DEP en Charpenterie-Menuiserie au Centre de formation Le Chantier - Brian Bernadel

Brian a fait un DEP en Charpenterie-menuiserie au Centre de formation Le Chantier.

 

Dynamique, persévérant et ambitieux, Brian a tout ce qu’il faut pour être un charpentier-menuisier accompli. Il a travaillé ardemment tout au long de son passage à la formation professionnelle afin de décrocher son diplôme. Il qualifie de positive et d’instructive son expérience au Centre de formation Le Chantier et il recommande la formation à tous. La construction est un vaste univers ou plusieurs possibilités d’emplois sont accessibles, cela lui a donc permis d’exercer son métier dès sa sortie des bancs d’école. Sa persévérance et ses apprentissages lui donnent maintenant la chance de rayonner dans son domaine d’études et d’être un charpentier-menuisier exemplaire.

 

Mon profil

« Je suis quelqu’un de positif, de dynamique, d’enthousiasme et surtout de très ambitieux. Je m’impose constamment un objectif de perfectionnement en vue de refléter une image idéale de moi-même. Je suis très expressif et j’adore le contact avec les autres, la communication est d’ailleurs l’un de mes atouts. », a répondu Brian, lorsqu’on lui demandait comment il se décrirait.

 

Mon parcours

À ma sortie du secondaire, je ne me voyais pas aller au cégep tout de suite. Avant de me lancer dans le DEP en charpenterie-menuiserie, j’avais décidé d’être pompier. J’avais d’ailleurs commencé la boxe en vue d’atteindre les objectifs physiques qu’exigeait l’IPIQ (Institut de protection des incendies du Québec). Je me suis surpris à développer un fort intérêt pour ce sport au point de vouloir devenir un boxeur professionnel. Par contre, la boxe étant un mode de vie incertain, j’ai repensé à mes études et je me suis d’abord inscrit dans un DEP en Ébénisterie où j’ai eu la chance d’allier art et travail manuel. C’est pour ces mêmes raisons que j’ai décidé d’approfondir mes connaissances et de m’inscrire en Charpenterie-menuiserie au Centre de formation Le Chantier de Laval par la suite.

Lors de mon passage à la formation professionnelle, j’ai rencontré deux grandes difficultés. D’abord scolaire, car certaines matières sont plus difficiles que d’autres. Je n’ai pas abandonné pour autant. Malgré tout, j’ai persévéré et ma grande force a été de compléter chaque projet et chaque travail demandé. Mon autre difficulté était financière. Les prêts et bourses sont d’un bon soutien, si on les utilise de façon disciplinée. Je considère que l’école, à long terme, est un bon investissement. Mon parcours dans le programme Charpenterie-menuiserie fut, malgré ses petits défis, extrêmement gratifiant. J’ai rencontré des gens extraordinaires qui ont fait en sorte de bonifier mon parcours et qui m’ont permis de m’accomplir comme élève. Cette expérience me permet aujourd’hui d’exercer ma passion comme métier et j’en suis très reconnaissant.

 

Mon arrivée sur le marché du travail

La construction est un vaste univers où plusieurs possibilités d’emplois sont accessibles. Ma formation m’a permis de me démarquer et de décrocher un emploi de choix parmi ce grand éventail. Je travaille actuellement comme charpentier-menuisier dans une entreprise spécialisée dans le domaine des escaliers. En choisissant cette spécialité, je viens chercher le plein potentiel de mon bagage scolaire et professionnel, tout en préservant un intérêt pour le bois et son côté artistique.

 

Le travail manuel t’intéresse? Fais comme Brian et inscris-toi au Centre de formation Le Chantier!

Pour partager cet article: