Tu as un souper romantique prévu le 14 février avec ta tendre moitié? Une fréquentation récente que tu tentes d’impressionner avec un repas fait maison? La Saint-Valentin arrive rapidement, alors voici quelques astuces qui te permettront de monter ta table avec style et de marquer des points!

Dresser une table, c’est de l’art, et parfois ce qui entoure ton assiette n’est pas à la hauteur de tes talents culinaires. C’est pourquoi nous te donnerons tout le nécessaire pour que la prochaine fois, la présentation de ta table laisse tes invités ébahis. Avant d’entrer dans les détails précis de chaque couvert, il y a quelques règles fondamentales à suivre pour une table bien mise, selon Josée Lemay, enseignante en Service de la restauration à l’École Hôtelière de Laval :

La symétrie est essentielle à l’art de la table. L’espace entre les couverts et les convives doit toujours être égal et les couverts, l’un devant l’autre, doivent être parfaitement alignés. Tous les couverts doivent être placés de l’extérieur vers l’intérieur selon l’ordre des repas pour favoriser un service fluide.

Pour un plan de table réussi, il y a quelques concepts clés que tu ne peux pas ignorer. Le souci du détail, l’équilibre, l’uniformité et la simplicité sont de mise pour monter une table élégante et épurée. Pour que tout soit parfait, il y a certaines erreurs que tu dois absolument éviter lors du dressage, soit une superposition de couleurs trop chargée, des couverts dépareillés et des centres de table excessifs.

La disposition des couverts

La serviette de table (1) et la nappe ont un rôle plus important que tu le crois. Avant le repas, la serviette est placée sur la table à gauche des fourchettes, de manière à embellir la présentation. Lors du repas, elle est placée sur les genoux afin de protéger ses beaux pantalons et d’éviter un moment gênant devant son partenaire. La nappe, elle, en plus d’ajouter un élément esthétique, protège la table des petits incidents de vin rouge.

Les fourchettes (2-3-4) sont toujours à gauche pour accommoder les droitiers. Dans l’ordre, la première est pour le poisson ou l’entremet, fort utile s’il reste quelques arêtes dans le filet, la deuxième, un peu plus longue, est pour le plat principal et la dernière est pour la salade, comme on garde toujours le meilleur pour la fin.

L’assiette à pain et le couteau à beurre (5) se trouvent à gauche de l’assiette du repas principal. À la Saint-Valentin, les calories ne comptent pas, donc oui il y aura du pain sur la table.

Les assiettes de service (6-7) sont placées au centre du plan de table. Celle du dessus est pour le plat de résistance et celle du dessous est simplement décorative, elle est donc facultative. Pour respecter les règles de l’art, le froid est servi avant le chaud pendant le service, donc la salade avant le potage.

Les verres (8-9) sont placés en ordre décroissant, de gauche à droite. Le premier à gauche, souvent un verre d’eau afin de rester hydraté lors du repas, est aligné avec la pointe du grand couteau. Les autres verres sont pour le vin rouge et pour le vin blanc ou encore pour la flûte à champagne, lors d’une soirée festive.

Les couteaux (10-11) se trouvent en tout temps à droite de l’assiette de service. Attention, il est important de mettre la lame vers l’assiette pour ne pas se couper !

La cuillère à soupe (12) est le dernier couvert, espérant qu’il te reste encore de la vaisselle! Elle est située complètement à droite de la table et elle est plus grande que la cuillère à café ou à dessert.

 

Avec ces conseils, tu as tout ce qu’il te faut pour monter une table digne de ce nom. Et maintenant, qui sera l’heureux élu attitré à la vaisselle?

Des conseils précieux du programme Service de la restauration en matière d’art de la table!

Pour partager cet article:

Ajouter un commentaireVotre courriel ne sera pas publié.