Les mythes

De nombreux mythes existent sur la formation professionnelle ! Pourtant, une grande majorité d’entre eux sont faux. Apprenez-en plus sur la formation professionnelle en découvrant les principaux mythes y étant associés !


1- Les métiers de la formation professionnelle ne sont pas faits pour ceux qui obtiennent des bonnes notes.

- Faux ! Certains métiers nécessitent absolument l’acquisition d’un diplôme d’études professionnelles (DEP), comme c’est notamment le cas pour les métiers de la construction. Certains programmes nécessiteront des tests de sélection et d’autres intégreront les élèves sur une liste d’attente.

2- Ces métiers ne sont pas payants.

- Faux ! Le salaire hebdomadaire moyen des diplômés de la formation professionnelle est de 695$. Certains d"entre eux se feront offrir plus de 900$ par semaine, soit l’équivalent d’un salaire moyen de bachelier.

3- Il est impossible d’être admis au cégep avec un DEP.

- Bien au contraire ! Les finissants de la formation professionnelle peuvent poursuivre leurs études à l’enseignement technique. Plusieurs passerelles ont d’ailleurs été développées afin de faciliter l’obtention d’un double diplôme dans une logique de continuité et sans dédoublement de la formation.

4- La formation professionnelle est réservée aux garçons.

- 41 % des élèves sont des femmes ! Les programmes destinés à la mode, aux arts et à l’administration représentent des secteurs souvent prisés par la gent féminine. Autre fait intéressant : les métiers traditionnellement masculins sont de plus en plus exercés par des femmes.

5- Les femmes n’ont pas la force nécessaire pour travailler dans les métiers de la formation professionnelle.

- Certains métiers nécessitent de la force physique, mais pas tous ! La formation professionnelle c’est aussi des programmes des secteurs de l’alimentation, de l’administration, de la santé et des arts !