Le métier de mécanicien industriel offre de belles occasions d’emploi. Il permet d’œuvrer en industrie, en atelier mécanique, auprès d’alumineries, de même qu’au sein d’entreprises du domaine de la construction. 

C’est un métier comportant des tâches manuelles et bien concrètes. Étant constamment dans l’action, c’est également un métier demandant un sens de l’observation et un sens de l’organisation bien développés. 

 

Description du métier

A priori, le mécanicien industriel possède des connaissances en automatisation, en mécanique, en hydraulique, en pneumatique et en électricité industrielle. Il a d’ailleurs pour principales tâches d’entretenir, de réparer et de modifier des systèmes mécaniques, pneumatiques, électrohydrauliques, électropneumatiques et hydrauliques assistés par ordinateur ou par automates programmables. Il se doit donc de lire et de comprendre des plans, des devis et des schémas dans le but de déterminer la meilleure manière de procéder. 

Dans sa journée, le mécanicien industriel effectue l’inspection et l’entretien préventif de la machinerie. Il est responsable de déceler les causes des défectuosités et de régler les problèmes en ajustant la machinerie ou encore en remplaçant les pièces défectueuses. Celui-ci peut aussi être amené à installer, à aligner, à démonter et à déplacer de la machinerie ou du matériel mécanique, comme des générateurs, des convoyeurs et des pompes. Dans le cas où il aurait besoin de mettre en place des machines et des pièces, le mécanicien industriel veillera à faire fonctionner de l’équipement de levage, comme une grue et un vérin, pendant l’installation, le montage et la réparation de la machinerie afin de les déplacer convenablement. 

 

Les compétences et les habiletés nécessaires du mécanicien industriel

Lors de sa formation professionnelle en Mécanique industrielle de construction et d’entretien, le mécanicien industriel a développé plusieurs compétences et habiletés pertinentes à l’emploi. En voici quelques-unes :

  • Résoudre des problèmes et comprendre les phénomènes scientifiques et techniques 
  • Être curieux et avoir un sens de l’observation développé
  • Être patient et minutieux
  • Être à l’aise de travailler en équipe et sous pression
  • Réparer de la machinerie sophistiquée

Tu as envie d’un métier te permettant de travailler à la fois avec tes mains et ta tête? Inscris-toi dès maintenant au programme de Mécanique industrielle de construction et d’entretien de l’École Polymécanique de Laval. 

Pour partager cet article:

Ajouter un commentaireVotre courriel ne sera pas publié.