1.  Ferblantier (DEP en Ferblanterie au Centre de formation en métallurgie de Laval)

Le métier de ferblantier est peu connu, mais pourtant si intéressant. Il offre des perspectives d’emploi avec énormément de potentiel dans un domaine en pleine croissance, comme dans des entreprises de construction, des compagnies de climatisation et des usines automobiles. Mais qu’est-ce qu’un ferblantier exactement? Ces tâches principales consistent à monter et à réparer les systèmes de ventilation, de climatisation, de chauffage à air chaud ainsi que tout système servant à évacuer des matières diverses. Donc, si tu es manuel et que tu aimes manipuler le métal, ce métier te plaira assurément.

 

2. Monteur-mécanicien vitrier (DEP en Installation et fabrication de produits verriers au Centre de formation Le Chantier)

Le monteur-mécanicien vitrier est le travailleur du domaine de la construction qui installe tout ce qui est fait ou assemblé avec du verre : portes et fenêtres, douches, vitrines, miroirs, rampes, murs rideaux, solarium, etc. Comme pour tous les métiers de la construction, il ne faut pas limiter notre pensée au secteur résidentiel, mais également considérer les secteurs industriels, institutionnels et commerciaux. Ainsi, les installations d’un concessionnaire automobile sur deux étages complètement vitrées, un gratte-ciel ayant le verre comme enveloppe du bâtiment, les baies vitrées sécuritaires d’une banque, les miroirs d’une salle de gym, un hôpital comptant 700 fenêtres, l’ensemble des vitrines d’un centre commercial et la porte d’entrée à ouverture automatique d’une pharmacie font tous partie des mandats des monteurs-mécaniciens vitriers. Ces travailleurs méconnus sont également autorisés à installer des portes de garage. Bref, c’est un travail aux tâches diversifiées et bien payé!

 

3. Mécanicien de protection incendie (DEP en Mécanique de protection contre les incendies à l’École Polymécanique de Laval)

Un autre métier peu connu est celui de mécanicien de protection incendie. Pourtant, ce travailleur est plus qu’essentiel, car il veille à la sécurité des bâtiments en installant, en procédant à la réfection, en modifiant, réparant et entretenant des systèmes de giclement automatique dont la tuyauterie et les autres appareillages utilisés pour prévenir et combattre les incendies. Comme le programme en Mécanique de protection contre les incendies est offert uniquement à l’École Polymécanique de Laval, les diplômés sont très en demande. Autre fait intéressant, la formation est d’une durée de 10 mois seulement.

Pour partager cet article:

Ajouter un commentaireVotre courriel ne sera pas publié.