Par Ebonie Vézina,
diplômée en Mode et confection de vêtements sur mesure du Centre de formation Compétences-2000

Un mot pour décrire le métier de la mode? Passionnant!

Mon parcours scolaire et professionnel est quelque peu atypique, si je peux me permettre l’expression. J’ai d’abord fait une technique en Commercialisation de la mode au cégep Marie-Victorin en 2016, où j’ai principalement appris à développer des stratégies commerciales innovatrices tout en explorant le e-commerce. C’est grâce à ce programme que j’ai découvert ma fibre entrepreneuriale, mais surtout comment mettre à profit ma créativité dans un domaine qui me passionne. Ma volonté et ma détermination m’ont permis de terminer ma technique avec une mention spéciale, une bourse scolaire et l’honneur de représenter le programme de Commercialisation de la mode dans le prospectus 2018-2019. Je peux vous dire que je n’étais pas peu fière. Suite à mes études et toujours à la recherche de nouveaux défis, une idée m’est venue : celle de partir ma propre entreprise. En 2016, j’ai alors lancé ma compagnie de broderies personnalisées, qui me permet de travailler avec plusieurs marques locales avides de créer des vêtements uniques.

Ayant un intérêt marqué pour l’aspect plus manuel du métier de designer, c’est alors que j’ai décidé de retourner aux études et m’inscrire au programme de Mode et confection de vêtements sur mesure au Centre de formation Compétences-2000. Cette formation m’a permis de développer mes compétences dans ce qui me fascine le plus dans la vie : le design de mode. J’y ai appris les bases du métier de couturière, par exemple comment confectionner des vêtements sur mesure, faire un patronage ou des dessins géométraux. Ce programme spécifique a rendu possible mon plus grand rêve, soit de devenir une designer de mode.

Ce que j’ai le plus aimé de ce programme? Son côté exhaustif. Tous les aspects du métier y sont abordés, de façon concise et complète. L’apprentissage se fait de manière évolutive, en commençant par la base de couture jusqu’à la conception d’une robe de soirée farfelue, en passant par le montage de différents types de vêtements et accessoires. J’ai aussi adoré le fait que les enseignants de la formation s’impliquent énormément dans le succès de leurs élèves tout en partageant leur riche expérience du domaine de la mode.

Si jamais tu hésites à t’inscrire dans ce programme, la seule chose que je peux te conseiller c’est de foncer! Pour moi, c’était l’une des meilleures décisions de ma vie. J’y ai découvert une véritable passion et c’est à travers cette formation que j’ai éveillé ma fibre créative, tout en prenant confiance en mes compétences dans le domaine.

À quoi ressemble le quotidien d’un designer de mode? Les journées se suivent, mais ne se ressemblent pas. Il est impossible de s’ennuyer dans ce travail puisque les tâches sont très variées, et tout bouge si rapidement. Présentement, je travaille à développer ma marque de vêtements : no.gimmic. Mon objectif est d’offrir une gamme de vêtements «Streetwear» unisexe qui mise tout de même sur le confort et la qualité. Chaque pièce de vêtement que je crée en quantités limitées reflète mon excentricité et mon originalité. Ma carrière en tant que designer de mode ne fait que commencer, les années à venir sont remplies de possibilités.

Si le design et la mode te passionnent tout comme Ebonie, viens toi aussi t’inscrire au programme de Mode et confection de vêtements sur mesure. À bientôt!

Pour partager cet article: