Le Québec est reconnu pour ses hivers rigoureux et ses cocktails météorologiques. Rien pour aider à l’entretien et au bon fonctionnement de ta voiture, qu’elle soit à essence, hydride ou électrique. Il est important de préparer son auto pour l’hiver, mais aussi de l’entretenir, même par temps froid.

Conseil no 1 – Les pneus d’hiver

Parmi les importants conseils à retenir, l’installation de pneus d’hiver efficaces est établie en fonction de ton véhicule, de la région où tu vis, de tes déplacements et de l’usage que tu fais de ta voiture. Celle-ci est d’ailleurs primordiale et obligatoire dès le 1er décembre. Assure-toi que tes pneus sont bien gonflés puisque leur pression diminue lorsque la température baisse. S’ils ne sont pas assez gonflés, ils manqueront d’adhérence. N’oublie pas de vérifier l’état de ta roue de secours également.

Conseil no 2 – La batterie

Si tu as une voiture à essence, ta batterie aura la vie dure à certains moments durant l’hiver. Sa capacité à démarrer pourrait être réduite de 50% par temps glacial. Assure-toi de la faire vérifier ou de la changer avant l’arrivée de l’hiver.

Tu es propriétaire d’une auto hybride ou électrique ? Bien que tu n’aies pas à te soucier de l’essence, sache que le froid diminue considérablement l’autonomie de ta batterie et donc, tu dois réduire ton utilisation d’énergie. Pense à baisser le chauffage de quelques degrés et à installer des ampoules à faible consommation énergétique dans tes phares. Si possible, gare ton véhicule à l’intérieur et laisse-le branché, même lorsque la charge est terminée. Tente de prévoir tes déplacements puisque la charge d’une batterie est plus longue en hiver qu’en été.

Conseil no 3 – Les freins

Tout le monde le sait, il faut adapter sa conduite en hiver. Cependant, il faut s’assurer d’avoir un bon système de freinage pour diminuer les risques d’accrochage ou de dérapage. Avoir de bons pneus d’hiver, c’est important, mais ils te seront encore plus utiles si tu fais vérifier les freins et les plaquettes de ton auto avant l’hiver.

Conseil no 4 – Les liquides

Prends le temps de vérifier si ton huile est en bon état, car elle peut s’épaissir lorsqu’il fait froid et compliquer le démarrage de ta voiture. Tu dois également rincer et remplir le liquide de refroidissement et avoir un liquide lave-glace conçu pour les rudes hivers québécois. L’idéal est de garder un bidon de lave-glace dans ton auto tout l’hiver, car certaines conditions météo nécessitent un lavage fréquent, quasi incessant, du pare-brise.

Astuce : Coordonner la vidange d’huile et la vérification des liquides au même moment que la pose des pneus d’hiver !

Conseil no 5 – Les essuie-glaces

Assure-toi que tes essuie-glaces sont en bon état, mais surtout destinés à un usage hivernal. Certains modèles sont plus larges et conçus spécialement pour la saison froide. Évite de relever tes essuie-glaces avant une bordée de neige ou une pluie verglaçante. Contrairement à la croyance populaire, cette façon de faire ne prolonge pas leur durée de vie, mais vise plutôt à modifier leur forme et à diminuer la pression qu’ils exercent sur le pare-brise. Les essuie-glaces peuvent aussi retomber sur le pare-brise et causer des fissures. Prends plutôt l’habitude de les nettoyer régulièrement avec un linge humide imbibé de liquide lave-glace. Veille à bien déneiger ton pare-brise avant de les utiliser pour éviter qu’ils se tordent en tentant de balayer une grande quantité de neige.

Conseil no 6 – Le nettoyage

Le pire ennemi de la carrosserie est la corrosion. Malheureusement, il est impossible d’éviter à notre véhicule d’entrer en contact avec la gadoue, la neige sale, les roches, le sel et le sable présents sur nos routes à moins de l’entreposer pour l’hiver! Il est important de nettoyer l’extérieur de sa voiture régulièrement, même par temps froid pour diminuer les risques de corrosion, mais aussi d’augmenter la visibilité grâce à des phares propres et dégagés.
Attention! Si tu vas dans un lave-auto, utilise le séchoir pour éliminer le plus d’eau possible sur ton auto. Si tu le fais à la maison, utilise un chamois pour essorer le coffre arrière, les portières, les fenêtres et les miroirs pour éviter tout risque de gel. Tu ne veux surtout pas briser le mécanisme d’ouverture de ta fenêtre si celle-ci est gelée.

Le calcium ne s’accumule pas seulement sur la carrosserie, mais sur tes tapis de voiture. Un nettoyage intérieur s’impose aussi. Le vinaigre est un moyen très efficace d’éliminer les traces de calcium sur les tissus.

Astuce : Au lave-auto, ça vaut la peine de payer le petit supplément pour le traitement à la cire puisqu’elle augmentera le niveau de protection de ta carrosserie face aux intempéries.

Conseil no 7 – L’essence

En hiver, prends l’habitude d’avoir un réservoir d’essence plein plutôt qu’à moitié vide. Chaque fois que l’aiguille se rend sous la moitié de l’indicateur, il y a un risque de condensation qui pourrait provoquer le gel de la conduite d’essence et même bloquer le débit de carburant vers le moteur.

En suivant ces petits conseils, tu augmenteras la durée de vie de ta voiture, tu te sentiras en sécurité sur les routes et tu apprécieras peut-être davantage l’hiver!

Dernière astuce : garde une petite pelle, une couverture, un bon balai à neige avec grattoir et des « traction aid» dans le coffre de ta voiture. On ne sait jamais ce qui peut arriver!

Si le domaine de la mécanique automobile et le programme t’intéresse, clique ici.

Pour partager cet article:

Ajouter un commentaireVotre courriel ne sera pas publié.