centre de formation Le Chantier a choisi de diriger son aide vers les personnes autochtones de la nation Anishnabe du Lac Simon. Dans cette réserve de l’Abitibi-Témiscamingue, aucune construction n’a été réalisée depuis au moins 4 ans alors qu’il y a pourtant 163 personnes sur une liste d’attente pour accéder à une habitation.

Comme les élèves en Charpenterie-menuiserie ont à réaliser les différentes étapes de construction d’une maison en atelier au cours de leur formation, ils ont mis en place un plan de visibilité et ont sollicité plusieurs partenaires du milieu de la construction afin de recueillir des matériaux et ainsi pouvoir donner la maison au lieu de la déconstruire.

Des partenaires hors-pairs

Le projet n’aura pu être possible sans les partenaires :

  • Barrette Structural a appuyé sans hésitation le projet en offrant gracieusement les fermes de toit et les poutrelles essentielles à la construction de la maison.

  • Grâce à Fenêtres Magistral, la maison sera munie de portes et fenêtres de qualité supérieure, certifiées pour affronter le rude climat du nord du Québec.

Les dons

Le projet n’est pas encore à terme et les organisateurs sont toujours à récolter les dons pour acheter l’ensemble des matériaux nécessaires à la construction d’une maison qui soit habitable, chaleureuse, durable et adaptée au climat du nord du Québec. Le montant amassé permettra également d’assurer les frais de transports des modules vers Lac Simon.

Grâce à votre générosité, des élèves du Centre de formation Le Chantier pourraient également se déplacer à Lac Simon pour appuyer la communauté lors de la pose de la maison sur la fondation ainsi que pour les dernières étapes de finition. Une bonne manière d’allier des échanges interculturels tout en favorisant une pratique de terrain.

Chaque dollar économisé cette année sera investi dans un budget destiné à répéter l’expérience l’année suivante. De plus, un reçu de don de charité est remis pour chaque contribution.

Donnez maintenant !

Bravo à tous !

Galerie photos

(IMG/jpg/IMG_5701.jpg|image_reduire{150}) (IMG/jpg/IMG_5761.jpg|image_reduire{150}) (IMG/jpg/IMG_5947.jpg|image_reduire{150})

Articles de cette section