Le Québec est la province canadienne qui présente actuellement le plus haut taux de pénurie d’emplois, puisque son taux de postes vacants a doublé depuis 2004. La pénurie de main-d’œuvre est un phénomène assez généralisé dans la plupart des secteurs d’emploi, mais certains sont plus touchés que d’autres. Cinq secteurs présentent une quantité importante de postes vacants actuellement et plusieurs formations professionnelles accessibles à Laval te permettront de te trouver un emploi en un rien de temps!   

 

La construction

Le gouvernement fédéral prévoit d’investir dans des projets d’infrastructures publiques, ce qui nécessitera une demande de travailleurs supérieure à la main-d’œuvre disponible pour construire ces ponts et ces routes. De plus, la demande de nouveaux travailleurs de la construction au Canada pour combler les retraites ne cesse d’augmenter en raison de la population vieillissante.

Consulte notre zone réservée aux métiers de la construction pour connaître les formations en lien avec ce domaine.

 

Les transports et la machinerie

La pénurie d’emplois au Québec touche aussi le secteur des transports et de la machinerie. Selon plusieurs dirigeants d’entreprises, il manque de soudeurs, de machinistes, de métallurgistes et d’opérateurs, ce qui affecte leur production. De plus, si la tendance se maintient, il y aura une grande demande de camionneurs pour maintenir les transports actuels en raison d’un manque de renouvellement de la main-d’œuvre dans ce secteur.

Ces formations professionnelles offertes à Laval t’offrent la possibilité d’étudier pour pourvoir un poste vacant dans cette industrie :

Centre de formation en métallurgie de Laval : Soudeur (DEP en Soudage-montage), ferblantier (DEP en Ferblanterie)  et soudeur haute pression (ASP en Soudage haute pression).

École Polymécanique de Laval : Mécanicien industriel (ASP en Mécanique d’entretien en commandes industrielles et le DEP en Mécanique industrielle de construction et d’entretien), mécanicien de protection incendie (DEP en Mécanique de protection contre les incendies), opérateur d’équipements de production (DEP en Opération d’équipements de production) et frigoriste (DEP en Réfrigération).

Centre de formation Compétences-2000 : Électromécanicien de systèmes automatisés (DEP en Électromécanique de systèmes automatisés)

Centre de formation horticole de Laval : Camionneur (DEP en Transport par camion)

 

La santé

Le domaine de la santé est également touché par un infini de postes à combler, et ce, même s’il s’agit d’un secteur important dans l’économie au Québec. La demande d’infirmières auxiliaires et de préposés aux bénéficiaires est de plus en plus importante, ce qui affecte le réseau de la santé au Québec. Alors si tu es un aidant naturel, tu devrais considérer un emploi dans ce secteur.

Voici les métiers offerts en formation professionnelle à Laval dans le secteur de la santé au Centre de formation Compétences-2000 : Préposé aux bénéficiaires (DEP en Assistance à la personne en établissement et à domicile) et infirmier auxiliaire (DEP en Santé, assistance et soins infirmiers)

 

La vente et les services

Le commerce du détail et les services personnels ne sont pas plus épargnés. Les employés des magasins de grandes surfaces se font rares et les vendeurs, dans tous les domaines, sont en demande. Du coup, il devient possible de se trouver un emploi rapidement. Le secteur le plus touché par la pénurie au Québec est celui des services personnels où l’on dénote un manque de garagistes et de réparateurs de toutes sortes.

Ces métiers offerts à Laval te donneront la possibilité de travailler dans ce secteur :

Centre de formation professionnelle Paul-Émile-Dufresne : Vendeur professionnel (DEP en Vente-conseil) et représentant (ASP en Représentation).

Centre de formation Compétences-2000 : Mécanicien d’automobiles (DEP en Mécanique automobile) et mécanicien de véhicules de loisir (DEP en Mécanique de véhicules légers).

 

L’hébergement et la restauration

Le monde de la restauration n’est pas épargné. La pénurie de main-d’œuvre se fait réellement sentir, au point tel que plusieurs restaurants doivent fermer une journée par semaine pour offrir du repos aux employés à bout de souffle. Certains restaurants doivent même mettre la clé sous la porte puisqu’ils n’ont pas assez d’employés pour combler les chiffres à l’horaire. Alors qu’on parlait autrefois que des cuisiniers, le manque de main-d’œuvre se fait également sentir chez les serveurs et les sommeliers.

Donc, si un métier dans le domaine de la restauration est quelque chose qui t’intéresse, inscris-toi à l’un de ces programmes de l’École hôtelière de Laval : Cuisinier (DEP en Cuisine ou l’ASP en Cuisine du marché), pâtissier (DEP en Pâtisserie), serveur professionnel (DEP en Service de la restauration) et sommelier (ASP en Sommellerie).

 

Profite des occasions qui s’offrent à toi et viens pourvoir un poste vacant à forte demande. Inscris-toi dès maintenant à l’une de ces formations professionnelles!

 

Sources

  • https://careers.workopolis.com/fr/advice/top-7-des-industries-en-penurie-de-main-doeuvre/
  • https://www.lapresse.ca/affaires/economie/emploi/201812/05/01-5206809-la-penurie-de-main-doeuvre-frappe-plus-fort-au-quebec.php
  • https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1111683/penurie-main-oeuvre-cuisiniers-restauration-restaurants-quebec-cuisine
  • https://www.extraressources.ca/blogue/secteurs-plus-touches-penurie-de-main-doeuvre/

Pour partager cet article: