LES PROGRAMMES OFFERTS EN RAC

Près de 40 programmes

Voici la liste des programmes qui sont offerts en reconnaissance des acquis et des compétences à la Commission scolaire de Laval.

Cliquer sur les différents programmes pour obtenir plus d’information sur les buts et les compétences.

Buts du programme d’études

Le programme Assistance à la personne à domicile prépare à l’exercice de la fonction de travail d’auxiliaire en milieu de vie et à domicile qui nécessite d’exercer des activités variant selon le mode d’organisation du travail. Ce programme s’appuie sur les récentes lois, politiques et orientations ministérielles régissant les services de santé et les services sociaux. Il s’inspire des concepts intégrateurs, comme l’approche en milieu de vie et l’approche globale de la personne.

Les personnes formées à l’intérieur de ce programme sont susceptibles de travailler dans les réseaux public, privé et communautaire de la santé, notamment pour donner du soutien à domicile, ainsi que dans divers milieux de vie offrant des soins et des services d’assistance à la personne, comme les résidences, les foyers de groupe ou des milieux de même nature.

La personne formée dans l’un ou l’autre des deux programmes précités peut être amenée à offrir des soins et des services d’assistance en rapport avec des maladies et des incapacités physiques ou mentales à une clientèle de tout âge à partir d’un plan d’intervention. Ce travail consiste à offrir les soins d’assistance pour lesquels elle est formée, à soutenir la clientèle dans l’accomplissement des activités de la vie quotidienne, à l’assister dans l’organisation de son milieu de vie, à assurer sa sécurité et à intervenir en situation de crise ou d’urgence. Cette personne peut également être appelée à favoriser l’intégration et la socialisation des personnes dans des activités individuelles ou communautaires. L’ensemble de ces tâches nécessite d’établir une relation de confiance avec la clientèle et ses proches.

L’auxiliaire reçoit également une formation pour offrir des soins et des services à domicile. Elle ou il doit suppléer à l’incapacité de clientèles vulnérables ou à risque dans la réalisation des activités de leur vie domestique, comme la préparation des repas. Elle ou il est appelé à conseiller la clientèle dans ses habitudes de vie et à apporter un soutien dans l’exercice du rôle parental, s’il y a lieu. L’exercice de cette fonction de travail d’auxiliaire a pour objet de répondre aux besoins généraux de la personne, de suppléer à ses incapacités, de maintenir et de favoriser son autonomie, de l’accompagner et de la soutenir dans sa vie quotidienne et sa vie domestique, tout en tenant compte des problématiques familiales et sociales qui peuvent interférer.

Dans l’exécution de ses tâches, l’auxiliaire est en contact continuel avec la clientèle. De plus, elle ou il travaille en étroite collaboration avec l’équipe interdisciplinaire afin d’apporter des suggestions variées et de transmettre des observations relativement à l’état de santé, au comportement ainsi qu’aux besoins de la personne et de ses proches. Ainsi, elle ou il participe à l’identification des besoins de la clientèle, à l’élaboration du plan d’intervention et à la réalisation de celui-ci. Elle ou il contribue de façon significative au suivi de la clientèle.

À domicile, l’auxiliaire travaille de façon individuelle, ce qui nécessite de faire preuve de perspicacité et de débrouillardise, d’agir avec discernement, de pouvoir se débrouiller avec les moyens du bord et de s’adapter continuellement aux gens et aux situations changeantes. Elle ou il doit manifester de la vigilance pour détecter toute anomalie chez la personne aidée et dans son contexte de vie.

Compétences

À démontrer

Se situer au regard des métiers et de la démarche de formation.Explorer la réalité des métiers ainsi que les particularités de l’intervention en milieu de vie, en unité de soins et à domicile.
Comprendre les programmes de formation et confirmer son orientation professionnelle.
Considérer les besoins des clientèles dans une approche globale de la personne.Cerner les facteurs susceptibles de favoriser la satisfaction des besoins de la clientèle infantile ou d’y nuire.
Considérer les particularités de la clientèle adolescente, considérer les particularités de la clientèle adulte.
Considérer l’incidence des changements physiques et physiologiques liés au vieillissement sur les besoins de la clientèle âgée.
Considérer l’incidence du vieillissement sur les besoins affectifs de la clientèle âgée.
Prévenir les infections et la contamination.Déceler les manifestations d’une inflammation ou d’une infection potentielle.
Appliquer les pratiques de base pour prévenir et contrôler les infections.
Prendre des précautions additionnelles en présence de certains agents pathogènes.
Manipuler du matériel contaminé, nettoyer le matériel et l’équipement contaminés.
Adopter des comportements professionnels conformes au décorum et à l’éthique des métiers.Établir des liens entre les droits de la clientèle et les obligations professionnelles.
Examiner des situations de travail sous l’angle de l’éthique.
Considérer des situations de travail à caractère bioéthique.
Juger du comportement à adopter.
Établir une relation aidante.Entrer en relation avec la personne aidée, développer un climat de confiance.
Communiquer avec la personne et ses proches.
Adapter ses façons de communiquer.
Faciliter l’intégration de la personne dans son environnement.
Examiner la qualité de ses interventions.
Interagir au sein d’une équipe.Adopter des attitudes propices au travail en équipe.
Transmettre des observations verbales et écrites.
Prendre part aux rencontres d’équipe.
Organiser son travail en tenant compte de l’équipe.
Considérer les manifestations de maladies et d’incapacités physiques ainsi que les besoins particuliers des personnes atteintes.Observer des personnes présentant des maladies du système cardio-respiratoire.
Observer des personnes présentant des maladies du système musculo-squelettique.
Observer des personnes présentant des maladies du système nerveux et sensoriel.
Observer des personnes présentant des maladies du système digestif.
Observer des personnes présentant des maladies du système génito-urinaire.
Observer des personnes présentant des maladies du système endocrinien.
Observer des personnes atteintes de maladies du système immunitaire.
Choisir les précautions et les moyens à prendre selon les situations.
Promouvoir l’actualisation du potentiel des personnes atteintes de maladies ou d’incapacités physiques.
Adopter des approches relationnelles avec des personnes présentant des problèmes de santé mentale, des déficits cognitifs ou des incapacités intellectuelles.Observer la personne atteinte.
Établir une relation de confiance avec des personnes présentant des problèmes de santé mentale.
Établir une relation de confiance avec des personnes atteintes de déficit cognitif.
Établir une relation de confiance avec des personnes atteintes d’incapacités intellectuelles.
Agir auprès de personnes présentant un épisode de crise.
Promouvoir l’actualisation du potentiel des personnes atteintes.
Appliquer des procédés de soins d’assistance.Déplacer une personne.
Dispenser des soins d’hygiène.
Dispenser des soins liés à l’élimination.
Dispenser des soins de confort.
Dispenser des soins liés à l’habillement.
Aider une personne à s’alimenter et à s’hydrater.
Dispenser les premiers secours.Appliquer les techniques de maintien et de restauration des fonctions vitales.
Intervenir dans des cas d’hémorragie et d’état de choc.
Intervenir dans des cas de blessures musculo-squelettiques.
Intervenir dans des cas de blessures aux yeux.
Intervenir dans des cas de plaies diverses.
Intervenir dans des cas de problèmes liés à la chaleur ou au froid.
Intervenir dans des cas d’intoxication.
Intervenir dans des cas de réaction allergique.
Intervenir dans des cas de problèmes médicaux.
Assister les personnes en soins palliatifs.Établir des liens entre sa perception de la mort et l’approche en soins palliatif.
Établir une relation de confiance avec la personne en fin de vie et ses proches.
Considérer les besoins de la personne en fin de vie et ceux de ses proches.
Considérer les moyens de répondre aux besoins de la personne en fin de vie et à ceux de ses proches.
Examiner ses attitudes au regard de l’approche en soins palliatifs.
Utiliser des moyens de recherche d’emploi.Consulter des sources d’information.
Planifier une recherche d’emploi.
Préparer les documents nécessaires à la recherche d’un emploi.
Prodiguer des soins d’assistance en relation avec les activités de la vie quotidienne.Planifier ses interventions.
Dispenser les soins d’assistance.
Observer la clientèle, son environnement et ses habitudes de vie.
Entretenir et ranger le matériel, l’équipement et l’espace de travail utilisés.
Intervenir auprès de la clientèle au moyen d’activités occupationnelles.Planifier son intervention.
Choisir des activités occupationnelles.
Organiser des activités occupationnelles.
Participer avec la clientèle à des activités occupationnelles.
Évaluer le résultat des activités réalisées avec les personnes concernées.
Adapter ses interventions à la réalité familiale et sociale.Considérer le contexte familial de la clientèle.
Considérer les difficultés d’intégration sociale.
Considérer les particularités inhérentes aux clientèles multiculturelles.
Considérer les conséquences de la violence ou de l’abus sur la clientèle.
Considérer les conséquences des problèmes d’alcoolisme et de toxicomanie sur la clientèle.
Considérer les conséquences de la pauvreté sur la clientèle.
Détecter des indices d’une situation problématique.
Intervenir dans des situations problématiques.
Suppléer à l’incapacité de la clientèle dans la réalisation d’activités de la vie domestique.Prendre connaissance des particularités de l’intervention.
Cerner les interventions à privilégier en matière de sécurité de l’environnement.
Suppléer aux tâches d’entretien ménager.
Réparer des repas et donner de l’information.
Faire des suggestions susceptibles d’améliorer la situation de la clientèle en matière de sécurité, d’alimentation et d’entretien.
Considérer les règles et les procédures de l’établissement dans l’administration de médicaments et de soins invasifs d’assistance.Prendre connaissance de la demande.
Juger des limites de son intervention.
Suivre les procédures de l’établissement pour l’administration des médicaments.
Suivre les procédures de l’établissement pour dispenser des soins invasifs.
Ranger les médicaments et le matériel utilisés.
Transmettre l’information aux personnes concernées.
Dispenser des soins et des services d’assistance pour le maintien des personnes à domicile.Prendre connaissance des données du plan d’intervention.
Planifier les interventions à effectuer.
Entrer en relation avec la clientèle.
Dispenser des soins d’assistance en relation avec les activités de la vie quotidienne et domestique.
Observer la clientèle, son environnement et ses habitudes de vie.
Entretenir et ranger le matériel, l’équipement et l’espace de travail utilisés.
Faire part de ses observations au cours de discussions de cas.
Suggérer des modifications susceptibles d’améliorer la situation de la clientèle.

Buts du programme

Le programme Assistance à la personne en établissement de santé prépare à l’exercice du métier de préposée ou préposé en milieu de vie et en unité de soins qui nécessite d’exercer des activités variant selon le mode d’organisation du travail. Ce programme s’appuie sur les récentes lois, politiques et orientations ministérielles régissant les services de santé et les services sociaux. Il s’inspire des concepts intégrateurs, comme l’approche en milieu de vie et l’approche globale de la personne.

Les personnes formées à l’intérieur de ce programme sont susceptibles de travailler dans les réseaux public, privé et communautaire de la santé, notamment dans les unités de soins, ainsi que dans divers milieux de vie offrant des soins et des services d’assistance à la personne, comme les résidences, les foyers de groupe, les centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) ou des milieux de même nature.

La personne formée dans l’un ou l’autre des deux programmes précités peut être amenée à offrir des soins et des services d’assistance en rapport avec des maladies et des incapacités physiques ou mentales à une clientèle de tout âge à partir d’un plan d’intervention. Ce travail consiste à offrir les soins d’assistance pour lesquels elle est formée, à soutenir la clientèle dans l’accomplissement des activités de la vie quotidienne, à l’assister dans l’organisation de son milieu de vie, à assurer sa sécurité et à intervenir en situation de crise ou d’urgence. Cette personne peut également être appelée à favoriser l’intégration et la socialisation des personnes dans des activités individuelles ou communautaires. L’ensemble de ces tâches nécessite d’établir une relation de confiance avec la clientèle et ses proches.

De plus, la préposée ou le préposé est formé pour prendre part à l’accueil et à l’intégration des personnes à l’unité de soins, prodiguer des soins d’assistance et de confort particuliers au contexte de l’unité, c’est-à-dire adapter les procédés de soins et d’assistance à la condition de la personne et à la présence d’appareillages de soins que requiert son état de santé. Elle ou il doit s’assurer de la disponibilité, de l’entretien et du fonctionnement sécuritaire de l’équipement médical et du matériel nécessaire aux activités de soins. L’exercice de la fonction de travail de préposée ou préposé a pour objet de répondre aux besoins généraux de la personne, de suppléer à ses incapacités, de l’accompagner et de la soutenir dans le maintien ou la restauration de son autonomie et de son état de santé.

Dans l’exécution de ses tâches, la préposée ou le préposé est en contact continuel avec la clientèle. De plus, elle ou il travaille en étroite collaboration avec les équipes en place afin d’apporter des suggestions variées et de transmettre ses observations relativement à l’état de santé, au comportement ainsi qu’aux besoins de la personne et de ses proches. Ainsi, elle ou il participe à l’identification des besoins de la clientèle, à l’élaboration du plan d’intervention et à la réalisation de celui-ci. Elle ou il contribue de façon significative au suivi de la clientèle.

Dans les unités de soins, la préposée ou le préposé doit s’adapter constamment aux situations changeantes, compte tenu de l’instabilité de la clientèle, ce qui nécessite d’intervenir avec prudence et discernement, et de porter une grande attention aux changements dans l’état de santé de la personne. Il lui faut faire preuve d’une certaine résistance à la pression, de souplesse et d’une bonne capacité d’adaptation à la réalité clinique.

Compétences

À démontrer

Se situer au regard des métiers et de la démarche de formation.Explorer la réalité des métiers ainsi que les particularités de l’intervention en milieu de vie, en unité de soins et à domicile.
Comprendre les programmes de formation.
Confirmer son orientation professionnelle
Considérer les besoins des clientèles dans une approche globale de la personne.Cerner les facteurs susceptibles de favoriser la satisfaction des besoins de la clientèle infantile ou d’y nuire.
Considérer les particularités de la clientèle adolescente.
Considérer les particularités de la clientèle adulte.
Considérer l’incidence des changements physiques et physiologiques liés au vieillissement sur les besoins de la clientèle âgée.
Considérer l’incidence du vieillissement sur les besoins affectifs de la clientèle âgée.
Prévenir les infections et la contamination.Déceler les manifestations d’une inflammation ou d’une infection potentielle.
Appliquer les pratiques de base pour prévenir et contrôler les infections.
Prendre des précautions additionnelles en présence de certains agents pathogènes.
Manipuler du matériel contaminé.
Nettoyer le matériel et l’équipement contaminés.
Adopter des comportements professionnels conformes au décorum et à l’éthique des métiers.Établir des liens entre les droits de la clientèle et les obligations professionnelles.
Examiner des situations de travail sous l’angle de l’éthique.
Considérer des situations de travail à caractère bioéthique.
Juger du comportement à adopter.
Établir une relation aidante.Entrer en relation avec la personne aidée.
Développer un climat de confiance.
Communiquer avec la personne et ses proches.
Adapter ses façons de communiquer.
Faciliter l’intégration de la personne dans son environnement.
Examiner la qualité de ses interventions.
Interagir au sein d’une équipe.Adopter des attitudes propices au travail en équipe.
Transmettre des observations verbales et écrites.
Signaler des situations problématiques.
Prendre part aux rencontres d’équipe.
Organiser son travail en tenant compte de l’équipe.
Considérer les manifestations de maladies et d’incapacités physiques ainsi que les besoins particuliers des personnes atteintes.Observer des personnes présentant des maladies du système cardio-respiratoire.
Observer des personnes présentant des maladies du système musculo-squelettique.
Observer des personnes présentant des maladies du système nerveux et sensoriel.
Observer des personnes présentant des maladies du système digestif.
Observer des personnes présentant des maladies du système génito-urinaire.
Observer des personnes présentant des maladies du système endocrinien.
Observer des personnes atteintes de maladies du système immunitaire.
Choisir les précautions et les moyens à prendre selon les situations.
Promouvoir l’actualisation du potentiel des personnes atteintes de maladies ou d’incapacités physiques.
Adopter des approches relationnelles avec des personnes présentant des problèmes de santé mentale, des déficits cognitifs ou des incapacités intellectuelles.Observer la personne atteinte.
Établir une relation de confiance avec des personnes présentant des problèmes de santé mentale.
Établir une relation de confiance avec des personnes atteintes de déficit cognitif.
Établir une relation de confiance avec des personnes atteintes d’incapacités intellectuelles.
Agir auprès de personnes présentant un épisode de crise.
Promouvoir l’actualisation du potentiel des personnes atteintes.
Appliquer des procédés de soins d’assistance.Déplacer une personne.
Dispenser des soins d’hygiène.
Dispenser des soins liés à l’élimination.
Dispenser des soins liés à l’habillement.
Aider une personne à s’alimenter et à s’hydrater.
Dispenser les premiers secours.Appliquer les techniques de maintien et de restauration des fonctions vitales.
Intervenir dans des cas d’hémorragie et d’état de choc.
Intervenir dans des cas de blessures musculo-squelettiques.
Intervenir dans des cas de blessures aux yeux.
Intervenir dans des cas de plaies diverses.
Intervenir dans des cas de problèmes liés à la chaleur ou au froid.
Intervenir dans des cas d’intoxication.
Intervenir dans des cas de réaction allergique.
Intervenir dans des cas de problèmes médicaux.
Assister les personnes en soins palliatifs.Établir des liens entre sa perception de la mort et l’approche en soins palliatifs.
Établir une relation de confiance avec la personne en fin de vie et ses proches.
Considérer les besoins de la personne en fin de vie et ceux de ses proches.
Considérer les moyens de répondre aux besoins de la personne en fin de vie et à ceux de ses proches.
Examiner ses attitudes au regard de l’approche en soins palliatifs.
Utiliser des moyens de recherche d’emploi.Consulter des sources d’information.
Planifier une recherche d’emploi.
Préparer les documents nécessaires à la recherche d’un emploi.
Appliquer des procédés de soins d’assistance particuliers aux unités de soins.Intégrer des usagères et des usagers à l’unité de soins.
Utiliser des moyens de contention.
Effectuer un rasage préopératoire.
Effectuer la mesure d’ingesta et d’excreta.
Dispenser des soins post-mortem.
Adapter les procédés de soins d’assistance à la réalité clinique.
Appliquer des procédés de soins d’assistance particuliers aux unités de soins.Intégrer des usagères et des usagers à l’unité de soins.
Utiliser des moyens de contention.
Effectuer un rasage préopératoire.
Effectuer la mesure d’ingesta et d’excreta.
Dispenser des soins post-mortem.
Adapter les procédés de soins d’assistance à la réalité clinique.
Prodiguer des soins et des services d’assistance à des personnes requérant des soins de longue durée.Planifier le travail.
Entrer en relation avec la clientèle et ses proches.
Observer l’état de la personne.
Dispenser les soins d’assistance.
Participer à la surveillance des personnes et des lieux.
Occuper la clientèle.
Effectuer des tâches liées à l’entretien et au rangement du matériel, de l’équipement et de l’espace de travail.
Transmettre ses observations et suggestions à l’équipe.
Prodiguer des soins et des services d’assistance à des personnes requérant des soins de courte durée.Planifier le travail.
Entrer en relation avec la clientèle et ses proches.
Observer l’état de la personne.
Dispenser les soins d’assistance.
Participer à la surveillance des personnes et des lieux.
Effectuer des tâches liées à l’entretien et au rangement du matériel, de l’équipement et de l’espace de travail.
Transmettre ses observations et suggestions à l’équipe.

Buts du programme

Le programme Briquetage-maçonnerie prépare à l’exercice du métier de briqueteuse-maçonne et de briqueteur-maçon.

Le programme Briquetage-maçonnerie vise à former des briqueteuses-maçonnes et des briqueteurs maçons aptes à travailler dans différents secteurs d’activité liés principalement à l’industrie de la construction, soit dans les secteurs résidentiel, institutionnel et commercial ainsi que dans ceux du génie civil et de la voirie.

es briqueteuses-maçonnes et les briqueteurs-maçons doivent réaliser diverses tâches, telles qu’estimer les quantités de matériaux nécessaires pour préparer les postes de travail et installer des lignes verticales aux angles pour permettre de conserver l’aplomb, la ligne horizontale servant par ailleurs de guides pour l’alignement et la planéité de l’ensemble de l’ouvrage.

Une fois ces préparatifs terminés, elles et ils pourront effectuer l’étendage du mortier à l’aide de la truelle afin de lier différents éléments de maçonnerie, dont la brique, le bloc de béton et la pierre. Tout au long de la pose, l’agencement des éléments s’effectue au moyen de différents appareils définis dans le plan et le devis. Afin de respecter ces derniers et d’assurer la qualité de l’ensemble de l’ouvrage, certaines coupes seront réalisées avec le marteau, le burin ou certains équipements comme la scie à maçonnerie et la guillotine, lorsque la précision et la netteté sont exigées. Tout en érigeant les murs, les briqueteuses-maçonnes et les briqueteurs-maçons doivent insérer différents accessoires qui ont pour but de supporter des charges, d’empêcher l’infiltration de l’eau et de renforcer l’ensemble.

En cours de réalisation, la finition des joints est effectuée de différentes façons en fonction de l’exposition de l’ouvrage aux intempéries. Ces tâches s’effectuent presque tout le temps à partir d’échafaudages montés pour permettre un certain confort dans l’accomplissement des tâches. Certains briqueteurs-maçons et briqueteuses-maçonnes pourront se spécialiser dans le domaine du réfractaire. Notons que la restauration des bâtiments exige aussi une main-d’oeuvre ayant des connaissances précises et maîtrisant des techniques spécifiques.

Compétences

À démontrer

Se situer au regard du métier et de la démarche de formation.Connaître la réalité du métier.
Comprendre le projet de formation.
Confirmer son orientation professionnelle.
Prévenir les atteintes à la santé, à la sécurité et à l’intégrité physique sur les chantiers de construction.Développer une attitude responsable à l’égard des agresseurs de la santé et de la sécurité.
Être consciente ou conscient de l’importance de respecter les normes et les règlements en matière de santé et de sécurité au travail.
Reconnaître une situation dangereuse ou un comportement à risque et les mesures préventives applicables.
Préparer et étendre des mortiers.Gâcher le mortier.
Étendre le mortier.
Nettoyer l’outillage et l’équipement.
Ériger des échafaudages.Installer les bases d’appui.
Assembler et monter les éléments de l’échafaudage.
Installer l’équipement et les accessoires de sécurité.
Installer les moyens d’accès.
Démonter l’échafaudage.
Effectuer la pose de blocs et de briques à la ligne.Préparer l’emplacement et le matériel.
Déterminer la dimension des joints.
Couper les matériaux.
Préparer le mortier.
Poser les blocs.
Poser les briques.
Jointoyer les briques et les blocs.
Nettoyer l’ouvrage et remettre le lieu de travail en ordre.
Monter des coins en blocs et en briques.Préparer l’emplacement et le matériel.
Déterminer la dimension des joints.
Préparer le mortier.
Bâtir les coins en blocs.
Bâtir les coins en briques.
Jointoyer les briques et les blocs.
Interpréter des plans et des devis.Interpréter les conventions et les symboles généralement utilisés en construction.
Rechercher des renseignements sur les différents types de vues.
Rechercher des spécifications dans un devis de construction.
Estimer la quantité de matériaux à utiliser.
Construire et réparer des ouvrages simples en blocs et en briques.Préparer le matériel et l’emplacement.
Installer les accessoires (allèges, linteaux, etc.).
Poser les ancrages et l’isolant.
Poser les éléments de maçonnerie.
Jointoyer les briques et les blocs.
Remplacer un ou plusieurs éléments de maçonnerie
Refaire des joints détériorés.
Percer une ouverture dans un ouvrage de maçonnerie.
Fermer une ouverture dans un ouvrage de maçonnerie.
Nettoyer l’ouvrage et remettre le lieu de travail en ordre
Ériger des ouvrages complexes en éléments de maçonnerie.Préparer les travaux.
Poser des cintres.
Tracer les joints pour des arches et des couronnes.
Tailler des éléments.
Poser des éléments.
Poser des ancrages.
Finir les joints.
Décintrer l’ouvrage.
Installer des matériaux connexes dans des ouvrages de maçonnerie.
Effectuer des soudures simples et de l’oxycoupage.Couper des métaux ferreux par oxycoupage.
Souder des pièces à l’arc électrique.
Remettre le lieu de travail en ordre.
Construire et réparer des ouvrages en éléments préfabriqués.Préparer le matériel et l’emplacement.
Poser des pierres sciées et d’autres éléments préfabriqués.
Poser des blocs de verre.
Réparer un ouvrage en blocs de verre et en pierres sciées.
Réparer un élément préfabriqué.
Tailler et poser des pierres naturelles et artificielles.Préparer le matériel et l’emplacement.
Effectuer la taille.
Poser les pierres.
Remplir et finir les joints.
Construire et réparer des cheminées et des bases de poêles.Préparer le travail.
Monter une cheminée
Réparer une cheminée.
Fabriquer une base de poêle.
Construire le chaperon.
Se situer au regard du travail et des techniques liées au réfractaire.Connaître la réalité du marché du travail en ce qui concerne la construction de cuve d’électrolyse et de cheminées industrielles, la pose de briques acides et d’autres activités reliées au réfractaire.
Connaître les principales techniques de pose des divers éléments ou produits réfractaires.
Évaluer son intérêt à explorer davantage ce domaine.
S’adapter au milieu de travail en briquetage-maçonnerie.Améliorer son rendement dans les gestes de base en briquetage-maçonnerie.
Accomplir des travaux en équipe.
Prendre conscience des exigences particulières du travail sur un chantier de construction.

Buts du programme

Le programme d’études professionnelles Charpenterie-menuiserie prépare à l’exercice du métier de charpentière-menuisière et de charpentier-menuisier apte à travailler dans différents secteurs d’activité liés principalement à l’industrie de la construction, soit dans les secteurs résidentiel, institutionnel et commercial ainsi que dans ceux du génie civil et de la voirie.

Tous ces secteurs de l’industrie sont régis par la Loi sur les relations du travail, la formation professionnelle et la gestion de la main d’oeuvre de la construction et sont administrés par la Commission de la construction du Québec.

Les charpentières-menuisières et les charpentiers-menuisiers doivent réaliser diverses tâches, telles qu’implanter un ouvrage ou un bâtiment ; construire des empattements, des solages et des murs de béton ; construire des colonnes, des dalles, des poutres et des escaliers en béton ; construire des planchers et des murs en bois ou en métal ; construire des toitures ; ériger des échafaudages et des ouvrages temporaires ; poser des portes et des fenêtres ; installer l’isolation de l’enveloppe et des divers éléments d’un bâtiment ; construire des divisions intérieures fixes et amovibles ; effectuer la finition intérieure et extérieure d’un bâtiment, construire des escaliers en bois ; installer des éléments d’ameublement ; coordonner, analyser, rassembler, calculer et comparer des données, et ce, notamment, lors de l’évaluation de l’ensemble de la réparation ou de la transformation d’une construction. Ils sont aussi appelés à développer des habiletés relativement à la communication, au travail d’équipe et aux relations interpersonnelles avec certaines personnes extérieures à l’entreprise. Enfin, ils ont à ajuster, contrôler, faire fonctionner, manipuler et conduire des appareils ainsi qu’à manutentionner des matériaux, le tout avec beaucoup de précision.

Pour réaliser leur travail, les charpentières-menuisières et les charpentiers-menuisiers doivent utiliser différents outils et équipements tels que des outils de nivelage, des outils à air comprimé (pneumatiques), des outils de sciage, des outils de rabotage, des outils d’assemblage et des machines-outils.

Compétences

À démontrer

Se situer au regard du métier et de la démarche de formation.Connaître la réalité du métier.
Comprendre le programme de formation.
Prévenir les atteintes à la santé, à la sécurité et à l’intégrité physique sur les chantiers de construction.Développer une attitude responsable à l’égard des agresseurs de la santé et de la sécurité.
Être consciente ou conscient de l’importance de respecter les normes et les règlements en matière de santé et de sécurité au travail.
Reconnaître une situation dangereuse ou un comportement à risque et les mesures préventives applicables.
Utiliser des outils manuels portatifs et des outils électriques pour effectuer des assemblages.Planifier le travail.
Tracer et mesurer des pièces.
Couper et façonner les matériaux.
Clouer et visser des pièces en différentes positions.
Réunir les éléments façonnés.
Faire l’entretien préventif des outils.
Traiter de l’information liée à des plans, à des devis et à des croquis.Rassembler l’information nécessaire.
Interpréter des plans et des devis.
Tracer diverses figures géométriques liées à des dessins de développement.
Tracer à main levée les projections orthogonales d’un objet technique simple.
Tracer différentes vues de plans de construction
Exécuter un croquis à partir de relevés de données.
Effectuer des calculs relatifs à la planification.Effectuer des opérations de base.
Effectuer des calculs de rapports et de proportions.
Calculer des périmètres, des angles, des volumes, des surfaces et des diagonales.
Calculer les quantités de matériaux nécessaires à la réalisation d’un ouvrage.
Dimensionner des matériaux pour un ouvrage de construction.
Effectuer des opérations d’alignement et de nivellement.Planifier le travail.
Localiser son ouvrage.
Construire les sièges d’alignement.
Établir des niveaux.
Ranger et nettoyer.
Effectuer des activités d’échafaudage, de levage et de manutention.Planifier le travail.
Préparer et installer les composants des échafaudages
Installer les équipements et leurs accessoires de sécurité.
Utiliser un échafaudage ciseau.
Déplacer du matériel.
Vérifier le travail.
Fabriquer et installer l’ameublement et les accessoires de finition.Planifier le travail.
Préparer l’équipement.
Couper, façonner et poncer le matériel.
Assembler une unité d’ameublement.
Localiser et fixer les unités d’ameublement.
Installer et fixer un comptoir recouvert de stratifié
Vérifier la qualité du travail.
Construire des coffrages d’empattements, de murs de fondation et de murs de béton.Planifier le travail.
Installer les coffrages des empattements.
Installer les coffrages des murs de béton.
Assembler les coffrages permanents.
Aplomber et ligner le coffrage.
Vérifier le travail.
Ranger et nettoyer.
Effectuer des activités liées à la pose de fondations profondes.Planifier le travail.
Préparer les équipements d’enfoncement.
Planifier les travaux de mise en place des pieux, des étançons et des attaches.
Établir des repères pour guider l’emplacement des pieux.
Construire des coffrages de colonnes, de poutres, de dalles et d’escaliers de béton.Planifier le travail.
Déterminer l’emplacement des colonnes.
Assembler et installer les coffrages de colonnes.
Installer les longerons et les solives.
Poser les panneaux des poutres.
Installer et ajuster les panneaux de la dalle.
Fabriquer et installer le garde-corps.
Construire les coffrages de différents types d’escaliers.
Vérifier le travail.
Ranger et nettoyer.
Construire des charpentes de planchers.Planifier le travail.
Installer la lisse d’assise.
Ériger les éléments porteurs.
Installer les solives et les chevêtres.
Poser les entretoises et la barre anti-tension.
Poser le sous-revêtement.
Construire des charpentes de murs.Planifier le travail.
Installer et tracer les lisses.
Assembler les murs de charpente à pan vide en bois et en métal.
Relever et fixer les murs.
Tracer et assembler des cloisons en bois et en métal.
Ranger et nettoyer.
Construire des toitures.Planifier le travail.
Fabriquer le gabarit des fermes.
Tracer, tailler et assembler les composants d’une toiture.
Installer les fermes, les chevrons et les contreventements.
Installer le revêtement intermédiaire.
Fabriquer les lucarnes.
Installer les accessoires complémentaires et les éléments architecturaux.
Installer les solins et le recouvrement (bardeaux d’asphalte et métalliques).
Vérifier la qualité du travail.
Ranger et nettoyer.
Effectuer des travaux d’isolation, d’insonorisation et de ventilation.Planifier le travail.
Sélectionner les produits isolants et insonorisants en fonction de l’ouvrage.
Calculer la valeur isolante.
Installer les produits isolants et le pare-vapeur.
Isoler et calfeutrer les portes et les fenêtres.
Ventiler l’entretoit.
Effectuer des travaux de finition extérieure.Planifier le travail.
Installer les bâtis de portes et de fenêtres.
Recouvrir d’aluminium les éléments architecturaux (contour de portes et de fenêtres).
Installer les solins et les moulures.
Installer les revêtements extérieurs de bois, de vinyle et de matériau de fibre de bois.
Finir les avant-toits et les débords.
Calfeutrer autour des ouvertures et des intersections.
Vérifier la qualité du travail.
Ranger et nettoyer.
Effectuer des travaux de finition intérieure.Planifier le travail.
Installer les fourrures et le fond de clouage.
Installer le revêtement intérieur sur les murs et le plafond.
Effectuer le soufflage du cadre de porte extérieur et de la fenêtre
Installer les portes intérieures, les chambranles et les accessoires.
Installer les supports de la tablette et la barre de soutien (garde-robe
Installer les plafonds suspendus.
Installer les parquets en bois et en composite.
Poser les plinthes de finition.
Vérifier la qualité du travail.
Ranger et nettoyer.
Construire des escaliers de bois.Planifier le travail.
Tracer et tailler les limons.
Fabriquer les marches et les contremarches et les fixer aux limons.
Fixer l’escalier.
Finir l’escalier.
Installer la main courante et la balustrade.
Préparer son intégration au marché du travail.Discerner les rôles et responsabilités des différents organismes de l’industrie de la construction.
Évaluer ses champs d’intérêt relativement au marché du travail.
Faire une synthèse de sa formation.
Utiliser des outils manuels portatifs et des outils électriques pour effectuer des assemblages.Planifier le travail.
Tracer et mesurer des pièces.
Couper et façonner les matériaux.
Clouer et visser des pièces en différentes positions
Réunir les éléments façonnés.
Faire l’entretien préventif des outils.

Buts du programme

Les objectifs généraux du programme Coiffure sont présenté ci-après. Ils sont accompagnés des énoncés de compétences liés à chacun des objectifs opérationnels qu’ils regroupent :

Développer chez l’élève les compétences de base préalables à la réalisation des activités
de la profession de coiffeuse et de coiffeur

Prévenir les atteintes à la santé et à la sécurité ;
Analyser les cheveux et le cuir chevelu ;
Analyser la morphologie et la physionomie d’une cliente ou d’un client ;
Communiquer avec la clientèle.
Développer chez l’élève les compétences nécessaires à la réalisation des services généraux en coiffure
Effectuer un shampooing ;
Effectuer un traitement des cheveux et du cuir chevelu ;
Effectuer une mise en plis ;
Effectuer une mise en forme ;
Effectuer une coupe de cheveux standard pour dame ;
Effectuer une coupe graduelle pour homme et une taille de barbe ;
Effectuer une permanente standard ;
Effectuer une coloration ;
Effectuer une teinte pastel ;
Effectuer une correction de couleur.

Développer chez l’élève les compétences nécessaires à la réalisation des services particuliers en coiffure

Effectuer une coupe stylisée ;
Effectuer une permanente stylisée ;
Effectuer une coloration créative ;
Effectuer une coiffure personnalisée ;

Vendre des produits et des services.

Développer chez l’élève les compétences nécessaires à l’intégration au marché du travail

Se situer au regard du métier et de la démarche de formation ;

S’intégrer au marché du travail.

Compétences

À démontrer

Se situer au regard du métier et de la démarche de formation.Connaître la réalité du métier.
Comprendre le programme de formation.
Prévenir les atteintes à la santé, à la sécurité et à l’intégrité physique sur les chantiers de construction.Développer une attitude responsable à l’égard des agresseurs de la santé et de la sécurité.
Être consciente ou conscient de l’importance de respecter les normes et les règlements en matière de santé et de sécurité au travail.
Reconnaître une situation dangereuse ou un comportement à risque et les mesures préventives applicables.
Utiliser des outils manuels portatifs et des outils électriques pour effectuer des assemblages.Planifier le travail.
Tracer et mesurer des pièces.
Couper et façonner les matériaux.
Clouer et visser des pièces en différentes positions.
Réunir les éléments façonnés.
Faire l’entretien préventif des outils.
Traiter de l’information liée à des plans, à des devis et à des croquis.Rassembler l’information nécessaire.
Interpréter des plans et des devis.
Tracer diverses figures géométriques liées à des dessins de développement.
Tracer à main levée les projections orthogonales d’un objet technique simple.
Tracer différentes vues de plans de construction
Exécuter un croquis à partir de relevés de données.
Effectuer des calculs relatifs à la planification.Effectuer des opérations de base.
Effectuer des calculs de rapports et de proportions.
Calculer des périmètres, des angles, des volumes, des surfaces et des diagonales.
Calculer les quantités de matériaux nécessaires à la réalisation d’un ouvrage.
Dimensionner des matériaux pour un ouvrage de construction.
Effectuer des opérations d’alignement et de nivellement.Planifier le travail.
Localiser son ouvrage.
Construire les sièges d’alignement.
Établir des niveaux.
Ranger et nettoyer.
Effectuer des activités d’échafaudage, de levage et de manutention.Planifier le travail.
Préparer et installer les composants des échafaudages
Installer les équipements et leurs accessoires de sécurité.
Utiliser un échafaudage ciseau.
Déplacer du matériel.
Vérifier le travail.
Fabriquer et installer l’ameublement et les accessoires de finition.Planifier le travail.
Préparer l’équipement.
Couper, façonner et poncer le matériel.
Assembler une unité d’ameublement.
Localiser et fixer les unités d’ameublement.
Installer et fixer un comptoir recouvert de stratifié
Vérifier la qualité du travail.
Construire des coffrages d’empattements, de murs de fondation et de murs de béton.Planifier le travail.
Installer les coffrages des empattements.
Installer les coffrages des murs de béton.
Assembler les coffrages permanents.
Aplomber et ligner le coffrage.
Vérifier le travail.
Ranger et nettoyer.
Effectuer des activités liées à la pose de fondations profondes.Planifier le travail.
Préparer les équipements d’enfoncement.
Planifier les travaux de mise en place des pieux, des étançons et des attaches.
Établir des repères pour guider l’emplacement des pieux.
Construire des coffrages de colonnes, de poutres, de dalles et d’escaliers de béton.Planifier le travail.
Déterminer l’emplacement des colonnes.
Assembler et installer les coffrages de colonnes.
Installer les longerons et les solives.
Poser les panneaux des poutres.
Installer et ajuster les panneaux de la dalle.
Fabriquer et installer le garde-corps.
Construire les coffrages de différents types d’escaliers.
Vérifier le travail.
Ranger et nettoyer.
Construire des charpentes de planchers.Planifier le travail.
Installer la lisse d’assise.
Ériger les éléments porteurs.
Installer les solives et les chevêtres.
Poser les entretoises et la barre anti-tension.
Poser le sous-revêtement.
Construire des charpentes de murs.Planifier le travail.
Installer et tracer les lisses.
Assembler les murs de charpente à pan vide en bois et en métal.
Relever et fixer les murs.
Tracer et assembler des cloisons en bois et en métal.
Ranger et nettoyer.
Construire des toitures.Planifier le travail.
Fabriquer le gabarit des fermes.
Tracer, tailler et assembler les composants d’une toiture.
Installer les fermes, les chevrons et les contreventements.
Installer le revêtement intermédiaire.
Fabriquer les lucarnes.
Installer les accessoires complémentaires et les éléments architecturaux.
Installer les solins et le recouvrement (bardeaux d’asphalte et métalliques).
Vérifier la qualité du travail.
Ranger et nettoyer.
Effectuer des travaux d’isolation, d’insonorisation et de ventilation.Planifier le travail.
Sélectionner les produits isolants et insonorisants en fonction de l’ouvrage.
Calculer la valeur isolante.
Installer les produits isolants et le pare-vapeur.
Isoler et calfeutrer les portes et les fenêtres.
Ventiler l’entretoit.
Effectuer des travaux de finition extérieure.Planifier le travail.
Installer les bâtis de portes et de fenêtres.
Recouvrir d’aluminium les éléments architecturaux (contour de portes et de fenêtres).
Installer les solins et les moulures.
Installer les revêtements extérieurs de bois, de vinyle et de matériau de fibre de bois.
Finir les avant-toits et les débords.
Calfeutrer autour des ouvertures et des intersections.
Vérifier la qualité du travail.
Ranger et nettoyer.
Effectuer des travaux de finition intérieure.Planifier le travail.
Installer les fourrures et le fond de clouage.
Installer le revêtement intérieur sur les murs et le plafond.
Effectuer le soufflage du cadre de porte extérieur et de la fenêtre
Installer les portes intérieures, les chambranles et les accessoires.
Installer les supports de la tablette et la barre de soutien (garde-robe
Installer les plafonds suspendus.
Installer les parquets en bois et en composite.
Poser les plinthes de finition.
Vérifier la qualité du travail.
Ranger et nettoyer.
Construire des escaliers de bois.Planifier le travail.
Tracer et tailler les limons.
Fabriquer les marches et les contremarches et les fixer aux limons.
Fixer l’escalier.
Finir l’escalier.
Installer la main courante et la balustrade.
Préparer son intégration au marché du travail.Discerner les rôles et responsabilités des différents organismes de l’industrie de la construction.
Évaluer ses champs d’intérêt relativement au marché du travail.
Faire une synthèse de sa formation.
Utiliser des outils manuels portatifs et des outils électriques pour effectuer des assemblages.Planifier le travail.
Tracer et mesurer des pièces.
Couper et façonner les matériaux.
Clouer et visser des pièces en différentes positions
Réunir les éléments façonnés.
Faire l’entretien préventif des outils.

Buts de la formation

Les objectifs généraux du programme Comptabilité sont présentés ci-après. Ils sont accompagnés de l’énoncé des compétences liées à chacun des objectifs opérationnels qu’ils regroupent.

Faire acquérir à l’élève les compétences nécessaires pour l’intégration harmonieuse au milieu scolaire et au milieu de travail

Se situer au regard du métier et de la démarche de formation.

Assurer son cheminement professionnel.
S’intégrer au milieu de travail.

Faire acquérir à l’élève les compétences nécessaires pour l’application de méthodes essentielles à la pratique du métier

Rechercher et échanger de l’information.

Produire des tableaux et des graphiques.
Effectuer la mise en page de la correspondance liée à la comptabilité.
Utiliser l’information relative à la législation des affaires.
Organiser et traiter les données liées aux ressources d’une entreprise.
Assurer l’efficience de son travail.

Faire acquérir à l’élève les compétences nécessaires pour communiquer, verbalement ou par écrit, en milieu de travail

Rédiger en français de la correspondance liée à la comptabilité.

Interagir dans des situations professionnelles variées.
Communiquer en anglais dans un contexte de comptabilité.
Rédiger et disposer de la correspondance anglaise liée à la comptabilité.

Faire acquérir à l’élève les compétences nécessaires pour l’exécution des tâches de comptabilité

Calculer et préparer des pièces justificatives.

Traiter les pièces justificatives de différents types d’entreprises.

Gérer l’encaisse.

Produire les paies.

Effectuer des tâches courantes liées aux transactions avec des créditeurs et des débiteurs.
Effectuer des calculs liés à la détermination du coût d’un bien et d’un service.
Effectuer des tâches de fin de période.
Effectuer des tâches de fin d’année.
Produire la déclaration de revenu d’un particulier.
Implanter un système comptable.

Compétences

À démontrer

Se situer au regard du métier et de la formation.Connaître la réalité du métier.
Comprendre le programme de formation.
Confirmer son orientation professionnelle.
Rechercher et échanger de l’information.Préciser l’objet de la recherche
Sélectionner et consulter les sources de référence.
Rédiger et consigner les résultats de la recherche.
Extraire l’information.
Transmettre et recevoir de l’information par : télécopieur et fax modem ou courrier traditionnel, électronique ou messagerie
Produire des tableaux et des graphiques.Planifier l’organisation des données et la construction des feuilles de travail.
Saisir des données.
Traiter les données.
Présenter les données sous forme de tableaux et de graphiques.
Sauvegarder et imprimer les tableaux et les graphiques.
Calculer et préparer des pièces justificatives.Calculer et préparer des pièces justificatives relatives aux achats et aux ventes.
Calculer des escomptes et préparer les pièces.
Calculer des paiements internationaux et préparer les pièces.
Calculer des intérêts simples.
Calculer des intérêts composés et préparer des tableaux d’amortissement d’emprunt.
Effectuer la mise en page de la correspondance liée à la comptabilité.Planifier la mise en page.
Saisir et disposer les composantes du texte.
Peaufiner la présentation du texte.
Sauvegarder et imprimer le texte.
Préparer l’enveloppe.
Rédiger en français de la correspondance liée à la comptabilité.Établir le plan du texte.
Composer et saisir le texte.
Réviser et imprimer le texte.
Traiter les pièces justificatives de différents types d’entreprises.Organiser son travail.
Enregistrer les pièces au journal général.
Effectuer les reports au grand livre général.
Rédiger la balance de vérification.
Préparer un chiffrier.
Vérifier et corriger les écritures.
Classifier et classer les pièces justificatives.
Gérer l’encaisse.Préparer un dépôt.
Transférer des fonds.
Assurer l’équilibre de caisses enregistreuses
Gérer une petite caisse.
Effectuer le rapprochement bancaire de comptes courants et de comptes salaires.
Préparer un budget de caisse.
Assurer le suivi de l’encaisse.
Utiliser l’information relative à la législation des affaires.Recueillir et tenir à jour l’information relative à la législation des affaires.
Traiter des demandes de requérantes ou de requérants
Produire des documents pour des organismes gouvernementaux.
Assurer le suivi de dossiers.
Interagir dans des situations professionnelles variées.Informations à venir.
Communiquer en anglais dans un contexte de comptabilité.Effectuer une demande de renseignements relatifs à la comptabilité.
Répondre à une demande au sujet de la comptabilité.
Traiter une plainte.
Produire les paies.Recueillir l’information.
Calculer les contributions de l’entreprise.
Calculer le salaire.
Assurer le paiement des salaires.
Vérifier et corriger le travail.
Rédiger et disposer de la correspondance anglaise liée à la comptabilité.Établir le plan du texte.
Composer et saisir le texte.
Réviser le texte.
Effectuer la mise en page.
Préparer l’enveloppe.
Organiser et traiter les données liées aux ressources d’une entreprise.Planifier la structure des tables de la base de données.
Créer la structure des tables de données.
Saisir les données.
Traiter les données.
Effectuer des requêtes.
Produire des rapports et des étiquettes.
Adapter une base de données.
Effectuer des tâches courantes liées aux transactions avec des créditeurs et des débiteurs.Recueillir et organiser les pièces justificatives
Assurer le suivi des transactions effectuées par les débiteurs
Assurer le suivi des transactions effectuées par les créditeurs.
Assurer le suivi de l’inventaire.
Enregistrer les pièces aux journaux.
Effectuer les reports aux grands livres.
Rédiger la balance de vérification.
Produire des rapports : de vente, d’achat, d’inventaire, de prêts, de salaires.
Vérifier et classer les documents.
Assurer l’efficience de son travail.Analyser les caractéristiques des tâches effectuées en comptabilité.
Planifier l’exécution d’activités comptables.
Assurer le suivi de la planification.
Exploiter des outils permettant d’améliorer le rendement de son travail.
Effectuer des calculs liés à la détermination du coût d’un bien et d’un service.Calculer le coût des marchandises vendues.
Ventiler les charges par commandes, projets et activités.
Calculer le coût d’un projet ou d’une commande.
Calculer le coût d’une activité.
Vérifier et classer les rapports.
Effectuer des tâches de fin de période.Planifier et organiser son travail.
Effectuer les écritures de régularisation simples.
Effectuer la perception des comptes.
Comptabiliser les transactions relatives aux immobilisations.
Comptabiliser les transactions relatives à l’inventaire.
Effectuer les remises aux organismes.
Produire les états financiers périodiques.
Faire le suivi du budget.
Produire et vérifier les rapports.
Effectuer des tâches de fin d’année.Planifier et organiser son travail.
Effectuer les écritures des courus et des différés.
Produire les états financiers annuels.
Effectuer les écritures de fermeture.
Effectuer les écritures de réouverture.
Produire des états financiers prévisionnels et comparatifs.
Produire un rapport financier.
Remplir les formulaires statutaires.
Assurer le suivi des comptes stratégiques
Vérifier et classer les documents.
Produire la déclaration de revenus d’un particulier.Recueillir les renseignements et les documents.
Effectuer les calculs et la saisie des données.
Vérifier la déclaration de revenu préliminaire.
Minimiser l’impôt à payer.
Produire la déclaration de revenu finale.
Terminer le dossier.
Implanter un système comptable.Planifier la mise en place du système comptable.
Effectuer la saisie des renseignements généraux.
Enregistrer les écritures de départ.
Vérifier l’exactitude des écritures effectuées.
Produire des listes et des rapports.
Vérifier et classer les documents.

Buts du programme d’études

Le programme d’études professionnelles Cuisine prépare à l’exercice du métier de cuisinière ou de cuisinier. De façon générale, les tâches des cuisinières ou des cuisiniers sont liées à la préparation, à la
transformation, au service et à l’entreposage des aliments. Ces personnes travaillent dans des restaurants, des hôtels, des hôpitaux et autres établissements de soins de santé, des services alimentaires centralisés, des maisons d’enseignement et autres institutions. On les retrouve également à bord de bateaux, dans des chantiers de construction, chez des traiteurs, dans les entreprises de production alimentaire, etc. Ces personnes doivent parfois travailler sous l’autorité d’une ou d’un chef.

Les cuisinières ou les cuisiniers accomplissent une partie ou l’ensemble des tâches suivantes :

effectuer la mise en place du plan de travail avant le service ;

prévoir les éléments nécessaires au bon déroulement du service ;
préparer, assaisonner et conditionner en suivant des méthodes précises les hors-d’oeuvre, les potages, les viandes, les poissons, les légumes, les sauces, les desserts et autres aliments ;

cuire correctement les divers aliments ;

dresser les assiettes selon les normes et standards ;
établir des menus ;
appliquer des normes d’hygiène, de salubrité, de santé et de sécurité au travail ;
nettoyer et ranger l’outillage et l’équipement ;
gérer les aliments périssables et non périssables, et les ranger dans les endroits adéquats.

Compétences

À démontrer

Se situer au regard du métier et de la démarche de formation.Connaître la réalité du métier ainsi que son évolution prévisible.
Comprendre les particularités du programme de formation.
Confirmer son orientation professionnelle.
Adopter des mesures préventives en matière d’hygiène et de salubrité alimentaires.Évaluer les situations à risque.
Choisir des moyens de contrôler les risques.
S’assurer de l’application des mesures préventives et correctives.
Adopter des mesures préventives en matière de santé et de sécurité.Évaluer les dangers.
Choisir des moyens de prévention.
Appliquer des pratiques de travail sécuritaires.
Réagir en situation d’urgence.
Évaluer les qualités organoleptiques des aliments.Procéder à l’examen sensoriel des aliments.
Porter un jugement sur les qualités organoleptiques des aliments.
Interpréter le résultat du jugement porté.
Associer des techniques de cuisson à des aliments.Interpréter l’incidence de la cuisson sur lesaliments.
Distinguer les techniques de cuisson.
Prendre une décision relativement à la technique de cuisson à appliquer.
Effectuer des activités liées à l’organisation de la cuisine.Ouvrir la cuisine.
Élaborer un plan de travail.
Aménager son poste de travail.
Faire l’inventaire.
Effectuer les commandes.
Entreposer la marchandise.
Fermer la cuisine.
Apprêter les fruits et les légumes.Choisir les fruits et les légumes.
Réaliser les préparations préliminaires des fruits et des légumes.
Confectionner des préparations à base de fruits.
Confectionner des préparations à base de légumes.
Réserver les préparations.
Réaliser des préparations fondamentales.Préparer des fonds et des glaces.
Préparer des sauces.
Préparer des marinades.
Préparer des farces et des panades.
Préparer des beurres composés.
Établir des relations professionnelles.Interagir avec le personnel de la cuisine.
Interagir avec le personnel de la salle à manger.
Communiquer avec d’autres intervenants en milieu de travail.
Réagir dans des situations conflictuelles.
Effectuer la mise en place des potages.Planifier la mise en place des potages.
Réaliser les préparations préliminaires.
Réaliser des recettes de potages
Réserver les potages.
Ranger le poste de travail.
Réaliser des pâtes de base.Préparer les ingrédients.
Préparer les pâtes.
Cuire les pâtes.
Réserver les pâtes.
Effectuer la mise en place des viandes, des volailles et des gibiers.Planifier la mise en place des viandes, de volailles et des gibiers.
Réaliser les préparations préliminaires.
Apprêter des viandes, des volailles et de gibiers.
Réserver les préparations.
Ranger le poste de travail.
Effectuer la mise en place des poissons, des mollusques et des crustacés.Planifier la mise en place des poissons, des mollusques et des crustacés.
Réaliser les préparations préliminaires.
Apprêter des poissons, des mollusques et des crustacés.
Réserver les préparations.
Ranger le poste de travail.
Effectuer la mise en place des hors-d’oeuvre et des entrées.Confectionner des entrées froides et chaudes.
Confectionner des canapés.
Confectionner des sandwichs.
Effectuer la mise en place des desserts.Planifier la mise en place : des entremets chauds, froids et glacés ainsi que des pâtisseries.
Confectionner des préparations.
Assembler et terminer les préparations.
Réserver les desserts.
Ranger le poste de travail.
Concevoir des menus équilibrés.Cibler les besoins de la clientèle.
Composer le menu.
Établir le prix de vente du menu.
Rédiger le menu.
Effectuer le service des petits déjeuners.Planifier la mise en place en vue du service des petits déjeuners.
Réaliser la mise en place en vue du service.
Accommoder le poste de travail en vue du service.
Exécuter les commandes.
Ranger le poste de travail.
Réaliser des présentations culinaires.Planifier la présentation culinaire.
Effectuer la mise en place en vue de la décoration.
Effectuer la décoration.
Dresser la pièce et les garnitures.
Réserver la pièce et les garnitures.
Ranger le poste de travail.
Effectuer le service des menus du jour.Planifier la mise en place en vue du service des menus du jour.
Réaliser la mise en place en vue du service.
Accommoder le poste de travail en vue du service.
Exécuter les commandes.
Ranger le poste de travail.
Effectuer le service des menus de production.Planifier la mise en place en vue du service des menus de production.
Réaliser la mise en place en vue du service.
Accommoder le poste de travail en vue du service.
Exécuter les commandes.
Ranger le poste de travail.
Assurer la production pour les banquets et les services alimentaires.Exercer le métier de cuisinier ou de cuisinière dans un contexte de production alimentaire.
Production pour les banquets et les services alimentaires : hôpitaux, hôtels, services traiteurs, cafétérias, centres de congrès, usines de production.

OU

Production effectuée en fonction des services alimentaires pour un minimum de 25 personnes par élève.
Renforcer les habiletés cognitives et perceptives ainsi que les comportements professionnels acquis durant la formation.
Poursuivre son cheminement professionnel.
Effectuer le service des buffets.Planifier la mise en place du buffet.
Réaliser la mise en place en vue du service.
Accommoder le poste de travail en vue du service.
Dresser la table à buffet.
Exécuter les commandes.
Ranger le poste de travail.
Effectuer le service des menus table d’hôte et à la carte.Planifier la mise en place en vue du service des menus table d’hôte et la carte.
Réaliser la mise en place en vue du service.
Accommoder le poste de travail en vue du service.
Exécuter les commandes.
Ranger le poste de travail.
S’intégrer au milieu de travail.Effectuer des démarches afin de trouver un lieu de stage.
Se familiariser avec le milieu de travail. Exercer les tâches de cuisinier ou de cuisinière.
Avoir conscience des changements de perception qu’entraîne un séjour en milieu de travail.
Se préparer à être efficace dans le milieu de travail.

Buts du programme

Le programme d’études professionnelles Décoration intérieure et présentation visuelle prépare à l’exercice des métiers de décoratrice ou décorateur d’intérieur et d’étalagiste. Les décoratrices et les décorateurs d’intérieur élaborent et proposent principalement des projets de décoration résidentielle, de décoration d’espaces commerciaux et de bureaux de professionnels. Pour ce faire, ils analysent les besoins de la clientèle, recherchent du mobilier, des matériaux, des éléments de décor et d’éclairage, vérifient les possibilités d’approvisionnement chez les fournisseurs et la disponibilité de sous-traitants, réalisent des études préliminaires à l’aide d’esquisses et de croquis, élaborent des dossiers de présentation contenant des planches techniques, proposent les projets à la clientèle et en font le suivi.Le métier comporte également deux volets essentiels, à savoir le service-conseil et la vente de produits.

Finalement, on leur demande d’accomplir des tâches administratives comme la rédaction de documents administratifs et la facturation. Les étalagistes procèdent à l’aménagement et à la présentation visuelle d’espaces commerciaux, de vitrines, de stands d’exposition ainsi qu’à la décoration de salles pour des événements. Pour ce faire, elles et ils analysent les besoins de la clientèle, recherchent des matériaux et des accessoires, produisent les esquisses et les croquis des projets, confectionnent des éléments de décor, préparent des mannequins, agencent des marchandises, des meubles et des accessoires, procèdent au montage et au démontage des présentations visuelles, déterminent des éclairages et assurent le déplacement du matériel vers le lieu d’exposition. On leur demande également de rédiger des documents administratifs.

Compétences

À démontrer

Se situer au regard du métier et de la démarche de formation.Connaître la réalité du métier.
Connaître les effets de l’évolution des tendances sur l’exercice du métier.
Comprendre le projet de formation.
Confirmer son orientation professionnelle.
Exploiter les possibilités de la couleur.Composer des harmonies de couleurs.
Équilibrer les volumes, les masses et les surfaces d’un espace par la couleur.
Élaborer une coloration.
Choisir des couleurs pour un espace et un éclairage particuliers.
Utiliser des sources d’information professionnelle.Recueillir de l’information dans un jeu de plans.
Effectuer des recherches techniques dans des fiches et des catalogues.
Effectuer des recherches sur des thèmes, des styles et des tendances.
Utiliser l’information contenue dans un manuel de marchandisage d’entreprise.
Utiliser l’autoroute électronique.
Élaborer des répertoires de références professionnelles.
Proposer des matériaux pour la réalisation d’un projet.Recueillir l’information nécessaire à la détermination des matériaux pour un projet donné.
Déterminer les matériaux nécessaires.
Calculer le besoin de matériaux.
Préparer une proposition relative aux matériaux souhaitables pour la réalisation du projet.
Produire des esquisses, des croquis et des perspectives.Traiter l’information concernant la réalisation des esquisses.
Tracer des esquisses.
Tracer le croquis : d’un objet, d’un espace, d’éléments constituants d’un espace.
Tracer des croquis illustrant l’aménagement d’un espace.
Produire des perspectives.
Finaliser les croquis et les perspectives.
Produire des planches techniques.Définir les paramètres des dessins à effectuer.
Tracer le plan d’un espace à aménager.
Reproduire en élévation les surfaces délimitant l’espace à aménager.
Représenter un objet : par des vues conventionnelles, en coupe, en isométrie.
Inscrire la cotation des dessins.
Proposer des agencements de mobilier et d’éléments de décoration ou de présentation.Recueillir l’information nécessaire à la détermination des besoins.
Déterminer les éléments de décoration intérieure ou de présentation visuelle pouvant combler les besoins.
Définir le style des meubles et des éléments décoratifs.
Préparer une proposition d’agencement de meubles et d’éléments décoratifs.
Proposer des habillages de fenêtres, de lits et des rembourrages légers.Recueillir l’information nécessaire à la détermination d’habillages et de rembourrages.
Déterminer les matériaux ou les produits servant aux habillages.
Définir le style de confection.
Déterminer des quantités de tissus et des dimensions de produits servant aux habillages et aux rembourrages.
Préparer des fiches de confection.
Déterminer la quincaillerie nécessaire.
Préparer une proposition d’habillage pour un espace à décorer.
Réaliser l’éclairage d’un espace.Recueillir l’information nécessaire à l’élaboration d’un projet d’éclairage.
Déterminer des solutions d’éclairage.
Proposer un projet d’éclairage.
Installer des éléments d’éclairage.
Ajuster l’éclairage.
Établir des relations interpersonnelles au travail.Connaître les principes de la communication.
Expérimenter des situations de communication propres au milieu de la décoration intérieure et de la présentation visuelle.
Établir des liens de collaboration au sein d’une équipe de travail.
Prendre conscience de ses forces et de ses limites relativement à sa capacité de communiquer.
Vendre des produits et des services.Cerner les besoins et les attentes de la clientèle.
Offrir ses services.
Offrir des produits.
Présenter un projet.
Conclure une vente.
Accomplir des tâches administratives connexes.Rédiger des documents administratifs.
Encaisser des paiements.
Recevoir de la marchandise.
Assurer le service après-vente.
Proposer un projet de décoration résidentielle.Recueillir l’information nécessaire à l’élaboration du projet.
Effectuer une recherche préliminaire générale.
Effectuer une étude préliminaire pour l’aménagement de l’espace.
Agencer les éléments de décor retenus et leurs compléments.
Constituer un dossier en vue de la présentation du projet.
Présenter le projet.
Assurer le suivi du projet.
Proposer un projet de décoration d’un espace public.Recueillir l’information nécessaire à l’élaboration du projet.
Effectuer une recherche préliminaire générale.
Effectuer une étude préliminaire pour l’aménagement de l’espace.
Agencer les éléments de décor retenus et leurs compléments.
Constituer le dossier du projet.
Assurer le suivi du projet.
Fabriquer des éléments de décor.Planifier le travail d’atelier.
Préparer et façonner des matériaux.
Assembler les matériaux et des composants.
Recycler des éléments de décor.
Faire la finition des éléments de décor.
Entretenir le poste de travail.
Aménager un espace à des fins promotionnelles.Recueillir et s’approprier l’information nécessaire à la réalisation de l’aménagement
Planifier le travail.
Mettre en montre des mannequins.
Exposer la marchandise.
Compléter l’aménagement de l’espace de promotion.
Aménager une vitrine.Recueillir l’information nécessaire à la réalisation de l’aménagement.
Effectuer une recherche préliminaire générale.
Effectuer une étude préliminaire pour l’aménagement de l’espace.
Présenter un dossier d’aménagement.
Effectuer les opérations préliminaires au montage de la vitrine.
Réaliser la présentation visuelle de la vitrine.
Terminer la vitrine.
Démonter la vitrine.
Aménager un espace pour un événement.Recueillir l’information nécessaire à la réalisation de l’aménagement.
Effectuer une recherche préliminaire générale.
Effectuer une étude préliminaire pour l’aménagement de l’espace.
Agencer les éléments de décor retenus et leurs compléments.
Constituer un dossier en vue de la présentation du projet d’aménagement.
Présenter le projet.
Fabriquer des éléments de décor.
Procéder au montage du décor sur les lieux de l’événement.
Démonter le décor.
S’intégrer au milieu de travail.Se familiariser avec la réalité de l’exercice du métier.
Observer et mener des activités en milieu de travail.
Consolider les acquis réalisés durant la formation.
Prendre conscience des changements de perception qu’entraîne un séjour en milieu de travail.

Buts de la formation

Les buts de la formation en Dessin industriel sont définis à partir des buts généraux de la formation professionnelle et en tenant compte, en particulier, de la situation de travail.

Rendre la personne efficace dans l’exercice d’une profession

Lui permettre de réaliser correctement, et avec des performances acceptables, les tâches et les activités associées au dessin industriel.

Lui permettre d’évoluer adéquatement dans son milieu de travail en favorisant :
l’acquisition des habiletés intellectuelles et des techniques qui lui permettent de structurer sa pensée et qui entraînent des choix judicieux dans l’exécution des tâches ;

le développement des habiletés à planifier, à organiser son travail en fonction des délais fixés ;

le souci de la précision et du travail minutieux ;

le développement du sens de l’observation et de la perception spatiale ;

le développement de la capacité à comprendre des directives, à communiquer de l’information efficacement et avec tact ;

le renforcement de sa capacité à établir des relations interpersonnelles et à travailler en équipe ;

l’acquisition du vocabulaire technique en français et en anglais.
Favoriser l’intégration de la personne à la vie professionnelle

Lui faire connaître le marché du travail en général ainsi que le contexte particulier de la profession choisie.

Lui faire connaître les nouvelles facettes de l’organisation du travail.

Lui faire connaître ses droits et ses responsabilités comme travailleuse ou comme travailleur.
Favoriser l’évolution de la personne et l’approfondissement de savoirs professionnels

Lui permettre d’accroître sa capacité à s’adapter aux nombreux changements associés à la réalisation des dessins.

Lui permettre de développer son autonomie pour s’informer, se documenter et apprendre des nouveautés techniques.

Lui permettre de comprendre les procédés relatifs à la fabrication mécanique.

Lui permettre d’acquérir des attitudes essentielles à son succès professionnel, de développer son sens des responsabilités et d’orienter ses visées vers la qualité.
Assurer la mobilité professionnelle de la personne

Lui permettre de développer des attitudes positives à l’égard des changements technologiques et de la formation continue.

Lui permettre de développer sa capacité à résoudre des problèmes.

Lui permettre de se préparer à la recherche dynamique d’un emploi.

Lui permettre de vérifier son potentiel et son intérêt pour l’entrepreneuriat.

Compétences

À démontrer

Se situer au regard du métier et de la démarche de formation.Connaître la réalité du métier.
Comprendre le programme de formation. Confirmer son orientation professionnelle.
Réaliser l’importance de la pénétration des nouveaux modes de gestion dans les entreprises québécoises.
Résoudre des problèmes appliqués au dessin industriel.Déterminer des dimensions linéaires, courbes et surfaciques d’un objet avec et sans tolérances.
Déterminer la masse d’une pièce.
Calculer les dimensions d’une pièce de forme triangulaire.
Calculer les rapports de vitesse et les rapports de force dans un système d’engrenage.
Interpréter des dessins techniques.Se représenter une pièce dans son ensemble.
Interpréter la cotation.
Relever l’information complémentaire figurant dans les dessins techniques.
Déterminer la fonction des composants d’un assemblage.
Produire des croquis.Exécuter le tracé de croquis en projections orthogonales.
Exécuter le tracé de croquis en projections axonométriques.
Exécuter le tracé de coupes, de sections, de vues auxiliaires et de vues partielles.
Effectuer la cotation de croquis.
Inscrire les annotations ainsi que les renseignements au cartouche.
Exploiter un poste de travail informatisé.Préparer son poste de travail.
Utiliser les fonctions de base d’un système d’exploitation.
Résoudre des problèmes d’utilisation de logiciels avec la fonction d’aide.
Produire un court document par traitement de textes.
Produire un document avec un chiffrier électronique.
Utiliser l’autoroute électronique.
Produire les dessins de détail de pièces mécaniques.Imprimer des dessins avec le traceur.
Archiver les documents.
Organiser son travail.
Dessiner les vues extérieures de la pièce.
Dessiner les vues en coupe.
Dessiner les vues auxiliaires.
Inscrire la cotation et les renseignements complémentaire
Vérifier le dessin.
Représenter des organes de liaison.Identifier les organes de liaison sur un dessin ou sur un mécanisme existant
Rechercher les caractéristiques des organes dans la documentation technique.
Dessiner des organes de liaison.
Importer des organes de liaison de librairies électroniques.
Inscrire la cotation et les renseignements complémentaires.
Représenter la disposition et le mouvement des pièces d’un mécanisme.Identifier les pièces formant le mécanisme.
Représenter la position et l’orientation des pièces et des organes.
Représenter les mouvements des pièces.
Représenter la relation entre les pièces par un croquis en perspective.
Interpréter de l’information technique concernant les matériaux et les procédés de fabrication.Caractériser les matériaux inscrits sur des dessins.
Reconnaître les états de surface et les tolérances de la pièce.
Caractériser les procédés de fabrication inscrits dans la documentation.
Établir des liens entre l’objet dessiné et sa fabrication.
Produire des dessins d’ensemble.Interpréter les dessins de détail.
Organiser son travail.
Dessiner les pièces à fabriquer.
Insérer des pièces commercialisées.
Inscrire la cotation et les renseignements complémentaires.
Vérifier le dessin.
Archiver les documents et les imprimer.
Exploiter les fonctions spécialisées d’un logiciel de dessin assisté par ordinateur.Personnaliser l’environnement graphique du logiciel de dessin.
Contrôler l’affichage d’entités à l’écran.
Modifier des styles et des variables de cotation.
Utiliser une bibliothèque de dessins.
Représenter des hachures sur le dessin d’une coupe comportant plusieurs matériaux.
Insérer un tableau et du texte dans un dessin.
Gérer les fichiers d’un logiciel de dessin.
Construire des formes à trois dimensions (3D) en filaire et en surfacique.
Effectuer le relevé et l’interprétation de mesures.Planifier le travail.
Préparer les instruments et les appareils de mesure ainsi que la pièce à mesurer.
Mesurer des pièces de formes diverses.
Vérifier les caractéristiques physiques de pièces.
Tracer un croquis.
Faire l’entretien courant des instruments et des appareils de mesure.
Déterminer des tolérances dimensionnelles.Rassembler l’information.
Analyser les conditions fonctionnelles de l’objet.
Établir les chaînes de cotes.
Établir les valeurs des cotes.
Inscrire les cotes sur les dessins
Corriger des dessins.Analyser les dessins et les données de conception du projet.
Rassembler les documents de référence relatifs au projet.
Vérifier le dessin.
Vérifier la validité des corrections.
Donner et recevoir des remarques sur les correctifs à apporter.
Modifier un dessin.
Représenter des organes de transmission.Identifier les organes de transmission sur un dessin ou sur un mécanisme existant.
Rechercher les caractéristiques des organes dans la documentation technique.
Effectuer des calculs.
Dessiner des organes de transmission.
Importer des organes de transmission de librairies électroniques.
Inscrire la cotation et les renseignements complémentaires.
Produire des dessins de développement.Organiser son travail.
Dessiner l’objet en projection orthogonale, de manière conventionnelle.
Tracer l’intersection des pièces.
Projeter les lignes de construction.
Tracer le contour du développement.
Inscrire la cotation et les renseignements complémentaires.
Produire un dessin avec un logiciel de développement.
Vérifier le dessin.
Archiver les documents.
Modéliser un objet en trois dimensions.Planifier le travail.
Construire les pièces de l’objet.
Assembler les pièces de l’objet.
Effectuer la mise en page.
Effectuer la présentation d’un rendu et l’imprimer.
Animer des objets à l’écran.
Produire les dessins de détail d’un mécanisme.Interpréter les dessins de conception d’un mécanisme.
Organiser son travail.
Tracer des croquis.
Dessiner les vues extérieures des composants du mécanisme.
Dessiner les vues en coupe.
Inscrire la cotation et les renseignements complémentaires.
Vérifier le dessin.
Archiver les dessins.
Interpréter les dessins de conception d’un mécanisme
Organiser son travail.
Tracer des croquis.
Dessiner les vues extérieures des composants du mécanisme.
Dessiner les vues en coupe.
Inscrire la cotation et les renseignements complémentaires.
Vérifier le dessin.
Archiver les dessins.
Organiser son travail.
Interpréter les données de conception.
Déterminer les composants des circuits et des canalisations.
Effectuer les schémas.
Inscrire la cotation et la notation sur le schéma.
Établir la nomenclature.
Vérifier la qualité de son travail.
Utiliser des moyens pour trouver ou créer son emploi.Planifier sa démarche de recherche d’emploi ou de lieu de stage.
Préparer les documents nécessaires. Examiner les conditions à remplir pour passer avec succès une entrevue de sélection.
Explorer les possibilités de démarrer un projet ou de se lancer en affaires.
Évaluer son potentiel et son intérêt pour l’entrepreneuriat.
Produire les dessins d’un système mécanique.Interpréter les dessins de détail du projet et la documentation technique.
Organiser son travail.
Dessiner en trois dimensions les pièces à fabriquer.
Représenter les pièces et les organes commercialisés.
Représenter les pièces d’ajustement du système.
Inscrire la cotation et les renseignements complémentaires.
Vérifier la qualité des dessins.
Archiver les documents et les imprimer.
Dessiner le bâti d’une machine.Organiser son travail.
Dessiner les éléments de structure.
Représenter les organes de liaison ainsi que les points d’ancrage.
Représenter les liaisons soudées.
Inscrire la cotation et les renseignements complémentaires.
Calculer et noter le poids et la surface du bâti sur le dessin.
Vérifier le dessin.
Archiver les documents.
S’adapter aux particularités des nouvelles organisations du travail.Reconnaître les modes de gestion de la production de son entreprise et leurs effets sur l’organisation du travail.
Reconnaître les moyens mis en œuvre pour favoriser l’amélioration continue de la productivité.
Communiquer verbalement avec ses collègues de travail.
Résoudre des problèmes liés à l’organisation du travail.
Travailler en équipe multidisciplinaire.
Concevoir un objet technique simple.Connaître le processus de conception ainsi que les préalables nécessaires à son application.
Trouver une solution à un besoin et en démontrer la faisabilité.
Représenter les divers aspects de la solution.
Prendre conscience de l’évolution de ses connaissances, de ses habiletés et de ses attitudes en ce qui concerne la conception d’un objet technique.
S’intégrer au marché du travail. Rechercher un lieu de stage.
Observer et mener des activités professionnelles en milieu de travail.
Communiquer avec l’équipe de travail.
Évaluer la formation reçue d’après la réalité perçue durant le stage.

Buts du programme d’études

Le programme d’études prépare à l’exercice de la profession éducatrice, éducateur en service de garde en milieu scolaire. « Le rôle principal et habituel de l’éducatrice ou de l’éducateur consiste à organiser, préparer et animer une variété d’activités favorisant, dans le cadre du projet éducatif de l’école, le développement global des élèves de l’éducation préscolaire et de l’enseignement primaire dont elle ou il
a la garde, tout en assurant leur bien-être et leur sécurité ».3

Conformément aux buts de la formation professionnelle, le programme d’études Éducatrice, éducateur en service de garde en milieu scolaire vise à :

Rendre la personne efficace dans l’exercice de sa profession soit :

lui permettre, dès l’entrée sur le marché du travail, de jouer les rôles, d’exercer les fonctions et d’exécuter les tâches et les activités associés à la profession ;

lui permettre d’évoluer adéquatement dans un milieu de travail en favorisant :
l’acquisition des habiletés intellectuelles et des techniques qui rendent possible des choix

judicieux au moment de l’exécution des tâches ;
le développement d’une éthique professionnelle ;
le développement d’une communication efficace avec les enfants, les collègues de travail,

les parents, d’autres intervenants, etc. ;
le renforcement des habitudes de vigilance et de diligence dans l’exécution du travail ;
le développement d’une préoccupation constante du bien être et de la sécurité des enfants ;

le développement d’une préoccupation constante du développement global de l’enfant.

Favoriser l’intégration de la personne à la vie professionnelle, soit :

lui faire connaître le marché du travail en général ainsi que le contexte particulier de la profession choisie ;

lui faire connaître ses droits et responsabilités comme travailleuse ou travailleur.

Favoriser l’évolution de la personne et l’approfondissement de savoirs professionnels soit :

lui permettre de développer son autonomie ainsi que d’acquérir des méthodes de travail ;

lui permettre de comprendre les principes sous-jacents aux techniques utilisées ;
lui permettre de développer son sens de l’initiative ;
lui permettre d’adopter des attitudes essentielles à son succès professionnel, de développer son sens des responsabilités et de viser l’excellence.

Favoriser la mobilité professionnelle de la personne, soit :

lui permettre d’adopter une attitude positive à l’égard de divers types d’enfants et de divers milieux ;

lui permettre d’accroître sa capacité d’apprendre, de s’informer, de se documenter et de se perfectionner ;

lui permettre d’atteindre la polyvalence nécessaire pour travailler dans divers de services de garde en milieu scolaire.

Compétences

À démontrer

Se situer au regard de la profession et du contexte d’intervention.Reconnaître la réalité du travail dans le domaine des services de garde en milieu scolaire.
Analyser les tâches et les responsabilités des éducatrices et éducateurs en service de garde en milieu scolaire.
Reconnaître le contexte juridique afférent à la profession.
Comprendre le projet de formation.
Confirmer son orientation professionnelle.
Établir des relations professionnelles en milieu de travail.Reconnaître les particularités du travail d’équipe.
Participer activement aux réunions d’équipe.
Établir des relations professionnelles avec les parents.
Collaborer avec divers intervenants.
Intervenir auprès d’enfants et de groupes d’enfants d’âge préscolaire et scolaire.Reconnaître, chez l’enfant d’âge préscolaire et scolaire les grands paramètres du développement global : social, affectif, moral, psychomoteur, cognitif.
Reconnaître les différences culturelles ayant un impact sur l’intervention auprès des enfants.
Participer à la mise en place d’une structure de règlements internes visant le renforcement de comportements appropriés.
Appliquer diverses techniques d’animation.
Appliquer diverses techniques d’intervention auprès d’un enfant et d’un groupe d’enfants.
Observer l’enfant et le groupe d’enfant.
Communiquer l’information aux divers intervenants et aux parents.
Intervenir auprès d’enfants et de groupes d’enfants aux prises avec diverses problématiques.Reconnaître les manifestations liées à divers problèmes de développement.
Reconnaître diverses situations problématiques affectant les enfants et leur développement global.
Appliquer des techniques d’intervention adaptées aux situations.
Participer à l’application de plans d’intervention.
Observer l’enfant et le groupe d’enfant.
Communiquer l’information aux divers intervenants et aux parents.
Planifier et organiser des activités pour les enfants et les groupes d’enfants.Effectuer des recherches.
Déterminer des activités significatives.
Constituer une banque d’activités alternatives.
Participer à l’établissement du calendrier des activités.
Prévoir et préparer le matériel éducatif nécessaire.
Aménager les aires de jeux de façon sécuritaire.
Apporter un soutien aux travaux scolaires.
Assurer le bien être et la sécurité des enfants.Créer et maintenir une relation significative avec chaque enfant.
Reconnaître les situations présentant des risques pour la santé et la sécurité des enfants.
Consulter l’information relative aux enfants.
Tenir compte des besoins particuliers des enfants au regard de l’information médicale qui les concerne.
Appliquer le protocole d’intervention dans une situation d’urgence.
Assurer la logistique relative aux arrivées, aux départs et aux sorties.
Encourager les bonnes habitudes d’hygiène.
Reconnaître les conditions et les mesures propice à un environnement sain.
Assurer le déroulement des activités liées aux repas et aux collations.Assurer la propreté, la salubrité et la sécurité des lieux de prise des repas et des collations et de rangement des denrées alimentaires.
Préparer les repas et les collations.
Planifier, organiser et animer les périodes de repas et collations.
Distribuer les repas, les collations. ·
Soutenir les enfants dans leur alimentation.
Planifier et organiser les mesures d’intervention nécessaires pour les enfants présentant des besoins particuliers.
Communiquer les besoins particuliers aux différents intervenants et aux parents.
Réaliser des activités à prédominance socioaffective et morale.Analyser les comportements en fonction des étapes du développement socio, affectif et moral.
Reconnaître divers problèmes ou situations problématiques au niveau du développement socio, affectif et moral.
Déterminer les comportements et les habiletés à développer à prédominance socio, affective et morale chez l’enfant.
Valider les activités prévues au plan d’action visant le développement social, affectif et moral.
Amorcer l’activité auprès des enfants.
Animer les enfants et le groupe d’enfants.
Évaluer et communiquer les résultats de l’activité.
Réaliser des activités à prédominance psychomotrice.Reconnaître divers problèmes ou situations problématiques au niveau du développement psychomoteur.
Déterminer les comportements et les habiletés à développer à prédominance psychomotrice.
Valider les activités prévues au plan d’action visant le développement psychomoteur.
Amorcer l’activité auprès des enfants.
Animer les enfants et le groupe d’enfants.
Évaluer et communiquer les résultats de l’activité.
Réaliser des activités à prédominance cognitive.Analyser les comportements en fonction des étapes du développement cognitif.
Reconnaître divers problèmes ou situations problématiques au niveau du développement cognitif.
Déterminer les comportements et les habiletés à développer à prédominance cognitive.
Valider les activités prévues au plan d’action visant le développement cognitif.
Amorcer l’activité auprès des enfants.
Animer les enfants et le groupe d’enfants.
Évaluer et communiquer les résultats de l’activité.
S’intégrer à un milieu de travail.Préparer le stage en milieu de travail.
Effectuer une recherche de milieu de stage, le cas échéant.
Se familiariser avec le milieu de stage.
Exécuter des tâches en milieu de travail.
Effectuer un quart de travail (arrivée et départ des enfants).
Renforcer les habiletés acquises durant la formation.
Communiquer avec le personnel de l’école, les membres de l’équipe de travail, les personnes.
ressources et avec les supérieurs.

Buts du programme

Le programme Électricité prépare à l’exercice du métier d’électricienne ou d’électricien.

Les électriciennes et les électriciens travaillent à l’installation de systèmes électriques dans les secteurs résidentiel, commercial, institutionnel, industriel et des travaux publics, ainsi qu’à l’entretien des systèmes électriques liés à la machinerie de bâtiment des secteurs manufacturier, institutionnel et industriel. Les tâches d’installation relèvent principalement du secteur de la construction et dans ce cas, le régime d’apprentissage est celui de la Commission de la Construction du Québec. En ce qui a trait aux tâches effectuées dans les autres secteurs que celui de la construction, le régime d’apprentissage est celui d’Emploi-Québec.

L’installation ou la modification de même que l’entretien et éventuellement la réparation et le dépannage touchent les systèmes électriques d’éclairage, de chauffage et de forces motrices, l’instrumentation électronique et les automates programmables. Le métier se caractérise par l’introduction de nouvelles technologies dans les domaines de la domotique, des systèmes avertisseurs, de l’instrumentation électronique et des automates programmables.

La fixation et le raccordement des câbles électriques, des canalisations et des boîtiers contenant les branchements, les panneaux de distribution, les transformateurs et les commandes constituent la partie la plus importante de la tâche des électriciennes et des électriciens lors d’une installation.

Les électriciennes et les électriciens travaillent généralement en équipe de deux sous la supervision d’un maître-électricien ou d’un contremaître en électricité. Le travail est effectué parfois à l’intérieur, comme pour la maintenance d’un système de chauffage, ainsi qu’à l’extérieur comme lors de l’entretien d’un système d’éclairage routier. Le métier est exigeant physiquement et le travail en hauteur y est fréquent.

Pour accomplir leurs tâches, les électriciennes et les électriciens doivent utiliser des instruments mesurant les volts, les ampères et les watts. Elles et ils utilisent aussi de l’outillage varié pour les fixations et l’assemblage. Elles et ils doivent également posséder des connaissances approfondies sur l’électricité et ses caractéristiques.

Compétences

À démontrer

Se situer au regard du métier et de la démarche de formation.Connaître la réalité du métier.
Comprendre le projet de formation.
Confirmer son orientation professionnelle.
Prévenir les atteintes à la santé, à la sécurité et à l’intégrité physique sur les chantiers de construction.Développer une attitude responsable à l’égard des agresseurs de la santé et de la sécurité.
Être consciente ou conscient de l’importance de respecter les normes et les règlements en matière de santé et de sécurité au travail.
Reconnaître une situation dangereuse ou un comportement à risque et les mesures préventives applicables.
Utiliser un ordinateur.Installer des périphériques à un poste informatique.
Gérer des fichiers.
Saisir des données.
Naviguer sur l’inforoute.
Vérifier la tension, le courant et la puissance de circuits électriques.Analyser un circuit à courant continu ou alternatif monté en série ou en parallèle et possédant une charge résistive, inductive ou capacitive.
Calculer les valeurs attendues de tension, de courant, de résistance et de puissance du circuit électrique.
Prendre des mesures sur le circuit.
Analyser les résultats.
Dessiner le croquis d’une installation et un schéma de circuit électrique.Tracer les vues de face, de haut et de côté.
Tracer une vue de coupe.
Coter les vues et dessiner le cartouche.
Schématiser un circuit électrique.
Utiliser de l’outillage.Prendre des mesures dans les systèmes métrique et impérial.
Couper du bois, du métal, du béton et du placoplâtre.
Percer du bois, du métal, du béton et du placoplâtre.
Assembler des composants.
Fixer des composants.
Souder et dessouder des composants électroniques.
Fusionner par soudage aluminothermique des conducteurs de mise à la terre.
Travailler en hauteur et manutentionner du matériel.Utiliser un échafaudage.
Se servir d’une échelle.
Utiliser une nacelle.
Déplacer du matériel.
Installer des canalisations et des câbles électriques.Planifier l’installation.
Préparer les canalisations.
Fixer les câbles, les canalisations et leurs composants.
Effectuer l’installation de circuits électriques de dérivation résidentiels et de leurs dispositifs de protection.Planifier l’installation.
Fixer les composants et effectuer les raccordements
Vérifier le fonctionnement.
Compléter le travail.
Interpréter des plans, des devis, des manuels techniques et des procédures d’entretien.Repérer des éléments sur un plan : d’architecture, de plomberie, de chauffage, de ventilation.
Repérer les éléments de systèmes électriques.
Repérer des renseignements dans un devis.
Repérer des renseignements dans des manuels techniques.
Consulter des procédures d’entretien.
Effectuer l’installation et l’entretien de transformateurs triphasés.Planifier l’installation.
Fixer le transformateur et ses composants, et effectuer les raccordements.
Vérifier le fonctionnement du transformateur.
Entretenir le transformateur.
Compléter le travail.
Effectuer l’installation et l’entretien d’un branchement et d’une alimentation d’urgence.Planifier l’installation.
Fixer les composants et effectuer les raccordements.
Vérifier le fonctionnement du branchement et de l’alimentation d’urgence.
Entretenir le branchement et l’alimentation d’urgence.
Compléter le travail.
Vérifier le fonctionnement de circuits électroniques.Analyser le circuit électronique.
Prendre des mesures sur le circuit.
Analyser les résultats.
Vérifier la logique à relais et à circuits intégrés de circuits électriques et électroniques.Analyser les fonctions combinatoires ou séquentielles du circuit.
Déduire le signal attendu à la sortie ou aux sorties du circuit.
Prendre des mesures sur le circuit.
Analyser les résultats.
Effectuer l’installation et l’entretien d’un système d’éclairage.Planifier l’installation.
Fixer les composants et effectuer les raccordements.
Vérifier le fonctionnement du système d’éclairage.
Entretenir le système d’éclairage.
Compléter le travail.
Effectuer l’installation et l’entretien d’un système de chauffage.Planifier l’installation.
Fixer les composants et effectuer les raccordements.
Vérifier le fonctionnement du système de chauffage.
Entretenir le système de chauffage.
Compléter le travail.
Installer des câbles de communication en cuivre et en fibre optique.Planifier l’installation.
Fixer les boîtiers d’interconnexion, les chemins de câbles et les câbles.
Poser les connecteurs.
Compléter le travail.
Effectuer l’installation d’un système d’alarme incendie.Planifier l’installation.
Fixer les composants et effectuer les raccordements.
Vérifier le fonctionnement du système d’alarme incendie.
Compléter le travail.
Effectuer l’installation de systèmes domotique et téléphonique résidentiels.Planifier l’installation.
Fixer les composants et effectuer les raccordements.
Vérifier le fonctionnement du système domotique et du système téléphonique.
Compléter le travail.
Effectuer l’installation et l’entretien de machines rotatives à courant continu et à courant alternatif monophasé et de leurs commandes.Planifier l’installation.
Fixer la machine rotative et ses composants et effectuer les raccordements.
Vérifier le fonctionnement de la machine rotative.
Entretenir la machine rotative.
Compléter le travail.
Effectuer l’installation et l’entretien d’une machine rotative à courant alternatif triphasé et de ses commandes.Planifier l’installation.
Fixer la machine rotative et ses composants et effectuer les raccordements.
Vérifier le fonctionnement de la machine rotative.
Entretenir la machine rotative.
Compléter le travail.
Effectuer l’installation et l’entretien d’un automate programmable pour des systèmes électriques de machinerie de bâtiment.Planifier l’installation.
Fixer le cabinet de commande et ses composants, et effectuer les raccordements
Vérifier le fonctionnement de l’automate.
Entretenir les composants d’entrée et de sortie de l’automate.
Compléter le travail.
Effectuer l’installation et l’entretien de l’instrumentation électronique pour des systèmes électriques de machinerie de bâtiment.Planifier l’installation.
Fixer le cabinet de commande et ses composants, et effectuer les raccordements
Vérifier le fonctionnement de l’instrumentation électronique.
Entretenir l’instrumentation électronique.
Compléter le travail.
Se préparer au marché du travail.S’informer sur les exigences légales de l’exercice du métier et les organismes de l’industrie de la construction.
Rechercher des employeurs.
Rédiger une lettre de demande d’emploi.
Préparer et passer une entrevue de sélection .

Buts du programme

Le programme Électromécanique de systèmes automatisés prépare à l’exercice du métier d’électromécanicienne et d’électromécanicien.
L’électromécanicienne ou l’électromécanicien de systèmes automatisés répare, entretient, installe, assemble l’équipement de production automatisé et l’équipement de mécanique du bâtiment et en assure la maintenance. Elle ou il travaille plus particulièrement à réparer des moteurs, des valves, des pompes, des consoles hydrauliques, des éléments de transmission, des roulements à billes et des systèmes de commande automatisés.

La personne exerçant la fonction d’électromécanicienne ou d’électromécanicien de systèmes automatisés peut aussi accomplir d’autres tâches comme, par exemple, participer à des projets, vérifier la qualité de l’équipement, ajuster ou étalonner des instruments, assurer la conception, apporter des modifications aux systèmes existants, procéder à des arrêts annuels. Les électromécaniciennes et électromécaniciens de systèmes automatisés travaillent au sein de petites, de moyennes ou de grandes entreprises, y compris des multinationales. Ces entreprises font partie desecteurs diversifiés tels les produits manufacturiers, la vente d’équipement et le service après vente, la maintenance, l’alimentation, la fabrication de produits pharmaceutiques, la production d’énergie, la fabrication de produits (en bois, en caoutchouc et en plastique), la communication (livres et journaux) et le transport (maintenance dans le métro, par exemple).
Leur travail est fatigant en raison du bruit, des odeurs et de la chaleur, sans compter le stress associé aux arrêts de production nécessaires dont l’électromécanicienne ou l’électromécanicien assume la
responsabilité. Selon le travail à effectuer, ces personnes travaillent seules ou en équipe.

Le travail en électromécanique de systèmes automatisés est soumis à plusieurs normes et réglementations selon le secteur de production où il s’effectue.

Compétences

À démontrer

Se situer au regard du métier et de la démarche de formation.Connaître la réalité du métier.
Comprendre le programme d’études.
Confirmer son orientation professionnelle.
Prévenir les atteintes à la santé, à la sécurité et à l’intégrité physique sur les chantiers de construction.Développer une attitude responsable à l’égard des agresseurs de la santé et de la sécurité.
Être consciente ou conscient de l’importance du respect des normes et des règlements en matière de santé et de sécurité du travail.
Reconnaître une situation dangereuse ou un comportement à risque et les mesures préventives applicables.
Gérer des données informatisées.Rechercher une information.
Communiquer une information.
Compiler des données.
Classer des données.
Protéger des données.
Vérifier un circuit électrique.Interpréter le schéma du circuit.
Calculer les valeurs aux différents points du circuit.
Mesurer les valeurs aux différents points du circuit.
Interpréter les résultats.
Dessiner un croquis.Tracer une projection orthogonale.
Tracer une projection isométrique.
Coter un croquis.
Effectuer des travaux d’usinage manuel.Interpréter des directives et des plans.
Calculer des paramètres de fabrication.
Préparer le travail.
Effectuer le travail.
Vérifier la qualité du travail.
Nettoyer l’aire de travail.
Déplacer de l’équipement industriel.Interpréter des directives et des manuels techniques.
Estimer le centre de gravité et le poids des charges.
Préparer le travail.
Effectuer le travail.
Ranger le matériel et l’équipement.
Effectuer des coupes et des soudures de métaux.Interpréter des directives et des plans ou croquis.
Préparer le travail.
Couper des plaques.
Souder du métal en feuille ou en plaque.
Vérifier la qualité du travail.
Nettoyer l’aire de travail.
Raccorder des tubes, des tuyaux et des boyaux.Interpréter des directives, des plans, des devis et des manuels techniques.
Préparer le travail.
Préparer les tubes, les tuyaux et les boyaux pour le montage
Monter un circuit.
Vérifier la qualité du travail.
Assurer le fonctionnement d’un circuit d’électronique industrielle.Interpréter le schéma du circuit.
Mesurer les valeurs aux différents points des circuits : d’alimentation, oscillant, de traitement de signal, de puissance.
Interpréter les résultats.
Apporter des correctifs.
Utiliser des machines-outils.Interpréter des directives et des plans.
Calculer des valeurs de paramètres d’usinage.
Préparer le travail.
Effectuer le travail.
Vérifier la qualité du travail.
Nettoyer l’aire de travail.
Analyser un circuit logique.Interpréter le schéma de logique combinatoire du circuit.
Interpréter le schéma de logique séquentielle du circuit.
Simplifier l’équation de logique combinatoire du circuit.
Développer les équations de logique séquentielle du circuit.
Comparer les résultats pratiques et les résultats théoriques.
Aligner des arbres.Interpréter des directives, des plans, des devis et des manuels techniques.
Préparer le travail.
Prendre des mesures.
Calculer les valeurs des paramètres d’alignement.
Effectuer l’alignement : sur un plan vertical, sur un plan horizontal.
Vérifier le travail.
Effectuer la maintenance de dispositifs mécaniques.Interpréter des directives, des plans, des devis et des manuels techniques.
Calculer les valeurs des paramètres de transmission et de transformation de mouvement pour les composants à remplacer.
Planifier l’exécution du travail d’entretien.
Effectuer l’entretien préventif de dispositifs mécaniques.
Effectuer l’entretien correctif de dispositifs mécaniques.
Vérifier le fonctionnement de dispositifs mécaniques.
Consigner les données.
Nettoyer l’aire de travail.
Monter un circuit pneumatique.Interpréter des directives et le schéma d’un circuit pneumatique.
Tracer le schéma d’un circuit pneumatique.
Calculer les valeurs des paramètres d’un circuit pneumatique.
Simuler le fonctionnement d’un circuit pneumatique à l’aide d’un logiciel.
Assembler les composants d’un circuit pneumatique.
Vérifier le fonctionnement du circuit.
Monter un circuit hydraulique.Interpréter des directives et le schéma d’un circuit hydraulique.
Tracer le schéma d’un circuit hydraulique.
Calculer les valeurs des paramètres d’un circuit hydraulique.
Simuler le fonctionnement d’un circuit hydraulique à l’aide d’un logiciel.
Assembler les composants d’un circuit hydraulique.
Vérifier le fonctionnement du circuit.
Effectuer la maintenance d’un circuit de moteur C-C ou C-A.Interpréter des directives, des plans et des manuels techniques.
Planifier le travail.
Effectuer l’entretien préventif d’un circuit de moteur.
Effectuer l’entretien correctif d’un circuit de moteur.
Vérifier le fonctionnement de l’équipement
Consigner les données.
Nettoyer l’aire de travail.
Effectuer la maintenance d’un équipement pneumatique et d’un équipement hydraulique.Interpréter des directives, des plans et des fiches techniques.
Calculer les valeurs des paramètres de fonctionnement des composants de l’équipement.
Planifier le travail.
Effectuer l’entretien préventif d’un équipement pneumatique ou hydraulique.
Effectuer l’entretien correctif d’un équipement pneumatique ou hydraulique.
Vérifier le fonctionnement de l’équipement.
Consigner les données.
Nettoyer l’aire de travail.
Calibrer une boucle de contrôle.Interpréter des directives, des plans et des fiches techniques.
Planifier le travail.
Brancher une boucle de contrôle.
Localisation exacte des connexions.
Modifier les valeurs des paramètres d’une boucle de contrôle.
Vérifier le fonctionnement d’une boucle de contrôle.
Consigner les données.
Effectuer la maintenance d’un circuit électropneumatique et d’un circuit électro-hydraulique.Interpréter des directives, des plans et des manuels techniques.
Planifier le travail.
Effectuer l’entretien préventif d’un circuit électropneumatique ou électro-hydraulique.
Effectuer l’entretien correctif d’un circuit électropneumatique ou électro-hydraulique.
Vérifier le fonctionnement de l’équipement.
Consigner les données.
Nettoyer l’aire de travail.
Programmer un automate.Interpréter des plans et des fiches techniques.
Utiliser un logiciel de programmation.
Utiliser un logiciel d’interface opérateur.
Structurer un programme d’automate.
Implanter le programme.
Mettre en fonction un dispositif électronique de commande de moteur.Interpréter des directives, des plans et des fiches techniques.
Planifier le travail.
Brancher un dispositif électronique de commande sur un circuit de moteur.
Modifier les valeurs des paramètres de fonctionnement du dispositif.
Vérifier le fonctionnement du dispositif.
Consigner les données.
Utiliser des moyens de recherche d’emploi.Répertorier des employeurs potentiels.
Rédiger un curriculum vitæ et une lettre de présentation.
Participer à une entrevue de sélection.
Installer un système automatisé.Interpréter des directives, des plans et des devis d’installation.
Planifier le travail.
Effectuer le travail.
Vérifier le fonctionnement du système
Consigner les données.
Nettoyer l’aire de travail.
Appliquer un programme de maintenance planifiée.Interpréter des directives, des plans et des manuels techniques.
Appliquer la procédure de vérification visuelle de l’équipement.
Appliquer la procédure de vérification statistique de l’équipement.
Interpréter les résultats.
Proposer un travail d’entretien préventif ou correctif de l’équipement.
Effectuer le travail d’entretien planifié.
Consigner les données.
Nettoyer l’aire de travail.
Dépanner un système automatisé.Interpréter des directives, des plans et des fiches techniques.
Analyser la partie commande du système.
Effectuer la supervision du système.
Déterminer la cause d’un problème.
Apporter un correctif.
Vérifier le fonctionnement de l’équipement.
Consigner les données.
Nettoyer l’aire de travail.
S’intégrer au milieu de travail.Prendre conscience de la place qu’on occupe dans une entreprise.
Effectuer des tâches dans une entreprise.
Appliquer la réglementation en vigueur.
Prendre conscience des changements de perception qu’entraîne un séjour en milieu de travail.

Buts du programme :

Rendre la personne efficace dans l’exercice d’une profession

lui permettre d’effectuer correctement et avec une performance acceptable, au seuil d’entrée sur le marché du travail, les tâches et les activités associées à l’entretien général d’immeubles

lui permettre d’évoluer convenablement dans le milieu du travail en favorisant :
l’acquisition des habilités intellectuelles qui entraînent des choix judicieux pour l’exécution des tâches

le développement du souci de communiquer efficacement avec ses supérieures et supérieurs, avec les personnes de l’extérieur ainsi qu’avec la clientèle

l’établissement d’une préoccupation constante au regard de la santé et de la sécurité au travail

le développement des habilités perceptives nécessaires à la détection d’anomalies sur les différents systèmes d’un bâtiment ainsi que le souci de cerner rapidement et correctement le degré de gravité des problèmes détectés

le renforcement des habitudes d’ordre et de propreté

l’habitude de réagir avec calme et sang-froid à des situations urgentes ou imprévues.

Assurer l’intégration de la personne à la vie professionnelle

lui faire connaître les limites de ses droits et de ses responsabilités comme travailleuse ou travailleur, en particulier celles qui sont inscrites dans les dispositions législatives régissant l’exercice des différents métiers de l’industrie de la construction
lui faire connaître le marché du travail en général et le contexte d’exercice du métier de la personne préposée à l’entretien général d’immeubles en particulier.
Favoriser l’évolution de la personne et l’approfondissement des savoirs professionnels

lui permettre de développer son esprit d’initiative, son autonomie et son sens des responsabilités
lui permettre d’acquérir une compréhension globale du fonctionnement des différents systèmes dans un bâtiment et leur interaction
lui permettre d’intensifier sa recherche de l’excellence
lui permettre d’acquérir l’habitude d’évaluer son travail
lui permettre d’acquérir des méthodes de travail favorisant une gestion appropriée de son temps de travail et l’établissement de priorités pertinentes.
Assurer la mobilité professionnelle de la personne

lui permettre de développer de bonnes attitudes à l’égard des changements techniques
lui permettre d’accroître sa capacité d’apprendre et d’acquérir des habitudes à consulter la documentation appropriée sur les machines, les matériaux et les outils utilisés
lui permettre de se préparer à la recherche dynamique d’un emploi.

Compétences

À démontrer

Se situer au regard du métier et de la démarche de formation.Connaître la réalité du métier.
Comprendre le programme de formation.
Confirmer son orientation professionnelle.
Appliquer les règles de santé et de sécurité au travail.Aménager un lieu de travail de façon sécuritaire.
Indiquer et expliquer les mesures préventives à prendre : au cours de la manipulation de produits toxiques, au cours de l’utilisation d’outils et d’équipement motorisé présentant des facteurs de risque et au cours de la manipulation d’agents contaminants.
Associer des comportements sécuritaires à des activités de transport de charge.
S’assurer de la sécurité du lieu de travail.
Réagir à une situation d’accident ou d’urgence.
Entretenir des outils et des appareils, gérer un petit entrepôt.Organiser son travail.
Codifier et inventorier le matériel.
Planifier et maintenir un approvisionnement approprié des matériaux, des produits et des pièces d’équipement nécessaires.
Disposer le matériel et les outils.
Entretenir les outils manuels, l’appareillage électrique et l’appareillage motorisé : vérifier, affûter, lubrifier et régler les pièces mobiles.
Changer l’huile, les filtres et les bougies.
Remiser (fin de saison) et préparer (présaison) les outils et les appareils.
Effectuer l’entretien ménager d’un bâtiment.Prendre connaissance du travail.
Interpréter les fiches d’entretien pour les travaux saisonnier.
Interpréter les directives quant aux travaux urgents liés aux impondérables.
Organiser son travail.
Planifier les étapes d’exécution des travaux.
Choisir les instruments, les appareils et les produits.
Effectuer l’entretien ménager.
Épousseter et nettoyer les ameublements et les accessoires.
Laver et détacher les murs et le sol.
Nettoyer les salles de toilettes.
Nettoyer les escaliers et les ascenseurs.
Effectuer des tâches liées à l’entretien saisonnier : laver les vitres, balayer, nettoyer, déneiger et déglacer les allées piétonnières et les aires de stationnement.
Installer et entretenir les tapis d’hiver.
Entretenir les piscines.
Faire l’entretien paysager.
Effectuer des tâches liées à la manutention de charges.
Compléter son travail.
Vérifier son travail.
Nettoyer et remiser les outils et les appareils.
Remplir une fiche d’entretien.
Effectuer des travaux mineurs d’entretien général d’un bâtiment.Prendre connaissance du travail à faire : interpréter les consignes des fiches d’entretien préventif, interpréter les directives orales quant aux interventions correctives, évaluer sur place le travail à faire.
Organiser son travail.
Planifier les étapes d’exécution des travaux, choisir les outils, les matériaux et l’appareillage.
Préparer les lieux de travail, prendre les mesures de sécurité nécessaires, installer l’appareillage.
effectuer des interventions de nature préventive : inspecter la toiture, inspecter les revêtements des murs extérieurs et intérieurs, inspecter les balcons, inspecter les planchers, inspecter les portes et les fenêtres
inspecter le système d’égout pluvial et les clapets de retenue.
Effectuer des interventions de nature corrective : colmater des fissures sur des revêtements de plâtre et de béton, réparer des revêtements de céramique, effectuer de petits travaux de peinture et de vernissage
installer des tablettes, des boîtes aux lettres, des pôles à rideaux, des barres pour personnes handicapées
ajuster ou remplacer des serrures, des pentures, des ferme-porte, remplacer des vitres et des moustiquaires.
Compléter son travail, vérifier son travail, nettoyer les lieux, les outils et l’appareillage, remiser le matériel.
Rédiger des rapports et signaler les défectuosités complexes.
Effectuer des travaux simples d’entretien et de réparation en menuiserie.Prendre connaissance du travail à faire : interpréter les directives, évaluer sur place le travail à faire.
Organiser son travail : planifier les étapes d’exécution des travaux, choisir les outils, les matériaux et l’équipement.
Préparer les lieux de travail : prendre les mesures de sécurité nécessaires, installer l’équipement.
Réparer les cloisons.
Effectuer l’entretien et la réparation de : portes, fenêtres, balcons, rampes d’escalier.
Effectuer l’entretien et la réparation des revêtements muraux, de plancher et de toiture.
Réparer et entretenir des comptoirs et des modules d’armoires de cuisine.
Compléter son travail : vérifier son travail, nettoyer les lieux, les outils et l’équipement, remiser le matériel.
Rédiger des rapports et signaler les défectuosités complexes.
Communiquer en milieu de travail.Connaître divers aspects liés au processus et aux moyens de communication en milieu de travail.
Appliquer des principes et des techniques liés à la communication verbale et écrite en milieu de travail.
Acquérir des connaissances pratiques nécessaires à la communication en milieu de travail.
Prendre conscience des points forts et des points faibles de sa façon de communiquer.
Utiliser des moyens de recherche d’emploi.Rédiger son curriculum vitae.
Rédiger un plan de recherche d’emploi.
Rédiger une lettre de présentation personnelle.
Passer une entrevue simulée de recherche d’emploi.
Expliquer les étapes d’une relance efficace.
Diagnostiquer des problèmes simples sur les systèmes de la mécanique du bâtiment.Indiquer et expliquer le rôle des réseaux et des composants qui entrent en jeu dans certains problèmes.
Électriques simples.
Diagnostiquer divers problèmes simples de plomberie.
Diagnostiquer divers problèmes simples de chauffage.
Diagnostiquer divers problèmes courants de ventilation et climatisation.
Expliquer les relations entre les éléments du sous-système de détection d’incendie (éléments déclencheurs) et les éléments correspondants du sous-système de protection (éléments déclenchés).
Effectuer des travaux d’entretien sur un système de plomberie et chauffage.Prendre connaissance du travail à faire : interpréter les fiches d’entretien, interpréter les directives orales, interpréter les directives des bons de travail.
Organiser son travail : déterminer la nature du problème ou de la vérification, planifier les étapes d’exécution des travaux, sélectionner les outils et le matériel nécessaires, prendre les mesures de sécurité nécessaires.
Effectuer des interventions de nature préventive : vérifier et entretenir les accessoires et les appareils de plomberie sanitaire, vérifier et entretenir les systèmes de chauffage, vérifier et entretenir les chauffe-eau, vérifier et entretenir les pompes, déboucher des conduits
Compléter son travail : remiser ses outils, nettoyer les outils et le lieu de travail.
Rédiger des rapports.
Effectuer des travaux d’entretien sur un système de climatisation et de ventilation.Prendre connaissance de son travail : interpréter les consignes des fiches d’entretien préventif.
Organiser son travail : planifier les étapes d’exécution des travaux, sélectionner les outils, les matériaux et les appareils nécessaires, prendre les mesures de sécurité nécessaires.
Effectuer des interventions de nature préventive : vérifier les composants des systèmes de climatisation et de ventilation, vérifier les conditions de fonctionnement des systèmes et des sous-systèmes, nettoyer des composants, lubrifier des composants, remplacer des filtres et des courroies.
Signaler les défectuosités complexes.
Vérifier et compléter son travail.
Rédiger des rapports.
Effectuer des travaux d’entretien sur un système de protection incendie.Interpréter les signaux du tableau d’alarme-incendie.
Effectuer des vérifications simples sur les sous-systèmes du système de protection incendie.
Rédiger les rapports de vérifications et d’incidents et communiquer avec les personnes appropriées.
Effectuer des vérifications et des réparations mineures sur du matériel électrique.Prendre connaissance des consignes et des directives : interpréter les consignes de fiches d’entretien préventif, interpréter les directives orales fournies pour les interventions correctives, signaler les défectuosités hors de son champ de compétence.
Organiser son travail : planifier les étapes d’exécution des travaux, sélectionner les outils et les appareils nécessaires, prendre les mesures de sécurité nécessaires.
Mesurer les paramètres électriques à l’aide d’un multimètre.
Effectuer des interventions de nature préventive : vérifier le fonctionnement du groupe électrogène, vérifier le système d’éclairage des aires publiques et régler les minuteries, vérifier l’état général de la chambre électrique.
Effectuer des interventions de nature corrective : repérer les composants défectueux, changer les ampoules et les néons, remplacer des cordons d’alimentation, réparer les appareils électroménagers et l’outillage électrique, réarmer les disjoncteurs et changer les fusibles.
Compléter le travail.
Rédiger des rapports et signaler les défectuosités complexes.
Interpréter des plans de bâtiments.Sélectionner le jeu de plans et le plan.
Interpréter les données générales d’un plan.
Repérer sur un plan, des emplacements physiques et leurs composants.
Repérer, sur un plan, des systèmes et leurs composants : plomberie et chauffage, climatisation et ventilation, protection incendie, électricité.
Repérer, sur un système réel, des éléments représentés sur un plan.
Recueillir, sur un plan, des données liées à un problème déterminé et en inférer les causes possibles.
Utiliser un micro-ordinateur.Préparer le poste de travail et accéder au logiciel.
Consulter des fiches du logiciel d’entretien.
Produire et interpréter un bon de travail.
Remplir des fiches d’entretien et consigner les données à l’ordinateur.
Produire des rapports simples liés à l’entretien planifié.
Terminer une séance de travail à l’ordinateur.
Effectuer des tâches liées à l’administration d’un bâtiment et à l’application d’un plan d’urgence.Planifier la mise en marché et la location d’unités.
Assurer la gestion des unités louées.
Assurer le traitement des plaintes.
Planifier la gestion de la sécurité d’un immeuble.
Planifier l’application d’un plan d’urgence.
S’intégrer au marché du travail.Se familiariser avec les réalités liées à l’exercice du métier.
Intégrer les connaissances, les habilités, les attitudes et les habitudes acquises durant la formation.
Acquérir, dans un cadre réel, des connaissances pratiques utiles à l’exercice du métier.
Prendre conscience des divers changements de perception qu’entraîne un séjour en milieu de travail : contexte de travail, pratiques professionnelles, aptitudes, goûts et champs d’intérêt.

Buts du programme :

Rendre la personne efficace dans l’exercice d’une profession

lui permettre :
de réaliser correctement et avec des performances acceptables, au seuil d’entrée sur le marché du travail, les tâches et les activités inhérentes au métier

de développer une préoccupation constante de la santé, de la sécurité et de l’hygiène au travail et d’adapter les attitudes et les habitudes préventives adéquates

de développer une conscience professionnelle élevée et le souci de la qualité de ses relations interpersonnelles et professionnelles

Assurer l’intégration à la vie professionnelle :

faire connaître le marché du travail en général et le contexte particulier de l’esthétique

faire connaître les droits et les responsabilités de l’esthéticienne et de l’esthéticien en tant que travailleuse et travailleur

permettre de se préparer à la recherche d’emploi

Favoriser l’évolution et l’approfondissement des savoirs professionnels

permettre de développer l’autonomie et le sens des responsabilités, l’initiative et le sens de l’organisation

faire acquérir les connaissances générales et scientifiques nécessaires à la pratique du métier

faciliter l’acquisition de méthodes de travail adéquates, efficaces et sécuritaires.
Assurer la mobilité professionnelle

permettre de développer des attitudes positives face aux changements et aux situations nouvelles
préparer à occuper un poste d’esthéticienne ou d’esthéticien dans tous les milieux de travail potentiels
sensibiliser la personne à la nécessité de se préoccuper de son perfectionnement professionnel et de son développement personnel.

Compétences

À démontrer

Se situer au regard du métier et de la démarche de formation.Connaître la réalité du métier et les possibilités entrepreneuriat qu’il offre.
Comprendre le projet de formation.
Confirmer son orientation professionnelle.
Respecter les règles et les mesures d’hygiène et de sécurité.Prendre des mesures d’hygiène et de sécurité personnelles.
Appliquer les règles d’hygiène et de sécurité propres à l’outillage, à l’équipement et aux produits.
Donner les premiers soins à une victime de blessure légère ou de malaise mineur.
Effectuer un test épicutané.
Entretenir les appareils et l’équipement.Reconnaître les appareils et l’équipement.
Expliquer le principe de fonctionnement des appareils.
Démontrer la façon d’utiliser les appareils et l’équipement.
Effectuer l’entretien régulier des appareils et de l’équipement.
Nettoyer et ranger les appareils et l’équipement.
Établir le lien entre les systèmes du corps humain et l’esthétique.Décrire l’anatomie et la physiologie des systèmes de locomotion et de nutrition : squelettique, musculaire, circulatoire, respiratoire, digestif, rénal.
Décrire l’anatomie et la physiologie des systèmes de relation : endocrinien, nerveux.
Expliquer le lien entre le fonctionnement des systèmes et l’esthétique.
Appliquer des notions de communication interpersonnelle.Établir le contact avec la cliente ou le client.
Poser des questions à la cliente ou au client.
Conseiller une cliente ou un client.
Entretenir une conversation.
Procéder à un examen de la peau et des phanères.Préparer le poste de travail.
Accueillir et installer la cliente ou le client.
Effectuer le nettoyage du visage, du cou et du décolleté.
Examiner la peau.
Expliquer les particularités de la peau de la cliente ou du client.
Examiner les phanères.
Nettoyer et ranger.
Entretenir des relations professionnelles harmonieuses.Respecter les limites du métier.
Connaître le champ d’activité des professions apparentées ou liées au domaine de l’esthétique.
Adopter des règles d’éthique professionnelles.
Comparer des produits cosmétiques.Décrire la forme cosmétologique d’un produit.
Décrire un cosmétique.
Expliquer l’action d’un produit.
Décrire la présentation commerciale d’un produit.
Faire un massage manuel.Installer la cliente ou le client.
Effectuer les opérations préliminaires du massage manuel.
Effectuer les manœuvres.
Procéder aux étapes finales du massage manuel.
Faire un facial de base.Préparer le poste de travail.
Accueillir et installer la cliente ou le client.
Effectuer les étapes préparatoires du facial de base.
Effectuer les soins particuliers du facial de base.
Procéder aux étapes finales.
Nettoyer et ranger.
Effectuer des opérations de gestion quotidienne.S’occuper des rendez-vous.
Effectuer la tenue de caisse.
Faire les achats de marchandises.
Rédiger le bilan de la journée.
Effectuer une vente personnalisée.Préciser les besoins de la cliente ou du client.
Offrir un produit ou un service.
Appliquer des stratégies de vente personnalisée.
Conclure une vente.
Effectuer un maquillage de base.Préparer le poste de travail
Accueillir et installer la cliente ou le client
Effectuer un examen morphologique du visage
Maquiller les sourcils
Procéder au maquillage : du teint, des joues, des yeux, des lèvres.
Reconduire la cliente ou le client.
Nettoyer et ranger.
Effectuer un manucure.Préparer le poste de travail.
Accueillir et installer la cliente ou le client.
Effectuer l’examen des mains et des ongles.
Effectuer les étapes préliminaires.
Effectuer le massage.
Effectuer les étapes finales.
Nettoyer et ranger.
Effectuer une épilation à la cire.Préparer le poste de travail et installer la cliente.
Choisir le type d’épilation.
Épiler.
Effectuer les opérations finales.
nettoyer et ranger.
Faire un traitement facial.Accueillir et installer la cliente ou le client.
Sélectionner le traitement.
Effectuer le traitement.
Effectuer les étapes finales.
Nettoyer et ranger.
Effectuer un maquillage personnalisé.Accueillir et installer la cliente ou le client.
Vérifier les désirs et les besoins de la cliente ou du client.
Procéder au maquillage.
Reconduire la cliente ou le client.
Nettoyer et ranger.
Effectuer un soin esthétique des pieds.Préparer le poste de travail.
Accueillir et installer la cliente ou le client.
Effectuer l’examen des pieds et des ongles.
Effectuer les opérations préliminaires.
Effectuer le massage.
Effectuer les étapes finales.
Nettoyer et ranger.
Apporter des soins au visage.Accueillir et installer la cliente ou le client.
Effectuer les opérations préliminaires.
Expliquer les soins à donner.
Donner les soins au visage.
Conseiller la cliente ou le client.
facturer et reconduire la cliente ou le client.
nettoyer et ranger.
Faire un soin du dos.Accueillir et installer la cliente ou le client.
Effectuer les étapes préparatoires du soin du dos.
Effectuer les soins particuliers.
Procéder aux étapes finales.
Nettoyer et ranger.
S’informer sur les soins du corps.Connaître le champ d’activité des centres de santé.
Connaître les traitements corporels effectués à l’aide de l’eau, de produits et par massage.
S’intégrer au milieu de travail.Chercher un lieu de stage.
Exercer le métier d’esthéticienne ou d’esthéticien.
Poursuivre son cheminement personnel et professionnel en milieu de travail.

Buts du programme :

Rendre la personne efficace dans l’exercice d’une profession

lui permettre de réaliser correctement et avec une performance acceptable, au niveau du seuil d’entrée sur le marché du travail, les tâches et les activités inhérentes à la ferblanterie-tôlerie
lui permettre d’évoluer adéquatement dans le cadre du travail en favorisant :

l’acquisition des habiletés intellectuelles qui rendent possibles des choix judicieux au moment de l’exécution des tâches

le développement d’une préoccupation constante au regard de la santé et de la sécurité au travail

le développement d’une préoccupation d’excellence et de précision, notamment au regard du dessin de patrons et de la réalisation d’assemblages

le renforcement d’habitudes d’ordre et de propreté.

Assurer l’intégration à la vie professionnelle

lui permettre d’intégrer harmonieusement le marché du travail en favorisant :
l’acquisition de connaissances sur ses droits et responsabilités comme travailleur ou travailleuse

l’acquisition de connaissances sur le marché du travail en général et le contexte du métier en particulier.

Favoriser l’évolution et l’approfondissement des savoirs professionnels

lui permettre de développer son autonomie et le sens des responsabilités
lui permettre de développer la recherche de l’excellence
lui permettre de comprendre et d’appliquer les principes sous-jacents aux procédés de découpage, de perçage, de façonnage, d’assemblage et d’installation
lui permettre d’acquérir des méthodes de travail.
Assurer la mobilité professionnelle

lui permettre d’acquérir les compétences requises pour travailler en atelier et sur les chantiers de construction
lui permettre de développer une attitude positive à l’égard des changements technologiques
lui permettre d’accroître sa capacité d’apprendre, de s’informer et de se documenter
lui permettre de se préparer à la recherche d’un emploi.

Compétences

À démontrer

Se situer au regard du métier et de la démarche de formation.Connaître la réalité du métier.
Comprendre le projet de formation.
Confirmer son orientation professionnelle.
Tracer des croquis, des schémas et des dessins.Dessiner des formes géométriques.
Tracer, à main levée, des projections orthogonales d’un profilé.
Tracer les vues de coupe d’un plan technique.
Coter un dessin.
Tracer les vues isométriques d’un profilé.
Appliquer des notions de trigonométrie.Effectuer des opérations mathématiques.
Résoudre des problèmes de géométrie de base.
Résoudre des problèmes de trigonométrie.
Dessiner des patrons de pièces rectangulaires.Lire le dessin.
Tracer le patron.
Découper le patron.
Vérifier la qualité du patron.
Appliquer des règles de santé et de sécurité du travail.Expliquer les mesures de sécurité relatives à la manipulation et à l’utilisation de l’outillage, des équipements et des matières premières.
Expliquer les mesures de sécurité propres aux procédés de coupage et de pointage.
Connaître les droits, obligations et recours des travailleurs et travailleuses définis par les lois.
Adopter des comportements appropriés aux règles de santé et sécurité au travail.
Intervenir hors d’incidents.
Utiliser des instruments de mesure et des outils.Sélectionner les instruments et les outils.
Vérifier le fonctionnement des instruments et des outils.
Appliquer des procédés de mesurage et de perçage.
Entretenir les instruments et les outils.
Utiliser des machines-outils de coupe et de façonnage.Prendre connaissance du travail à effectuer.
Préparer le travail.
Effectuer des opérations de coupe et de façonnage.
Effectuer des opérations d’entretien.
Utiliser des machines-outils de coupe et de façonnage à commande numérique.Prendre connaissance du travail à effectuer.
Programmer une poinçonneuse à commande numérique à l’aide de la procédure d’entrée de données par codes.
Programmer une poinçonneuse à commande numérique à l’aide d’un logiciel de conception et de dessin assisté par ordinateur.
Effectuer des opérations de coupe avec une poinçonneuse numérique.
Programmer une presse plieuse à l’aide d’une commande numérique.
Utiliser des techniques d’assemblage mécaniques.Sélectionner le matériel et les outils.
Tracer les tôles.
Façonner les agrafes.
Poser des rivets et des boulons.
Vérifier la qualité de l’assemblage.
Fabriquer des pièces rectangulaires.Lire le dessin.
Planifier le travail.
Tracer les tôles.
Couper les tôles.
Façonner les rôles.
Assembler les tôles.
Vérifier la qualité de l’assemblage.
Fabriquer des pièces rectangulaires.Lire le dessin.
Planifier le travail.
Tracer les tôles.
Couper les tôles.
Façonner les tôles.
Assembler les tôles.
Vérifier la qualité de l’assemblage.
Fabriquer des raccords rectangulaires.Lire le dessin.
préparer les pièces.
Façonner les pièces.
Positionner les pièces.
Assembler les pièces.
Vérifier la qualité du travail.
Appliquer des notions relatives aux propriétés des matériaux.Déterminer le métal d’apport requis pour pointer des métaux.
Évaluer la dilatation et le retrait des métaux.
Choisir une technique de réduction des déformations des métaux.
Choisir des techniques d’assemblage et de soudage de matériaux composites.
Interpréter des plans de fabrication.Reconnaître les symboles de soudage.
Dessiner les vues de détail.
Rédiger la liste des matériaux.
Déterminer un ordre d’assemblage.
Dessiner des patrons d’objets cylindriques.Lire le plan.
Effectuer le développement du patron : par la méthode de lignes parallèles, par la méthode de lignes radiales, par la méthode de triangulation.
Découper le patron.
Vérifier la qualité du patron.
Utiliser des procédés thermiques de coupe.Préparer le métal à couper.
Monter les postes : à l’oxyacétylène, au plasma.
Couper les tôles.
Nettoyer les coupes.
Évaluer la qualité des coupes.
Effectuer la finition des surfaces.prendre connaissance du travail à effectuer
préparer le travail
Dégrossir un cordon de soudure.
Poncer divers métaux.
Polir divers métaux.
Vérifier la qualité du travail.
Fabriquer des pièces cylindriques.Lire le plan de fabrication.
Planifier le travail.
Tracer les pièces.
Découper les pièces.
Façonner les pièces.
Assembler et pointer les pièces.
Évaluer la qualité du travail.
Utiliser des techniques d’assemblage thermique.Monter les postes de soudage GTAW, SMAW et GMAW
Pointer des tôles d’acier doux et d’acier inoxydable avec le procédé GTAW en position à plat sur des assemblages : à recouvrement de 1,6 mm x 150 mm, en T de 1,6 mm x 150 mm, en L de 1,6 mm x 150 mm, bout à bout de 1,6 mm x 150 mm.
Pointer des tôles d’acier doux, d’acier inoxydable et d’aluminium avec le procédé GMAW en position à plat sur des assemblages : à recouvrement de 3,2 mm x 200 mm, en T de 3,2 mm x 200 mm, en L de 3,2 mm x 200 mm, bout à bout de 3,2 mm x 200 mm.
Évaluer visuellement la qualité des points de soudure.
Appliquer les règles de santé et de sécurité.
Utiliser un logiciel de développement.Effectuer les opérations de mise en place et de fonctionnement d’un logiciel de développement.
Faire des dessins de développement.
Procéder à l’impression d’un dessin.
Fabriquer des raccords cylindriques.Lire le plan de fabrication.
Planifier le travail.
Effectuer le développement du patron.
Tracer le patron sur les pièces.
Découper les pièces.
Façonner les raccords.
Assembler et pointer les raccords.
Évaluer la conformité de l’assemblage.
Appliquer des notions de santé et de sécurité sur les chantiers de construction.Connaître le cadre juridique régissant la santé et la sécurité sur un chantier.
Connaître les rôles et les responsabilités des personnes chargées de la santé et de la sécurité.
Connaître les risques inhérents à l’exécution de certains travaux et les mesures préventives applicables.
Connaître les risques généraux inhérents au chantier lui-même et les mesures préventives applicables.
Connaître les risques inhérents à l’utilisation de certains produits et les mesures préventives applicables.
Connaître les mesures à prendre en cas d’accident.
Interpréter des plans d’installation.Reconnaître les composantes des réseaux.
Vérifier la conformité des plans avec les codes.
Dessiner les vues de détail des raccordements.
Établir la liste du matériel à installer.
Monter des échafaudages.Choisir les échafaudages.
Installer les bases d’appui.
Assembler et monter les éléments de l’échafaudage.
Installer les équipements et leurs accessoires de sécurité.
Vérifier les installations.
Démonter les échafaudages.
Appliquer des techniques de levage et de manutention.Planifier les déplacements.
Gréer l’équipement.
Utiliser la signalisation pour les grutiers et les pontiers.
Lever et déplacer des pièces sur un plan horizontal.
Vérifier les équipements.
Appliquer des techniques d’ancrage et de suspension.Lire les plans.
Sélectionner les équipements et le matériel requis.
Percer les trous.
Poser les ancrages.
Installer les supports.
Vérifier la qualité du travail.
Installer des revêtements métalliques.Interpréter le plan.
Planifier son travail.
Poser les solins intérieurs.
Fixer la feuille de fond.
Poser l’isolant.
Poser le revêtement extérieur.
Poser les scellants.
Fixer les solins extérieurs.
Recouvrir des toitures métalliques.calculer les quantités de matériaux
Installer le recouvrement.
Poser les solins et le revêtement.
Installer des gouttières.
Appliquer les règles de sécurité.
Appliquer des principes de ventilation.Reconnaître les types de systèmes.
Vérifier le fonctionnement.
Calibrer un système de ventilation.
Appliquer des principes de ventilation.Reconnaître les types de systèmes.
Vérifier le fonctionnement.
Calibrer un système de ventilation.
Installer des réseaux de distribution d’air et d’évacuation.Interpréter le plan d’installation.
Planifier son travail.
Assembler des éléments du réseau au sol.
Monter un échafaud.
Fixer les supports
Manutentionner le matériel et les appareils.
Poser les conduits.
Poser et ajuster les accessoires.
Équilibrer le système.
Utiliser des moyens de recherche d’emploi.Rédiger son curriculum vitae.
Rédiger une lettre de demande d’emploi.
Préparer et passer une entrevue de présélection.
Se situer au regard des organismes de l’industrie de la construction.Discerner les principaux rôles et responsabilités des organismes et des associations patronales et syndicales.
Décrire les lois et règlements régissant les relations de travail dans l’industrie de la construction.
S’intégrer au milieu de travail.Se trouver un lieu de stage.
Se familiariser avec le milieu de travail.
Ajuster ses perceptions à différents points de vue : contexte de travail, pratiques professionnelles, aptitudes, intérêts, formation reçue.
Se préparer à fonctionner dans le milieu de travail.

Buts du programme :

Rendre la personne efficace dans l’exercice d’une profession

lui permettre de réaliser correctement, avec des performances acceptables au niveau du seuil d’entrée sur le marché du travail, les tâches et activités inhérentes au métier soient : la réception des marchandises, l’aménagement des espaces de vente, la réalisation de corbeilles, de gerbes murales, de couronnes, d’accessoires floraux, l’entretien de plantes, la réalisation d’un projet pour un mariage et pour des funérailles

lui permettre d’évoluer convenablement dans l’exercice de son travail en favorisant :
le développement des habiletés nécessaires à l’organisation et à la planification de son travail

le développement des habilités de base nécessaires à l’exécution des tâches du métier telles la préparation du matériel de base, l’application des techniques de composition florale, l’utilisation d’équipements informatiques et électroniques, la vente, les courants et tendances en fleuristerie et autres

l’acquisition de connaissances scientifiques de base, par exemple, sur la botanique, les fleurs et les plantes

le développement d’une préoccupation constante de la santé et de la sécurité lors de la réalisation des tâches

le développement de la capacité de communiquer efficacement au travail

le développement de l’habitude de l’auto-évaluation de son travail.
Assurer l’intégration à la vie professionnelle

faire connaître le marché du travail en général

faire connaître la profession

faire connaître les organismes de la profession

faire connaître la nature du programme de formation, ses exigences, son déroulement.
Favoriser l’évolution et l’approfondissement des savoirs professionnels

permettre de développer l’autonomie et le sens des responsabilités nécessaires à l’exercice du métier
permettre d’acquérir des méthodes rigoureuses de travail
permettre de développer le goût de l’excellence dans le travail.
Assurer la mobilité professionnelle

permettre de se préparer à la recherche d’un emploi

permettre de connaître les particularités des différents milieux potentiels de travail.

Compétences

À démontrer

Se situer au regard du métier et de la démarche de formation.Connaître la réalité du métier.
Comprendre le programme de formation.
Évaluer et confirmer son orientation professionnelle.
Analyser des végétaux au regard des principes de la botanique.Caractériser les structures externes des principaux organes des végétaux.
Caractériser les structures internes des principaux organes des végétaux.
Déterminer les différents stades de développement des végétaux.
Classifier les végétaux.
Établir des liens entre la morphologie, l’anatomie, la physiologie et la croissance des végétaux.
Établir des liens entre les applications horticoles des processus d’amélioration génétique, la propagation et la diversité végétale.
Déterminer les principaux effets des plantes sur l’environnement.
Prévenir les atteintes à la santé, à la sécurité et à l’intégrité physique sur les chantiers de construction.Développer une attitude responsable à l’égard des agresseurs de la santé et de la sécurité.
Être consciente ou conscient de l’importance de respecter les normes et les règlements en matière de santé et de sécurité au travail.
Reconnaître une situation dangereuse ou un comportement à risque et les mesures préventives applicables.
Tailler des végétaux ligneux.Planifier les travaux de taille.
Préparer les outils de taille.
Couper des branches, des tiges et des rameaux.
Amender et fertiliser des sols.Prélever des échantillons et remplir une demande d’analyse de sol.
Lire les résultats d’une analyse de sol et en appliquer les recommandations.
Choisir les amendements.
Incorporer les amendements.
Choisir les fertilisants.
Appliquer et incorporer les fertilisants
Planter et transplanter des végétaux.Préparer l’outillage et l’équipement.
Préparer le site de plantation.
Extraire du sol les végétaux à transplanter.
Effectuer la taille de nettoyage des végétaux.
Excaver les fosses de plantation.
Mettre les végétaux en terre.
Tuteurer les végétaux au besoin.
Effectuer la finition.
Résoudre des problèmes relatifs à l’état phytosanitaire des végétaux.Dépister des problèmes phytosanitaires courants.
Rechercher les causes possibles des problèmes détectés.
Diagnostiquer les problèmes phytosanitaires pouvant être causés par des agents abiotiques.
Diagnostiquer les problèmes phytosanitaires pouvant être causés par des agents biotiques.
Élaborer une stratégie d’intervention de nature curative.
Élaborer une stratégie d’intervention de nature préventive.
Effectuer des travaux de production de végétaux.Planifier et préparer le travail de production.
Faire des semis.
Bouturer des végétaux.
Diviser des végétaux.
Greffer des végétaux.
Marcotter des végétaux.
Étiqueter des végétaux.
Assurer le suivi de culture des végétaux en 9 Récolter et conserver des végétaux en prévision de leur vente production.
Ranger l’aire de travail.
Entretenir des végétaux comestibles.Reconnaître les végétaux comestibles à entretenir.
Planifier l’entretien des végétaux comestibles.
Préparer le sol ou le milieu de culture.
Effectuer la taille d’entretien courante des végétaux comestibles.
Tuteurer les végétaux comestibles.
Arroser et fertiliser les végétaux comestibles.
Assurer le contrôle phytosanitaire des végétaux.
Reconnaître les végétaux comestibles à entretenir
Planifier l’entretien des végétaux comestibles.
Préparer le sol ou le milieu de culture.
Effectuer la taille d’entretien courante des végétaux comestibles.
Tuteurer les végétaux comestibles.
Arroser et fertiliser les végétaux comestibles.
Assurer le contrôle phytosanitaire des végétaux.
Distinguer les végétaux du jardin.
Planifier les travaux d’entretien.
Effectuer l’arrosage et la fertilisation estivale des végétaux du jardin.
Effectuer la taille d’entretien estival.
Contrôler la présence de plantes indésirables.
Maintenir l’hygiène du bassin.
Contrôler la présence d’animaux nuisibles et de micro-organismes pathogènes.
Compléter les données relatives au programme d’entretien.
Effectuer l’entretien automnal d’un jardin.Distinguer les végétaux du jardin.
Planifier les travaux d’entretien.
Effectuer la fertilisation automnale des végétaux du jardin.
Diviser les vivaces à floraison printanière et estivale.
Effectuer le nettoyage de fin de saison du jardin.
Conserver les espèces végétales non rustiques
Planter des bulbes rustiques.
Effectuer la protection hivernale des végétaux du jardin et du bassin.
Nettoyer et entreposer l’outillage et l’équipement.
Utiliser des pesticides à l’extérieur.Planifier une intervention ponctuelle visant à contrôler les ennemis d’une culture.
Choisir un pesticide.
Préparer le matériel et l’équipement nécessaires à l’application du pesticide.
Préparer le produit.
Appliquer le pesticide.
Entreposer le pesticide.
Évaluer l’intervention.
Consigner des données techniques dans un registre d’utilisation des pesticides.
Planifier une stratégie de lutte intégrée.
Appliquer les dispositions relatives à la vente des pesticides.
Effectuer l’entretien printanier d’un jardin.Retirer le matériel de protection hivernale.
Distinguer les végétaux du jardin.
Planifier les travaux d’entretien.
Effectuer le nettoyage printanier du jardin.
Prévenir l’apparition d’agents nuisibles.
Revoir la disposition des végétaux.
Préparer le sol des plates-bandes.
Planter les annuelles et les bulbes tendres.
Effectuer la fertilisation printanière des végétaux.
Installer des couvre-sols organiques et inorganiques.
Interpréter des plans et des devis.Interpréter les codes et les symboles du plan.
Interpréter les différentes vues du plan.
Transposer les données du plan.
Interpréter les renseignements nécessaires à l’exécution des travaux contenus dans le devis.
Interpréter les renseignements nécessaires à la planification des travaux.
Utiliser des pesticides en culture abritée.Planifier une intervention ponctuelle visant à contrôler les ennemis d’une culture.
Choisir un pesticide.
Préparer le matériel et l’équipement nécessaires à l’application du pesticide.
Préparer le produit.
Appliquer le pesticide.
Évaluer l’intervention.
Consigner les données techniques dans un registre d’utilisation des pesticides.
Planifier une stratégie de lutte intégrée.
Rechercher de l’information relative à l’horticulture.Prendre connaissance de la demande.
Sélectionner des sources de référence.
Recueillir l’information.
Classer l’information.
Entretenir des plantes d’intérieur et des potées fleuries.Distinguer les plantes d’intérieur et les potées fleuries.
Planifier l’entretien des plantes d’intérieur et des potées fleuries.
Assurer le maintien de la vigueur des plantes par la taille et le nettoyage.
Rempoter les plantes.
Tuteurer les plantes.
Arroser et fertiliser les plantes.
Dépister et contrôler les problèmes phytosanitaires.
Remplir une fiche d’entretien.
Organiser l’aménagement des plantes d’intérieur.
Communiquer en milieu de travail.Connaître les principes de la communication.
Appliquer les techniques de communication particulières à l’horticulture.
Appliquer les techniques de communication particulières à la vente dans une jardinerie.
Appliquer les techniques et les principes relatifs au travail d’équipe.
Prendre conscience de ses forces et de ses faiblesses relativement à sa capacité à communiquer.
Concevoir le plan d’un jardin.Analyser des données.
Produire un croquis à la main.
Tracer le relevé du terrain et des structures existantes à échelle réduite.
Organiser des espaces.
Esquisser les formes des infrastructures et des zones de circulation.
Dessiner les plates-bandes.
Dessiner les végétaux.
Estimer le coût des végétaux et des matières premières nécessaires à la plantation.
Préparer une représentation virtuelle d’une section du plan final.
Présenter le plan à la cliente ou au client.
Entretenir de la machinerie, de l’équipement et de l’outillage horticole.Vérifier l’état de fonctionnement de la machinerie, de l’équipement et de l’outillage.
Affûter les pièces coupantes de la machinerie, de l’équipement et de l’outillage.
Lubrifier et ajuster les pièces mobiles.
Changer l’huile, les filtres et les bougies.
Vérifier le carburant.
Changer ou réparer les pièces défectueuses et les bris mineurs.
Nettoyer la machinerie, l’équipement et l’outillage.
Remplir des fiches ou des registres d’entretien.
Entreposer la machinerie, l’équipement et l’outillage.
Implanter et entretenir des gazons.Préparer les surfaces.
Effectuer le terrassement brut.
Effectuer le terrassement de finition.
Effectuer la pose des plaques de gazon.
Effectuer l’engazonnement par semis.
Défeutrer et terreauter la surface des pelouses établies.
Aérer le sol des pelouses établies.
Tondre des pelouses établies.
Fertiliser des pelouses établies.
Appliquer les méthodes de lutte intégrée.
Remplir une fiche d’entretien.
Aménager des espaces de vente et d’entreposage.Commander la marchandise.
Recevoir la marchandise : produits inertes, produits vivants.
Recueillir des renseignements sur les caractéristiques des différents produits et services.
Recueillir des renseignements sur les caractéristiques des différents produits et services.
Monter les étalages pour la vente.
Organiser l’espace d’entreposage.
Effectuer les opérations relatives à l’affichage et à l’étiquetage.
Faire le suivi de l’entretien de la marchandise.
Inventorier la marchandise.
Vendre des produits et de l’équipement horticoles.Accueillir la cliente ou le client.
Cerner les besoins de la cliente ou du client.
Conseiller la cliente ou le client.
Répondre aux objections de la cliente ou du client.
Proposer à la cliente ou au client des produits et des services complémentaires.
Conclure la vente.
Effectuer les opérations financières relatives à la vente.
Faire le suivi de service.
Utiliser des moyens de recherche d’emploi.Rédiger son curriculum vitæ.
Rédiger une lettre de demande d’emploi.
Passer une entrevue de sélection.
Stage en milieu de travail.Se familiariser avec les réalités de l’exercice du métier.
Intégrer les connaissances, les habiletés, les attitudes et les habitudes acquises durant la formation.
Prendre conscience des différents changements de perception qu’entraîne un stage en milieu de travail.

Buts du programme d’études

Le programme d’études professionnelles Horticulture et jardinerie prépare à l’exercice du métier d’ouvrière jardinière ou d’ouvrier jardinier.

Ceux-ci travaillent dans divers milieux : dans les administrations publiques ou privées ayant à gérer des parcs, des espaces verts, des jardins, des terrains de golf ; dans les entreprises horticoles offrant des services-conseils ; dans les commerces spécialisés en jardinerie ; dans les magasins à grande surface ayant un rayon spécialisé en horticulture. Les travaux d’entretien des parcs et espaces verts comportent des travaux de culture, d’entretien ou de multiplication de végétaux, ainsi que la réalisation de plates-bandes, de massifs, de mosaïques, de jardinières et d’autres types de décoration florale.

Le travail de l’ouvrière jardinière ou de l’ouvrier jardinier en services horticoles consiste généralement à préparer les sols, à ensemencer, à planter et à entretenir des végétaux, à préparer et à appliquer des solutions de produits phytosanitaires. Dans le commerce de détail, le travail de l’ouvrière jardinière ou de l’ouvrier jardinier en services horticoles s’exerce le plus souvent sous le titre de vendeuse-conseil ou vendeur-conseil. Il consiste généralement à recevoir la marchandise et à présenter des produits horticoles vivants ou inertes, à entretenir des végétaux extérieurs et intérieurs, à surveiller et entretenir un espace de vente assigné (annuelles, vivaces, arbustes, etc.), à analyser les besoins de chaque cliente ou client et à y répondre par l’information, la vente d’un produit horticole ou la référence à d’autres spécialistes, à participer aux opérations générales d’un commerce de détail, notamment le contrôle d’inventaire, le contrôle des ventes et l’analyse des besoins de la clientèle.

Compétences

À démontrer

Se situer au regard du métier et de la démarche de formation.Connaître la réalité du métier.
Comprendre le programme de formation.
Évaluer et confirmer son orientation professionnelle.
Analyser des végétaux au regard des principes de la botanique.Caractériser les structures externes des principaux organes des végétaux.
Caractériser les structures internes des principaux organes des végétaux.
Déterminer les différents stades de développement des végétaux.
Classifier les végétaux.
Établir des liens entre la morphologie, l’anatomie, la physiologie et la croissance des végétaux
Établir des liens entre les applications horticoles des processus d’amélioration génétique, la propagation et la diversité végétale.
Déterminer les principaux effets des plantes sur l’environnement.
Prévenir les atteintes à la santé, à la sécurité et à l’intégrité physique sur les chantiers de construction.Développer une attitude responsable à l’égard des agresseurs de la santé et de la sécurité.
Être consciente ou conscient de l’importance de respecter les normes et les règlements en matière de santé et de sécurité au travail.
Reconnaître une situation dangereuse ou un comportement à risque et les mesures préventives applicables.
Tailler des végétaux ligneux.Planifier les travaux de taille.
Préparer les outils de taille.
Couper des branches, des tiges et des rameaux.
Amender et fertiliser des sols.Prélever des échantillons et remplir une demande d’analyse de sol.
Lire les résultats d’une analyse de sol et en appliquer les recommandations.
Choisir les amendements.
Incorporer les amendements.
Choisir les fertilisants.
Appliquer et incorporer les fertilisants.
Planter et transplanter des végétaux.Préparer l’outillage et l’équipement.
Préparer le site de plantation.
Extraire du sol les végétaux à transplanter.
Effectuer la taille de nettoyage des végétaux.
Excaver les fosses de plantation.
Mettre les végétaux en terre.
Tuteurer les végétaux au besoin.
Effectuer la finition.
Résoudre des problèmes relatifs à l’état phytosanitaire des végétaux.Dépister des problèmes phytosanitaires courants.
Rechercher les causes possibles des problèmes détectés.
Diagnostiquer les problèmes phytosanitaires pouvant être causés par des agents abiotiques.
Diagnostiquer les problèmes phytosanitaires pouvant être causés par des agents biotiques.
Élaborer une stratégie d’intervention de nature curative.
Élaborer une stratégie d’intervention de nature préventive.
Effectuer des travaux de production de végétaux.Planifier et préparer le travail de production.
Faire des semis.
Bouturer des végétaux.
Diviser des végétaux.
Greffer des végétaux.
Marcotter des végétaux.
Étiqueter des végétaux.
Assurer le suivi de culture des végétaux en 9 Récolter et conserver des végétaux en prévision de leur vente production.
Ranger l’aire de travail.
Entretenir des végétaux comestibles.Reconnaître les végétaux comestibles à entretenir
Planifier l’entretien des végétaux comestibles.
Préparer le sol ou le milieu de culture.
Effectuer la taille d’entretien courante des végétaux comestibles.
Tuteurer les végétaux comestibles.
Arroser et fertiliser les végétaux comestibles.
Assurer le contrôle phytosanitaire des végétaux.
Effectuer l’entretien estival d’un jardin.Distinguer les végétaux du jardin.
Planifier les travaux d’entretien.
Effectuer l’arrosage et la fertilisation estivale des végétaux du jardin
Effectuer la taille d’entretien estival.
Contrôler la présence de plantes indésirables.
Maintenir l’hygiène du bassin.
Contrôler la présence d’animaux nuisibles et de micro-organismes pathogènes.
Compléter les données relatives au programme d’entretien.
Effectuer l’entretien automnal d’un jardin.Distinguer les végétaux du jardin.
Planifier les travaux d’entretien.
Effectuer la fertilisation automnale des végétaux
du jardin.
Diviser les vivaces à floraison printanière et estivale
Effectuer le nettoyage de fin de saison du jardin.
Conserver les espèces végétales non rustiques
Planter des bulbes rustiques.
Effectuer la protection hivernale des végétaux du jardin et du bassin.
Nettoyer et entreposer l’outillage et l’équipement.
Utiliser des pesticides à l’extérieur.Planifier une intervention ponctuelle visant à contrôler les ennemis d’une culture.
Choisir un pesticide.
Préparer le matériel et l’équipement nécessaires à l’application du pesticide.
Préparer le produit.
Appliquer le pesticide.
Entreposer le pesticide.
Évaluer l’intervention.
Consigner des données techniques dans un registre d’utilisation des pesticides..
Planifier une stratégie de lutte intégrée.
Appliquer les dispositions relatives à la vente des pesticides.
Effectuer l’entretien printanier d’un jardin.Retirer le matériel de protection hivernale.
Distinguer les végétaux du jardin.
Planifier les travaux d’entretien.
Effectuer le nettoyage printanier du jardin.
Prévenir l’apparition d’agents nuisibles.
Revoir la disposition des végétaux.
Préparer le sol des plates-bandes.
Planter les annuelles et les bulbes tendres.
Effectuer la fertilisation printanière des végétaux.
Installer des couvre-sols organiques et inorganiques.
Interpréter des plans et des devis.Interpréter les codes et les symboles du plan.
Interpréter les différentes vues du plan.
Transposer les données du plan.
Interpréter les renseignements nécessaires à l’exécution des travaux contenus dans le devis.
Interpréter les renseignements nécessaires à la planification des travaux.
Utiliser des pesticides en culture abritée.Planifier une intervention ponctuelle visant à contrôler les ennemis d’une culture.
Choisir un pesticide.
Préparer le matériel et l’équipement nécessaires à l’application du pesticide.
Préparer le produit.
Appliquer le pesticide.
Évaluer l’intervention.
Consigner les données techniques dans un registre d’utilisation des pesticides.
Planifier une stratégie de lutte intégrée.
Rechercher de l’information relative à l’horticulture.Prendre connaissance de la demande.
Sélectionner des sources de référence.
Recueillir l’information.
Classer l’information.
Entretenir des plantes d’intérieur et des potées fleuriesDistinguer les plantes d’intérieur et les potées fleuries.
Planifier l’entretien des plantes d’intérieur et des potées fleuries.
Assurer le maintien de la vigueur des plantes par la taille et le nettoyage.
Rempoter les plantes.
Tuteurer les plantes.
Arroser et fertiliser les plantes.
Dépister et contrôler les problèmes phytosanitaires.
Remplir une fiche d’entretien.
Organiser l’aménagement des plantes d’intérieur.
Communiquer en milieu de travail.Connaître les principes de la communication.
Appliquer les techniques de communication particulières à l’horticulture.
Appliquer les techniques de communication particulières à la vente dans une jardinerie.
Appliquer les techniques et les principes relatifs au travail d’équipe.
Prendre conscience de ses forces et de ses faiblesses relativement à sa capacité à communiquer.
Concevoir le plan d’un jardin.Analyser des données.
Produire un croquis à la main.
Tracer le relevé du terrain et des structures existantes à échelle réduite.
Organiser des espaces.
Esquisser les formes des infrastructures et des zones de circulation.
Dessiner les plates-bandes.
Dessiner les végétaux.
Estimer le coût des végétaux et des matières premières nécessaires à la plantation.
Préparer une représentation virtuelle d’une section du plan final.
Présenter le plan à la cliente ou au client.
Entretenir de la machinerie, de l’équipement et de l’outillage horticole.Vérifier l’état de fonctionnement de la machinerie, de l’équipement et de l’outillage.
Affûter les pièces coupantes de la machinerie, de l’équipement et de l’outillage.
Lubrifier et ajuster les pièces mobiles.
Changer l’huile, les filtres et les bougies.
Vérifier le carburant.
Changer ou réparer les pièces défectueuses et les bris mineurs.
Nettoyer la machinerie, l’équipement et l’outillage.
Remplir des fiches ou des registres d’entretien.
Entreposer la machinerie, l’équipement et l’outillage.
Implanter et entretenir des gazons.Préparer les surfaces.
Effectuer le terrassement brut.
Effectuer le terrassement de finition.
Effectuer la pose des plaques de gazon.
Effectuer l’engazonnement par semis.
Défeutrer et terreauter la surface des pelouses établies.
Aérer le sol des pelouses établies.
Tondre des pelouses établies.
Fertiliser des pelouses établies.
Appliquer les méthodes de lutte intégrée.
Remplir une fiche d’entretien.
Aménager des espaces de vente et d’entreposage.Commander la marchandise.
Recevoir la marchandise : produits inertes, produits vivants.
Recueillir des renseignements sur les caractéristiques des différents produits et services.
Recueillir des renseignements sur les caractéristiques des différents produits et services.
Monter les étalages pour la vente.
Organiser l’espace d’entreposage.
Effectuer les opérations relatives à l’affichage et à l’étiquetage.
Faire le suivi de l’entretien de la marchandise.
Inventorier la marchandise.
Vendre des produits et de l’équipement horticoles.Accueillir la cliente ou le client.
Cerner les besoins de la cliente ou du client.
Conseiller la cliente ou le client.
Répondre aux objections de la cliente ou du client.
Proposer à la cliente ou au client des produits et des services complémentaires.
Conclure la vente.
Effectuer les opérations financières relatives à la vente.
Faire le suivi de service.
Utiliser des moyens de recherche d’emploi.Rédiger son curriculum vitæ.
Rédiger une lettre de demande d’emploi.
Passer une entrevue de sélection.
Stage en milieu de travail.Se familiariser avec les réalités de l’exercice du métier.
Intégrer les connaissances, les habiletés, les attitudes et les habitudes acquises durant la formation.
Prendre conscience des différents changements de perception qu’entraîne un stage en milieu de travail.

Buts du programme d’études

Le programme d’études professionnelles Installation et fabrication de produits verriers prépare à l’exercice du métier de monteuse-mécanicienne (vitrière), monteur-mécanicien (vitrier), monteuse-assembleuse (vitrière), monteur-assembleur (vitrier).
La monteuse-mécanicienne (vitrière) ou le monteur-mécanicien (vitrier) travaille dans l’industrie de la construction, à l’installation, la réparation ou la rénovation de portes et fenêtres résidentielles, commerciales et industrielles, de murs-rideaux, de devantures commerciales, de verrières, de miroirs et de portes de garage. Elle ou il installe, répare et rénove des ouvrages, permanents ou non, se rapportant à l’industrie du verre plat et de tout autre ouvrage similaire fait de métaux ou de matériaux de substitution.

La monteuse-assembleuse (vitrière) ou le monteur-assembleur (vitrier) travaille dans les vitreries ainsi que dans l’industrie des portes et fenêtres résidentielles et commerciales, des murs-rideaux, des devantures commerciales et des verrières. Elle ou il coupe, machine, assemble des profilés de métal, de plastique, de fibre de verre ainsi que des composants en bois dans le but d’y insérer des éléments en verre ou tout autre matériau de substitution qui serviront par la suite pour des ouvrages de fenestration, de devanture, de porte, de murs-rideaux et tout ouvrage similaire standard ou architectural contenant ou pouvant contenir de la vitre ou de ses dérivés.

Compétences

À démontrer

Se situer au regard du métier et de la démarche de formation.Connaître la réalité du métier.
Comprendre le programme de formation.
Évaluer son orientation professionnelle.
Préparer des matériaux.Prendre connaissance de la demande
Sélectionner les matériaux : le verre, les profilés, les produits d’étanchéité, les produits d’isolation.
Vérifier la qualité des matériaux.
Transporter du verre.
Transporter des objets lourds et volumineux.
Réagir à des situations d’accident ou d’urgence.
Effectuer des calculs.Effectuer des opérations mathématiques de base.
Effectuer des conversions.
Prendre des mesures.
Effectuer des calculs de géométrie
Minimiser les pertes de matériaux.
Prendre des mesures.
Utiliser des instruments de mesure.
Effectuer des calculs de géométrie.
Différencier les figures géométriques.
Distinguer la surface du volume.
Minimiser les pertes de matériaux.
Réaliser une liste de coupe.
Interpréter des plans et des devis.Prendre connaissance du travail à effectuer
Préparer un bon de travail pour la fabrication du produit.
Préparer un bon de travail pour l’installation du produit.
Préparer et entretenir des outils et des machines-outils.Sélectionner des outils et des machines-outils pour un travail donné.
Installer des outils de coupe et des accessoires.
Vérifier l’état des outils et des machines-outils.
Régler des paramètres.
Effectuer des opérations d’entretien
Réaliser un assemblage en bois, en plastique et en métal.Planifier et organiser son travail.
Préparer les matériaux et l’équipement.
Usiner les pièces.
Assembler les pièces.
Ranger et nettoyer.
Réaliser un assemblage en verre.Planifier et organiser son travail.
Préparer les matériaux et l’équipement.
Couper les pièces.
Façonner le verre.
Assembler les pièces.
Ranger et nettoyer.
Fabriquer des portes et des fenêtres standards.Planifier et organiser son travail.
Préparer les matériaux et l’équipement.
Couper des profilés : de bois, de plastique, de métal.
Usiner des profilés : de bois, de plastique, de métal.
Fabriquer les composants : un carrelage, une moustiquaire, un seuil de porte, un astragale, une extension.
Assembler le cadre.
Assembler le volet.
Assembler le produit.
Ranger et nettoyer.
Fabriquer des portes et des fenêtres architecturales.Planifier et organiser son travail.
Préparer les matériaux et l’équipement.
Couper des profilés : de bois, de plastique, de métal.
Cintrer des profilés de plastique.
Cintrer des profilés de métal.
Cintrer du bois.
Usiner des profilés : de bois, de plastique, de métal.
Fabriquer les composants : un carrelage, une moustiquaire, un seuil de porte, un astragale, une extension.
Assembler le cadre.
Assembler le volet.
Assembler le produit.
Ranger et nettoyer.
Prévenir les atteintes à la santé, à la sécurité et à l’intégrité physique sur les chantiers de construction.Développer une attitude responsable à l’égard des agresseurs de la santé et de la sécurité.
Être consciente ou conscient de l’importance de respecter les normes et les règlements en matière de santé et de sécurité au travail.
Reconnaître une situation dangereuse ou un comportement à risque et les mesures préventives applicables.
Utiliser des échafaudages.Prendre connaissance de la demande.
Préparer les matériaux et le site.
Installer et démonter un échafaudage tubulaire.
Installer et utiliser un échafaudage volant.
Conduire un échafaudage.
Effectuer des opérations d’alignement et de nivellement.Prendre connaissance de la demande.
Sélectionner l’équipement.
Établir des niveaux.
Tracer la géométrie d’un étage.
Établir des stations extérieures.
Transférer la géométrie d’un étage à un étage supérieur.
Ranger et nettoyer.
Effectuer des raccords des éléments de contrôle.Prendre connaissance de la demande.
Sélectionner les matériaux et l’outillage
Assembler des éléments de contrôle.
Effectuer des vérifications.
Ranger et nettoyer.
Installer des portes et des fenêtres.Planifier et organiser son travail.
Préparer les matériaux et l’équipement.
Préparer les ouvertures.
Fixer le cadre.
Installer les volets.
Installer le vitrage.
Effectuer la finition.
Vérifier la qualité du travail.
Ranger et nettoyer.
Installer et assembler des produits verriers connexes.Planifier et organiser son travail.
Préparer les matériaux et l’équipement.
Préparer les lieux de l’installation.
Installer le produit : les miroirs, les vitrines, les douches, les montre-comptoirs, les rampes.
Effectuer la finition.
Ranger et nettoyer.
Fabriquer des murs-rideaux.Planifier et organiser son travail.
Préparer les matériaux et l’équipement.
Couper les profilés : les tubes, les plaques à pression, les couvercles.
Usiner les profilés : les tubes, les plaques à pression, les couvercles.
Fabriquer les composants.
Poser des attaches sur les profilés.
Assembler un mur-rideau préfabriqué.
Préparer le produit pour l’expédition.
Ranger et nettoyer.
Fabriquer des verrières.Planifier et organiser son travail.
Préparer les matériaux et l’équipement.
Couper les profilés : les tubes, les plaques à pression, les couvercles.
Usiner les profilés : les tubes, les plaques à pression, les couvercles.
Poser des attaches sur les profilés.
Préparer le produit pour l’expédition.
Ranger et nettoyer.
Effectuer des travaux de soudage.Planifier et organiser son travail.
Préparer les pièces et l’équipement.
Couper le métal.
Pointer des pièces.
Ranger et nettoyer.
Installer des verrières.Planifier et organiser son travail.
Préparer les matériaux et l’équipement.
Préparer les ouvertures.
Assembler et fixer le cadre.
Installer les composants
Installer le vitrage.
Effectuer la finition.
Vérifier la qualité du travail.
Ranger et nettoyer.
Installer des murs-rideaux.Planifier et organiser son travail.
Préparer les matériaux et l’équipement.
Préparer les ouvertures.
Assembler et fixer le cadre.
Installer les composants.
Installer le vitrage.
Fixer et assembler les panneaux d’un mur-rideau préfabriqué.
Effectuer la finition.
Vérifier la qualité du travail.
Ranger et nettoyer.
Installer des portes de garage.Planifier et organiser son travail.
Préparer les matériaux et l’équipement.
Préparer les ouvertures.
Assembler et installer les composants.
Installer un opérateur de porte.
Installer un système de sécurité.
Effectuer l’ajustement de la porte.
Installer des accessoires.
Effectuer la finition.
Vérifier la qualité de l’installation.
Ranger et nettoyer.

Buts du programme

Le programme d’études professionnelles Intervention en sécurité incendie prépare à l’exercice du métier de pompier ou pompière.

Le pompier ou la pompière participe, au sein d’une équipe, à la protection des personnes et des biens ainsi qu’à la lutte contre l’incendie à l’aide du matériel standard et spécialisé requis. Pour ce qui est des urgences autres que l’incendie, cette personne peut porter secours à des collectivités victimes de sinistres naturels ou industriels, afin de minimiser l’impact de ceux-ci sur la vie, les biens ou l’environnement. En cas de sauvetage, elle collabore aux activités de recherche, prodigue des premiers soins et évacue les victimes. Dans le cas d’urgences médicales nécessitant une intervention rapide dans le but de réduire l’occurrence de morbidité, le pompier ou la pompière intervient également à titre de Premier répondant. À cet égard, il ou elle doit fournir à une personne dont l’état le requiert les premiers soins médicaux de stabilisation requis.

En matière de prévention, le pompier ou la pompière participe à l’inspection de bâtiments ou d’autres installations, à la conception ou à la mise en oeuvre de plans d’intervention ainsi qu’à la détermination des risques d’incendie. De plus, il ou elle collabore à des campagnes de sensibilisation auprès de clientèles à risques et à des exercices préventifs, notamment l’évacuation. Enfin, le pompier ou la pompière effectue l’entretien de la caserne de même que des véhicules et des accessoires utilisés au cours d’un incendie ou de diverses interventions d’urgence.

Selon la réglementation en vigueur, les diplômés et diplômées du programme peuvent oeuvrer pour l’ensemble des services d’incendie des municipalités du Québec.

Compétences

À démontrer

Se situer au regard du métier et de la démarche de formation.Connaître la réalité du métier.
Connaître les risques inhérents au travail de pompier ou pompière.
Se sensibiliser aux règles de santé et de sécurité au travail.
Prendre connaissance de la démarche de formation.
Confirmer son orientation professionnelle.
Manipuler des tuyaux, des lances et des accessoires.Installer des jets d’attaque et des tuyaux d’alimentation.
Manipuler des jets d’attaque
Assembler une source portative d’alimentation en eau de type « piscine ».
Inspecter, nettoyer et ranger le matériel.
Effectuer des recherches dans une atmosphère chargée de chaleur et de fumée.Utiliser un appareil respiratoire autonome.
Se déplacer dans une atmosphère chargée de chaleur et de fumée.
Participer à une recherche de victimes.
Établir des liens entre des phénomènes de combustion et la structure de bâtiments.Analyser l’incidence de la charge combustible sur la propagation d’un incendie.
Se figurer les éléments structuraux d’un bâtiment.
Anticiper la propagation d’un incendie dans un bâtiment.
Évaluer les risques d’effondrement d’un bâtiment.
Accéder à un bâtiment et à sa structure.Faire des ouvertures sur un bâtiment.
Accéder à un bâtiment.
Assurer l’éclairage et l’alimentation électriques d’un lieu d’intervention.
Effectuer des opérations de protection.
Assurer l’entretien et le remisage de l’outillage et de l’équipement.
Conduire un véhicule incendie.Assurer l’intégrité d’un véhicule incendie.
Exécuter des manoeuvres de déplacement.
Exécuter des manoeuvres de freinage et d’immobilisation.
Anticiper les risques associés à la conduite d’un véhicule incendie.
Assurer l’alimentation en eau de jets d’attaque.Assurer l’intégrité de l’autopompe.
Effectuer la manoeuvre de transfert d’énergie du moteur vers la pompe du véhicule.
Effectuer des manoeuvres d’alimentation et d’approvisionnement en eau.
Ajuster les pressions aux fins de jets d’attaque.
Remettre l’autopompe en fonction.
Intervenir en cas d’incendie pour un bâtiment à risques faibles et en cas d’incendie extérieur.Prendre un appel.
Se rendre sur le lieu d’intervention.
Analyser la situation d’intervention.
Organiser son travail.
Effectuer les opérations.
Intervenir en présence de matières dangereuses.Prendre un appel.
Se rendre sur le lieu d’intervention
Analyser la situation d’intervention.
Organiser son travail.
Effectuer les opérations.
Préparer l’équipement pour la prochaine intervention.
Assurer la protection et le déblai des lieux.Protéger des biens contre des dégâts d’eau.
Évacuer la fumée d’un bâtiment.
Effectuer des opérations de déblai et de surveillance.
Protéger les indices utiles à l’établissement de la cause de l’incendie.
Assurer l’installation et l’alimentation en eau d’équipement à haut débit.Préparer l’équipement à haut débit.
Effectuer des manoeuvres d’alimentation en eau.
Ajuster les pressions pour les jets à haut débit
Effectuer la vérification et l’entretien périodiques du véhicule.
Intervenir en cas d’incendie pour un bâtiment de faible hauteur attaché et pour un bâtiment de grande superficie.Se rendre sur le lieu d’intervention.
Analyser la situation d’intervention.
Organiser son travail.
Effectuer les opérations.
Manœuvrer un véhicule d’élévation.Assurer l’intégrité du véhicule d’élévation.
Positionner le véhicule d’élévation.
Stabiliser le véhicule d’élévation.
Manœuvrer l’équipement d’élévation.
Interagir auprès des membres d’une caserne.Connaître les principes de base de la communication interpersonnelle.
Connaître des phénomènes liés à la dynamique de groupe et au travail d’équipe.
Connaître les symptômes et les effets du stress inhérent à la vie en caserne.
Utiliser des stratégies de résolution de conflits.
Mesurer sa capacité à modifier son comportement et à s’adapter en fonction des situations de la vie en caserne.
Prévenir les atteintes à sa santé physique.Se définir des objectifs personnels en matière d’entraînement physique.
Entreprendre un programme d’entraînement physique.
Connaître les mesures concrètes à prendre pour prévenir les blessures au dos et aux articulations.
Connaître les symptômes et les effets physiques se manifestant avant, pendant et après une intervention.
Reconnaître l’importance de contrôler son poids.
Assurer l’installation et l’alimentation en eau d’un véhicule incendie à un autre.Effectuer des manoeuvres d’alimentation en eau d’une autopompe à une autre.
Effectuer des manoeuvres de suralimentation en eau.
Utiliser l’équipement à haut débit.
Réaliser des activités de prévention.Effectuer des visites de prévention.
Formuler des avis en matière de protection incendie résidentielle.
Repérer et signaler des situations problématiques en matière de sécurité incendie.
Recueillir et consigner des données relatives à un plan d’intervention.
Prévenir les atteintes à sa santé psychologique.Connaître des techniques de gestion du stress.
Connaître les symptômes et les effets du stress se manifestant après une intervention.
Connaître les symptômes et les effets du stress inhérent au contact avec des victimes.
Connaître des techniques de récupération émotionnelle.
Reconnaître l’importance pour un pompier ou une pompière de prendre des moyens pour prévenir les atteintes à sa santé psychologique.
Effectuer un sauvetage vertical.Analyser la situation de sauvetage.
Organiser son travail.
Accéder à la ou aux victimes.
Dispenser des soins d’urgence.
Récupérer la ou les victimes.
Préparer l’équipement pour la prochaine intervention.
Procéder à une analyse rétrospective de l’intervention.
Effectuer un sauvetage sur plan d’eau.Se rendre sur le lieu de sauvetage.
Analyser la situation de sauvetage.
Organiser son travail.
Accéder à la ou aux victimes.
Dispenser des soins d’urgence.
Récupérer la ou les victimes.
Préparer l’équipement pour la prochaine intervention.
Procéder à une analyse rétrospective de l’intervention.
Effectuer un sauvetage pour un véhicule accidenté.Situer l’intervention au regard du positionnement du véhicule.
Analyser la situation de sauvetage.
Organiser son travail.
Accéder à la ou aux victimes.
Dispenser des soins d’urgence.
Dégager la ou les victimes.
Préparer l’équipement pour la prochaine intervention.
Procéder à une analyse rétrospective de l’intervention.
Effectuer un sauvetage en espace clos.Analyser la situation de sauvetage.
Organiser son travail.
Accéder à la ou aux victimes.
Dispenser des soins d’urgence.
Récupérer la ou les victimes.
Préparer l’équipement pour la prochaine intervention.
Procéder à une analyse rétrospective de l’intervention.
S’intégrer au milieu de travail.Se familiariser avec la réalité du métier.
Intégrer les connaissances, les habiletés, les attitudes et les habitudes acquises durant la formation.
Prendre conscience des changements de perception qu’entraîne un stage en milieu de travail : contexte de travail, tâches et activités de vie professionnelle, pratiques professionnelles.

Buts du programme

Le programme Mécanique automobile prépare à l’exercice du métier de mécanicienne ou mécanicien d’automobile.
Les mécaniciennes et les mécaniciens d’automobile sont des « généralistes » dont le travail consiste à maintenir des véhicules automobiles en parfait état de marche de manière à assurer une conduite satisfaisante, la sécurité des personnes et le respect de l’environnement. Ces personnes sont donc appelées à effectuer des travaux de mécanique préventive et corrective ; à vérifier des véhicules dans le but de cerner des problèmes de fonctionnement, d’en rechercher la cause et d’en localiser la source ; à effectuer des réparations, des remplacements et des réglages ; à procéder à des essais de fonctionnement ; à procéder à l’installation des accessoires et d’équipements optionnels et enfin, à appliquer les lois et les règlements relatifs à la santé, à la sécurité au travail et à la protection de l’environnement.

De façon générale, les mécaniciennes et les mécaniciens travaillent sur les composants et les systèmes conventionnels et ordinés des véhicules automobiles. Parmi ceux-ci se trouvent le groupe
motopropulseur, les transmissions manuelles et automatiques, le différentiel et les arbres, les suspensions hydrauliques et pneumatiques, le système de direction, les freins, le système d’alimentation par carburation ou par injection, le système d’allumage électronique avec ou sans distributeur, le système d’échappement, les dispositifs antipollution, le système de démarrage et de charge, les accessoires électriques et électroniques.

L’évolution technologique fulgurante ainsi que la grande diversité sur le marché des véhicules et de leurs systèmes rendent le travail de mécanique plus complexe. C’est pourquoi la recherche d’information
technique et le diagnostic revêtent une importance capitale. En effet, les personnes doivent constamment se référer à des plans, des schémas, des spécifications et des recommandations fournis par les
fabricants pour établir leur démarche de diagnostic. Il va sans dire qu’une bonne communication avec la clientèle est importante, tant pour cerner les problèmes du véhicule que pour transmettre correctement l’information sur les interventions nécessaires. La capacité de réfléchir et de résoudre des problèmes ainsi que l’autonomie sont des qualités essentielles pour la pratique du métier.

Les mécaniciennes et les mécaniciens se doivent d’être polyvalents et de ne jamais cesser d’apprendre.

Compétences

À démontrer

Se situer au regard du métier et de la démarche de formation.Connaître la réalité du métier.
Connaître les effets de l’évolution sur l’exercice du métier.
Comprendre le programme d’études.
Confirmer son orientation professionnelle.
Prévenir les risques en matière de santé, de sécurité au travail et de protection de l’environnement.Prendre les précautions pour préserver sa santé, sa sécurité et celles d’autrui.
Prendre les précautions pour préserver la qualité de l’environnement.
Intervenir en cas d’accident ou d’urgence.
Rechercher de l’information technique sur les véhicules automobiles.Sélectionner les sources de référence à consulter.
Recueillir de l’information dans des manuels techniques.
Recueillir de l’information technique sur support informatique.
Effectuer des recherches sur l’autoroute électronique.
Relever, dans la documentation, les caractéristiques générales d’un véhicule automobile.
Effectuer des travaux de chauffe, de soudage et de coupage.Préparer le travail.
Chauffer des pièces.
Effectuer des soudures.
Couper des métaux.
Démonter le poste de soudage.
Effectuer des travaux d’atelier.Démonter et remonter un ensemble mécanique simple.
Prendre des mesures : selon le système de mesure international, selon le système de mesure impérial.
Effectuer du travail au banc sur des métaux.
Ferreux et non ferreux.
Utiliser l’équipement d’un atelier de mécanique.
Établir des relations interpersonnelles au travail.Connaître les principes de la communication.
Communiquer dans un contexte particulier au milieu de la mécanique automobile.
Établir des liens de collaboration au sein d’une équipe de travail.
Prendre conscience de ses forces et de ses limites relativement à sa capacité de communiquer.
Vérifier l’état général de moteurs à combustion interne.Recueillir l’information technique nécessaire à la vérification du moteur.
Effectuer les vérifications de contrôle.
Établir des constats.
Expliquer le résultat de la vérification.
Réparer des moteurs à combustion interne.Planifier le travail à effectuer.
Démonter un moteur à combustion interne.
Vérifier l’état des composants du bloc-moteur et de la culasse.
Réparer et remplacer les composants du bloc-moteur et de la culasse.
Remonter le moteur à combustion interne.
Vérifier l’état du moteur après le remontage.
Vérifier le fonctionnement de systèmes liés à la tenue de route.Recueillir l’information technique nécessaire à la vérification des systèmes de freinage, de suspension et de direction.
Effectuer des vérifications de contrôle sur le freins.
Effectuer des vérifications de contrôle sur des systèmes de suspension et de direction.
Établir des constats.
Expliquer le résultat de la vérification.
Réparer des systèmes liés à la tenue de route.Recueillir l’information nécessaire au diagnostic
Localiser le problème sur le véhicule.
Planifier le travail de réparation.
Effectuer des opérations d’entretien et de réparation sur des systèmes : de suspension, de direction, de freinage.
Remplacer des composants des différents systèmes.
Réparer des composants.
Vérifier le fonctionnement du système.
Ranger l’aire de travail.
Vérifier le fonctionnement de systèmes électriques et électroniques.Recueillir l’information technique nécessaire à la vérification de systèmes électriques et électroniques.
Effectuer des vérifications sur des systèmes électriques et électroniques.
Établir des constats.
Expliquer le résultat de la vérification.
Réparer des systèmes d’éclairage.Recueillir l’information nécessaire au diagnostic
Localiser le problème sur le véhicule.
Planifier le travail de réparation.
Remplacer des composants du système d’éclairage.
Réparer des faisceaux électriques, des câbles et leurs composants.
Vérifier le fonctionnement du système.
Vérifier le fonctionnement de systèmes de base commandés par ordinateur.Recueillir l’information nécessaire à la vérification des systèmes.
Planifier le travail de vérification.
Effectuer des vérifications sur des capteurs.
Effectuer des vérifications sur des circuits électriques et électroniques.
Effectuer des vérifications sur des ordinateurs du véhicule.
Effectuer des vérifications sur des actionneurs.
Établir des constats.
Expliquer le résultat de la vérification.
Vérifier le fonctionnement de systèmes de transmission de pouvoir.Recueillir l’information nécessaire à la vérification des organes de transmission de pouvoir.
Effectuer des vérifications de contrôle sur : des systèmes d’embrayage, des boîtes de vitesses manuelles, des différentiels, des boîtiers de transfert, des arbres de commande.
Effectuer des vérifications de contrôle sur les boîtes de vitesses automatiques.
Établir des constats.
Expliquer le résultat de la vérification.
Réparer des systèmes de transmission de pouvoir.Recueillir l’information nécessaire au diagnostic.
Localiser le problème : sur l’embrayage, sur la boîte de vitesses manuelle, sur les boîtiers de transfert, sur les différentiels, sur les arbres de transmission.
Planifier le travail de réparation.
Remplacer des composants des différents systèmes de transmission.
Démonter des composants.
Effectuer des opérations d’entretien et de réparation.
Remonter les composants.
Effectuer des travaux sur une boîte de vitesses automatique.
Vérifier le fonctionnement et l’intégrité des systèmes.
Ranger l’aire de travail.
Vérifier le fonctionnement de systèmes de démarrage, de charge et des accessoires électromagnétiques.Recueillir l’information nécessaire à la vérification des systèmes de démarrage et de charge ainsi que des accessoires électromagnétiques.
Effectuer des vérifications de contrôle sur des systèmes de démarrage et de charge ainsi que sur des accessoires électromagnétiques.
Établir des constats.
Expliquer le résultat de la vérification.
Réparer des systèmes de démarrage, de charge et des accessoires électromagnétiques.Recueillir l’information nécessaire à la vérification des systèmes et des accessoires.
Localiser le problème sur le véhicule ou dans l’organe.
Planifier le travail de réparation.
Remplacer des composants.
Effectuer des opérations de réparation : sur les systèmes, sur des composants des systèmes, sur des accessoires électromagnétiques.
Vérifier le fonctionnement du ou des systèmes après intervention.
Ranger l’aire de travail.
Vérifier le fonctionnement de systèmes liés à la température du moteur et de l’habitacle.Recueillir l’information technique nécessaire à la vérification des systèmes liés au refroidissement, au chauffage et à la climatisation.
Effectuer des vérifications de contrôle.
Établir des constats.
Expliquer le résultat de la vérification.
Effectuer l’entretien et la réparation des systèmes liés à la température du moteur et de l’habitacle.Recueillir l’information nécessaire au diagnostic.
Localiser le problème sur le véhicule.
Planifier le travail d’entretien et de réparation.
Réparer des systèmes de refroidissement et de chauffage.
Entretenir des systèmes de refroidissement et de chauffage.
Réparer des fuites sur un système de climatisation.
Vérifier le fonctionnement du ou des systèmes réparés.
Ranger l’aire de travail.
Vérifier le fonctionnement de systèmes de sécurité actifs et passifs.Recueillir l’information nécessaire à la vérification des systèmes de sécurité actifs et passifs.
Effectuer des vérifications de contrôle sur des systèmes de sécurité actifs et passifs.
Établir des constats.
Expliquer le résultat de la vérification.
Réparer des systèmes de sécurité actifs et passifs.Recueillir l’information nécessaire au diagnostic.
Localiser le problème sur le véhicule.
Planifier le travail de réparation.
Remplacer des composants des différents systèmes.
Réparer des circuits.
Vérifier le fonctionnement du système après intervention.
Ranger l’aire de travail.
Effectuer l’entretien général d’un véhicule automobile.Recueillir l’information nécessaire à l’entretien du véhicule.
Planifier le travail d’entretien.
Préparer le véhicule pour l’entretien.
Détecter des anomalies lors de l’entretien général du véhicule.
Effectuer des travaux de lubrification.
Effectuer des travaux d’entretien de l’ensemble du véhicule.
Effectuer des travaux d’entretien de roues.
Remplir les fiches d’entretien.
Ranger l’aire de travail.
Vérifier le fonctionnement de systèmes d’allumage électronique.Recueillir l’information technique nécessaire à la vérification des systèmes d’allumage électronique.
Effectuer des vérifications de contrôle sur des systèmes d’allumage électronique.
Établir des constats.
Expliquer le résultat de la vérification.
Réparer des systèmes d’allumage électronique.Recueillir l’information nécessaire au diagnostic.
Localiser le problème sur le véhicule.
Planifier le travail de réparation.
Effectuer les réparations sur le système défectueux.
Vérifier le fonctionnement du ou des systèmes après intervention.
Ranger l’aire de travail.
Vérifier le fonctionnement de systèmes d’injection électronique et antipollution.Recueillir l’information nécessaire à la vérification des systèmes d’injection électronique et antipollution.
Effectuer des vérifications liées au rendement des systèmes.
Établir des constats.
Expliquer le résultat de la vérification.
Effectuer l’entretien et la réparation de systèmes d’injection électronique et antipollution.Recueillir l’information nécessaire à l’entretien et à la réparation des systèmes d’injection électronique et antipollution.
Localiser le problème sur le véhicule.
Planifier le travail d’entretien ou de réparation.
Effectuer des opérations de réparation.
Effectuer des opérations d’entretien.
Vérifier le fonctionnement du ou des systèmes réparés.
Ranger l’aire de travail.
Vérifier le fonctionnement du groupe motopropulseur.Recueillir l’information nécessaire à la vérification des systèmes intégrés du groupe motopropulseur.
Effectuer des vérifications liées au rendement des systèmes constituant le groupe motopropulseur.
Relever le taux d’émission des gaz.
Établir des constats.
Expliquer le résultat de la vérification.
Effectuer une démarche de recherche d’emploi.Planifier une recherche d’emploi.
Préparer les documents nécessaires.
Prendre contact avec des employeurs.
S’intégrer au milieu de travail.Rechercher un lieu de stage.
Observer et mener des activités en milieu de travail.
Communiquer avec l’équipe de travail.
Faire le point sur la formation reçue d’après la réalité perçue durant le stage.

Buts du programme

Le programme d’études professionnelles Mécanique de protection contre les incendies prépare à l’exercice du métier ou de la profession de mécanicienne ou mécanicien en protection contre les incendies.

Les mécaniciennes et mécaniciens en protection contre les incendies exercent leur travail dans les secteurs résidentiel, commercial, institutionnel ou industriel.L’appellation « mécanicienne ou mécanicien en protection contre les incendies » désigne toute personne chargée d’effectuer, dans un bâtiment en construction, à l’exclusion des travaux d’aqueduc et d’égout ainsi que de leurs embranchements, des travaux d’installation, de réfection, de modification, de réparation ou d’entretien de systèmes de giclement automatique, ce qui comprend la tuyauterie, les appareils, les divers accessoires et les autres appareillages utilisés pour prévenir et combattre les incendies

L’exécution de ces travaux comprend la manutention liée à l’exercice du métier en vue d’une installation immédiate et définitive. Les travaux d’installation sont exécutés le plus souvent en équipe et en conformité avec des plans, des devis et des normes en usage. Pour accomplir leurs tâches, les mécaniciennes et mécaniciens en protection contre les incendies utilisent des outils et un équipement spécialisés, de l’équipement de manutention et d’échafaudage de même que des instruments de mesure et de test.

Compétences

À démontrer

Se situer au regard du métier et de la démarche de formation.Connaître la réalité du métier.
Comprendre le programme de formation.
Évaluer son orientation professionnelle.
Prévenir les atteintes à la santé, à la sécurité et à l’intégrité physique sur les chantiers de construction.Développer une attitude responsable à l’égard des agresseurs de la santé et de la sécurité.
Être consciente ou conscient de l’importance de respecter les normes et les règlements en matière de santé et de sécurité au travail.
Reconnaître une situation dangereuse ou un comportement à risque et les mesures préventives applicables.
Préparer de la tuyauterie.Préparer le travail.
Monter un établi.
Couper et aléser les éléments de tuyauterie.
Usiner les éléments de tuyauterie.
Assembler la tuyauterie.
Faire l’essai de la tuyauterie.
Ranger et nettoyer.
Raccorder et vérifier les composants d’un système d’activation.Prendre connaissance des spécifications.
Planifier le travail.
Cintrer la tuyauterie.
Raccorder les accessoires au panneau d’alarme.
Vérifier le fonctionnement du système
Consigner des données.
Préparer des composants de systèmes de protection contre les incendies.Prendre connaissance des spécifications.
Rechercher de l’information sur les différents types de composants de systèmes.
Choisir des composants.
Vérifier les composants.
Consigner des données.
Effectuer des travaux relatifs à la préparation et à l’installation d’une canalisation souterraine.Prendre connaissance des spécifications.
Vérifier la conformité des emplacements avec le plan d’installation et les normes.
Préparer l’installation.
Assembler et installer des éléments de canalisation souterraine.
Effectuer des tests hydrostatiques.
Ranger et nettoyer.
Vérifier un système de pompage.Prendre connaissance des spécifications.
Effectuer les réglages et la mise en service du système de pompage.
Effectuer les essais de performance du système de pompage.
Vérifier le fonctionnement d’une pompe dans un système sous eau.
Consigner des données.
Installer et raccorder des composants d’un système sous eau.Prendre connaissance des spécifications.
Planifier le travail.
Garnir la soupape.
Vérifier et régler les composants de la soupape.
Ranger et nettoyer.
Installer et raccorder des composants d’un système sous air.Prendre connaissance des spécifications.
Planifier le travail.
Garnir la soupape.
Vérifier et régler les composants de la soupape.
Ranger et nettoyer.
Installer et raccorder des composants d’un système préaction.Prendre connaissance des spécifications.
Planifier le travail.
Garnir la soupape.
Raccorder les accessoires au panneau d’alarme.
Vérifier et régler les composants.
Ranger et nettoyer.
Installer et raccorder des composants d’un système chimique.Prendre connaissance des spécifications.
Planifier le travail.
Positionner les éléments.
Raccorder des éléments.
Vérifier le fonctionnement du système.
Ranger et nettoyer.
Vérifier un système à mousse.Prendre connaissance des spécifications.
Vérifier les éléments du système.
Mettre le système en fonction.
Consigner des données.
Ranger et nettoyer.
Installer un réseau de tuyauterie aérienne.Prendre connaissance des spécifications.
Planifier le travail.
Effectuer les travaux d’échafaudage
Manutentionner les matériaux.
Assembler et installer la tuyauterie.
Faire l’essai de la tuyauterie.
Ranger et nettoyer.
Effectuer des activités d’entretien d’un système.Prendre connaissance des spécifications.
Vérifier le système.
Appliquer les correctifs.
Vérifier l’état de marche du système.
Ranger et nettoyer.
Utiliser des moyens de recherche d’emploi.Rédiger un curriculum vitæ et une lettre de présentation.
Rédiger un plan de recherche d’emploi.

Buts de la formation

Les objectifs généraux du programme Mécanique industrielle de construction et d.entretien sont présentés ci-après. Ils sont accompagnés des énoncés de compétences liés à chacun des objectifs opérationnels de premier niveau qu.ils regroupent.

Faire acquérir à l’élève les compétences nécessaires à son intégration harmonieuse au milieu scolaire et au marché du travail :

se situer au regard du métier et de la démarche de formation ;

appliquer des notions de santé et de sécurité sur les chantiers de construction ;

utiliser des moyens de recherche d.emploi ;

s’intégrer au milieu de travail.

Faire acquérir à l.élève les compétences nécessaires à l’interprétation de plans, de devis et de documents techniques

tracer des croquis et des schémas ;

interpréter des plans, des devis et de la documentation technique.

Faire acquérir à l’élève les compétences nécessaires au diagnostic de problèmes de fonctionnement de l’équipement

appliquer des méthodes logiques de diagnostic ;

utiliser des techniques d.analyse de vibrations.

Faire acquérir à l’élève les compétences nécessaires à l’application de techniques essentielles à la pratique du métier

utiliser des instruments de mesure ;

exécuter des travaux d.usinage manuel ;
exécuter des opérations de lubrification ;
utiliser des techniques de levage et de manutention ;

exécuter des opérations de démontage, d’installation et d’ajustement d’arbres, de roulements et de coussinets ;

exécuter des travaux sur des tubes, des tuyaux et des boyaux ;
utiliser des techniques d.alignement ;
vérifier les composants électriques d.un équipement de production industriel ;
utiliser des techniques d.équilibrage statique et dynamique ;
exécuter des travaux d.usinage sur des machines-outils ;
exécuter des travaux de coupage et de soudage ;

exécuter des travaux de façonnage.

Faire acquérir à l’élève les compétences nécessaires à l’entretien, à la préparation et à l’installation d’équipement industriel

procéder à l.entretien et à la réparation d’éléments et de dispositifs de transmission et de transformation du mouvement ;

procéder à l’entretien et à la réparation de pompes et de moteurs industriels ;

procéder à l’entretien, à la réparation et à l’ajustement de pompes à vide, de moteurs pneumatiques et de compresseurs ;

procéder au montage, à ’entretien et à la réparation de circuits hydrauliques et électrohydrauliques ;

procéder au montage, à l.’entretien et à la réparation de circuits pneumatiques et électropneumatiques ;

dépanner des systèmes automatisés ;
appliquer un programme de maintenance préventive et prévisionnelle de ’équipement industriel ;

installer de ’équipement industriel ;

dépanner de ’équipement industriel.

Buts du programme

Le programme Pâtisserie prépare à l’exercice du métier de pâtissière ou pâtissier.

Ces personnes qualifiées relèvent de l’industrie de l’alimentation, de la restauration et de l’hôtellerie. De façon générale elles effectuent des travaux liés à la préparation, à la confection, à la cuisson et à la décoration de pâtisseries et de desserts. Elles pratiquent leur métier dans les pâtisseries artisanales, les hôtels, les restaurants, les magasins d’alimentation et les pâtisseries de cafétérias. Elles peuvent également travailler pour des traiteurs, dans la cuisine de l’air et certains établissements publics ou privés. Des pâtes diverses, des crèmes, des biscuits, des petits fours secs, des petits gâteaux, des petits fours frais, des entremets traditionnels, des desserts glacés, des entremets traditionnels, des gâteaux d’occasion, des pièces de présentation, des viennoiseries, des brioches, des pains briochés et des produits en chocolat sont les principales réalisations qu’elles ont à effectuer dans les pâtisseries. Dans les restaurants et les hôtels, on leur demande de présenter des desserts à la commande et à l’assiette.

 

Conformément aux buts généraux de la formation professionnelle, le programme Pâtisserie vise à :

Rendre la personne efficace dans l’exercice d’un métier soit :
lui permettre dès l’entrée sur le marché du travail, de jouer les rôles, d’exercer les fonctions et d’exécuter les tâches et les activités associés à un métier ;

lui permettre d’évoluer adéquatement dans un milieu de travail (ce qui implique des connaissances et des habiletés techniques et technologiques en matière de communication, de résolution de problèmes, de prise de décisions, d’éthique, de santé et de sécurité, etc.).
Favoriser l’intégration de la personne à la vie professionnelle, soit :
lui faire connaître le marché du travail en général ainsi que le contexte particulier du métier choisi ;

lui faire connaître ses droits et responsabilités comme travailleur ou travailleuse.
Favoriser l’évolution de la personne et l’approfondissement de savoirs professionnels soit :
lui permettre de développer son autonomie ainsi que sa capacité d’apprendre ainsi que d’acquérir des méthodes de travail ;

lui permettre de comprendre les principes sous-jacents aux techniques et aux technologies utilisées ;

lui permettre de développer sa faculté d’expression, sa créativité, son sens de l’initiative et son esprit d’entreprise ;

lui permettre d’adopter des attitudes essentielles à son succès professionnel, de développer son sens des responsabilités et de viser l’excellence.
Assurer la mobilité professionnelle de la personne, soit :
lui permettre d’adopter une attitude positive à l’égard des changements ;

lui permettre de se donner des moyens pour gérer sa carrière, notamment par la sensibilisation à l’entrepreneurship.

Buts du programme d’études

Le programme d’études professionnelles Plomberie et chauffage prépare à l’exercice du métier ou de la profession de tuyauteuse/tuyauteur. Ce métier s’inscrit dans le domaine de la mécanique du bâtiment et comprend deux spécialités : la plomberie et le chauffage. Dans le cadre de leur exercice professionnel, les tuyauteuses et tuyauteurs réalisent des travaux d’installation, de modification, de réparation et d’entretien des systèmes de plomberie et de chauffage. Plus spécifiquement, ces personnes effectuent les travaux concernant la tuyauterie des réseaux d’alimentation et des réseaux d’évacuation des eaux. Elles voient également aux travaux qui concernent la tuyauterie et les autres composants de systèmes de chauffage hydroniques, à la vapeur, à l’air pulsé, au mazout, par rayonnement et au gaz (naturel et propane) ; elles sont également intéressées aux nouvelles technologies, notamment aux énergies renouvelables (géothermie, énergie solaire, etc.).

En se conformant aux exigences imposées, les tuyauteuses et tuyauteurs peuvent travailler dans les secteurs « construction » et « hors construction », notamment dans les sous-secteurs résidentiel,
commercial et institutionnel. Le cas échéant, ils peuvent accéder à des emplois dans le secteur industriel hors construction.

Conformément aux buts généraux de la formation professionnelle, le programme d’études Plomberie et chauffage vise à :

Rendre la personne efficace dans l’exercice d’un métier, soit :

lui permettre, dès l’entrée sur le marché du travail, de jouer les rôles, d’exercer les fonctions et d’exécuter les tâches et les activités qui sont associées à un métier ;

lui permettre d’acquérir les compétences nécessaires pour l’obtention du Certificat de compétence apprenti (CCA) et celles qui lui permettront, après avoir traversé les périodes d’apprentissage requises,

d’obtenir le Certificat de compétence compagnon (CCC) pour travailler dans l’industrie de la construction ; lui permettre d’évoluer adéquatement dans un milieu de travail (ce qui implique des connaissance et des habiletés techniques et technologiques en matière de communication, de résolution de problèmes, de prise de décisions, d’éthique, de santé et de sécurité, etc.).

Favoriser l’intégration de la personne à la vie professionnelle, soit :

lui permettre de connaître le contexte particulier du métier de tuyauteuse et tuyauteur ;

lui permettre de connaître ses droits et ses responsabilités en tant que travailleuse ou travailleur.

Favoriser l’évolution de la personne et l’approfondissement de savoirs professionnels, soit :

lui permettre de développer son autonomie, sa capacité d’apprendre ainsi que d’acquérir des méthodes de travail ;

lui permettre de comprendre les principes sous-jacents aux techniques et aux technologies utilisées ;
lui permettre de développer sa faculté d’expression, sa créativité, son sens de l’initiative et son esprit d’entreprise ;
lui permettre d’adopter des attitudes essentielles à son succès professionnel, de développer son sens des responsabilités et de viser l’excellence.

Assurer la mobilité professionnelle de la personne, soit :

lui permettre d’adopter une attitude positive à l’égard des changements ;

lui permettre de se donner des moyens pour gérer sa carrière, notamment par la sensibilisation à l’entrepreneuriat.

Compétences

À démontrer

Se situer au regard du métier, de la démarche de formation et communiquer en milieu de travail.Reconnaître la réalité du travail dans le domaine de la plomberie et du chauffage.
Reconnaître les comportements et les attitudes nécessaires pour un service à la clientèle de qualité.
Communiquer de façon verbale et écrite en milieu de travail.
Communiquer de façon verbale et écrite avec la clientèle.
Comprendre le projet de formation.
Confirmer son orientation professionnelle.
Prévenir les atteintes à la santé, à la sécurité et à l’intégrité physique sur les chantiers de construction.Développer une attitude responsable à l’égard des agresseurs de la santé et de la sécurité.
Être consciente ou conscient de l’importance de respecter les normes et les règlements en matière de santé et de sécurité au travail.
Reconnaître une situation dangereuse ou un comportement à risque et les mesures préventives applicables.
Manutentionner des équipements, des matériaux et des produits.Planifier les travaux à effectuer, en fonction : des travaux à réaliser en hauteur, de l’outillage nécessaire, des types d’ancrages nécessaires, des charges à soulever ou à transporter.
Monter des échafaudages et manœuvrer une plateforme mobile motorisée.
Attacher des équipements et des objets lourds.
Lever et transporter des matériaux, des équipements ou des objets lourds : à l’horizontale, à la verticale.
Déterminer les particularités liées au travail effectué dans des espaces clos.
Appliquer les modalités relatives à la disposition des produits contaminés.
Entretenir l’outillage et l’équipement de manutention et de levage.
Assembler des systèmes de mécanique de tuyauterie.Tracer et interpréter des dessins, des croquis et des schémas.
Effectuer des mesures et des calculs.
Associer la réglementation en vigueur aux travaux d’installation de tuyauterie.
Installer différents types de supports.
Assembler de la tuyauterie en acier.
Assembler de la tuyauterie en plastique.
Assembler de la tuyauterie en cuivre.
Assembler de la tuyauterie en fonte à bout uni.
Installer des composants électriques.Localiser divers composants électriques que l’on retrouve sur des systèmes de plomberie et de chauffage.
Interpréter des schémas et des diagrammes électriques.
Associer les dispositions du Code canadien de l’électricité aux systèmes de plomberie et de chauffage.
Monter des circuits électriques : en série, en parallèle, mixtes.
Installer et brancher des composants électriques que l’on retrouve : sur les chauffe-eau, sur les pompes de relevage, sur les pompes de puits artésiens, sur les pompes de puits de surface.
Interpréter des plans et des devis.Interpréter les données générales d’un plan.
Relever et localiser les systèmes et les appareils de plomberie.
Relever et localiser les systèmes et les appareils de chauffage.
Relever, dans le devis, les équipements et les accessoires.
Installer des réseaux d’évacuation.Associer la réglementation en vigueur aux travaux d’installation de tuyauterie et des équipements.
Planifier les travaux à effectuer : pour une installation sous terre, pour une installation hors terre.
Déterminer le parcours de la tuyauterie.
Effectuer l’installation d’un réseau de drainage et d’évacuation sous terre.
Effectuer l’installation d’un réseau de drainage et d’évacuation hors terre.
Installer un bassin de captage, une pompe d’élévation et une pompe de drainage.
Démanteler des installations existantes.
Installer des réseaux de ventilationAssocier la réglementation en vigueur aux travaux d’installation de tuyauterie et d’équipements.
Planifier les travaux à effectuer.
Déterminer le parcours de la tuyauterie.
Effectuer l’installation de la tuyauterie de ventilation au réseau d’évacuation.
Installer la tuyauterie de ventilation sur un bassin de captation ou de drainage.
Démanteler des installations existantes.
Intervenir sur des dispositifs de commande électriques et électroniques.Associer la réglementation en vigueur aux travaux d’installation de dispositifs électriques.
Planifier les travaux à effectuer.
Fixer et raccorder des dispositifs de régulation et de contrôle nécessaires au fonctionnement d’appareils de chauffage au gaz naturel et /ou propane, au mazout pour différents systèmes de chauffage : à air chaud, hydronique, à la vapeur.
Diagnostiquer des problèmes de fonctionnement.
Remplacer des dispositifs de régulation et de contrôle.
Compléter les travaux.
Effectuer des travaux de soudage et de brasage.Installer un poste mobile d’oxycoupage.
Appliquer des techniques d’oxycoupage.
Souder à l’arc électrique
Souder par méthode de brasage fort.
Chauffer et plier des métaux.
Assembler de la tuyauterie et des raccords d’acier.
Récupérer des composants sur des installations existantes.
Installer des systèmes de distribution d’eau chaude et d’eau froide, des équipements sanitaires et des accessoires.Associer la réglementation en vigueur aux travaux d’installation de tuyauterie et d’équipements.
Planifier les travaux à effectuer : pour une installation sous terre, pour une installation hors terre.
Déterminer le parcours de la tuyauterie.
Effectuer l’installation d’un réseau souterrain de distribution d’eau chaude et d’eau froide.
Effectuer l’installation d’un réseau de distribution d’eau chaude et d’eau froide hors terre.
Installer un système de traitement de l’eau.
Installer un système de pompage.
Installer un chauffe-eau électrique.
Installer des appareils sanitaires et des accessoires : pour une cuisine standard de type résidentiel, pour un bloc sanitaire de type résidentiel, pour des toilettes publiques.
Entretenir et réparer de la tuyauterie, des équipements sanitaires et des accessoires.Diagnostiquer des problèmes relatifs au fonctionnement de la tuyauterie, des équipements sanitaires, des réservoirs d’eau chaude domestiques et des accessoires.
Entretenir et réparer des composants et des accessoires d’appareils sanitaires ainsi que de réservoirs d’eau chaude domestiques fonctionnels.
Entretenir et réparer un réseau d’évacuation.
Entretenir et réparer un réseau d’alimentation en eau sur un système fonctionnel.
Entretenir et réparer des problèmes sur des systèmes de pompage fonctionnels.
Compléter les travaux.
Présenter de l’information relative aux notions d’énergie et de chauffage.Reconnaître différentes sources d’énergie.
Identifier la provenance des pertes et des gains d’énergie.
Reconnaître les principes généraux de fonctionnement des systèmes de chauffage.
Présenter différentes méthodes d’économie d’énergie.
Installer, entretenir et réparer des appareils alimentés au mazout.Associer la réglementation en vigueur aux travaux d’installation d’appareils de chauffage au mazout.
Planifier le travail d’installation d’un appareil alimenté au mazout.
Effectuer l’installation des appareils.
Effectuer le démarrage du système.
Diagnostiquer des problèmes de fonctionnement.
Effectuer la réparation, le remplacement et l’entretien de composants d’appareils alimentés au mazout.
Démanteler des installations existantes.
Compléter les travaux.
Installer et réparer des systèmes de chauffage directs et renversés.Associer la réglementation en vigueur aux travaux d’installation d’appareils de chauffage directs et renversés.
Planifier le travail à effectuer.
Effectuer l’installation d’un réseau et des composants d’un système de chauffage direct et renversé.
Effectuer le démarrage du système.
Diagnostiquer des problèmes de fonctionnement.
Effectuer la réparation ou la modification de composants sur le système.
Démanteler des installations existantes.
Compléter les travaux.
Installer et réparer des systèmes de chauffage périmétriques.Associer la réglementation en vigueur aux travaux d’installation d’appareils de chauffage périmétriques.
Planifier le travail à effectuer.
Effectuer l’installation d’un système de chauffage périmétrique.
Effectuer le démarrage du système.
Diagnostiquer des problèmes de fonctionnement.
Effectuer la réparation ou la modification de composants sur le système.
Démanteler des installations existantes.
Compléter les travaux.
Installer des systèmes alimentés au gaz (naturel et propane).Associer la réglementation en vigueur aux travaux d’installation de systèmes alimentés au gaz (naturel ou propane).
Planifier les travaux à effectuer.
Localiser et mettre en place des appareils de chauffage en vue de leur branchement au gaz naturel ou au propane.
Installer et raccorder la tuyauterie nécessaire au branchement d’appareils alimentés au gaz naturel ou au propane tel que : chaudière, chauffe-eau, foyer, cuisinière, réfrigérateur, panneaux radiants, etc.
Déterminer le volume d’approvisionnement en air nécessaire.
Installer des conduits d’évacuation.
Procéder à une inspection finale.
Mettre le système en marche.
Compléter les travaux.
Installer et réparer des systèmes de chauffage par rayonnement.Associer la réglementation en vigueur aux travaux d’installation de systèmes de chauffage par rayonnement.
Planifier le travail à effectuer.
Effectuer l’installation d’un système de chauffage par rayonnement : dans un plafond, dans un plancher, sous un plancher.
Effectuer le démarrage du système.
Diagnostiquer des problèmes de fonctionnement.
Effectuer la réparation ou la modification de composants sur le système.
Compléter les travaux.
Installer et réparer des systèmes à vapeur à basse pression.Associer la réglementation en vigueur aux travaux d’installation de systèmes à vapeur à basse pression.
Planifier le travail à effectuer.
Effectuer l’installation d’un réseau et des composants d’un système à vapeur à basse pression.
Effectuer le démarrage du système.
Diagnostiquer des problèmes de fonctionnement.
Effectuer la réparation ou la modification de composants sur le système
Démanteler des installations existantes.
Compléter les travaux.
Se situer au regard des organismes de l’industrie de la construction.Se familiariser avec l’industrie de la construction.
Prendre conscience du rôle et de l’importance des organismes de l’industrie.
Percevoir la réalité des relations de travail dans l’industrie.

Buts du programme de formation

Les buts du programme Pose de revê­tements de toiture sont présentés ci-après.

Développer chez l’élève les compétences essentielles à une intégration harmonieuse des milieux scolaire et du travail :

 

se situer au regard du métier et de la démarche de formation :

se situer au regard des organismes de l’industrie de la construction.

Développer chez l’élève les compétences es­sentielles à l’exécution sécuritaire des tra­vaux de pose de revêtements de toiture :

appliquer les règles de santé ct de sécurité sur les chantiers de construction.

Développer chez l’élève les compétences nécessaires à l’exécution des tâches du mé­tier :

utiliser des plans et des devis : effectuer des travaux de base : sélectionner des matériaux :

évaluer des quantités de matériaux.

Développer chez l’élève les compétences nécessaires à la pose et à la réparation de toitures :

poser un revêtement sur un toit à versants ;

poser un revêtement d’asphalte et de gravier :

poser un revêtement de membranes monocouches (thermoplastiques, liquides) :

poser un revêtement de membranes élasto­mères ;

réparer un revêtement

Compétences

À démontrer

Se situer au regard du métier et de la formation.Connaître la réalité du métier.
Comprendre le projet de formation.
Confirmer son orientation professionnelle.
Poser un revêtement sur un toit à versants.Préparer les matériaux et l’équipement.
Préparer le pontage (support).
Appliquer le revêtement.
Mettre fin aux travaux.
Utiliser des plans et devis.Décrire la nature des données générales contenues sur un plan.
Décrire une toiture représentée sur un plan.
Interpréter un cahier des charges et un devis.
Indiquer, sur une toiture réelle, les éléments représentés sur un plan.
Dessiner, à main levée, différents types de toitures.
Exécuter des travaux de base.Installer et utiliser l’équipement d’échafaudage.
Installer et utiliser l’équipement de levage et de manutention.
Utiliser les outils et l’équipement de pose et de dégarnissage de revêtements de toiture.
Démonter les accessoires et l’équipement d’échafaudage et de levage.
Procéder à l’entretien de l’équipement.
Sélectionner des matériaux.Distinguer les différents types de toits.
Décrire les caractéristiques des matériaux composant les divers revêtements de toit.
Associer les matériaux à leur utilisation.
Évaluer des quantités de matériaux.Prendre des mesures.
Calculer des superficies de différentes formes de toits.
Calculer des quantités de divers types de matériaux.
Préparer un bon de commande.
Santé et sécurité sur les chantiers de construction.Connaître le cadre juridique régissant la santé et la sécurité sur un chantier.
Connaître les rôles et les responsabilités des personnes chargées de la santé et de la sécurité.
Connaître les risques inhérents à l’exécution de certains travaux et les mesures préventives applicables.
Connaître les risques généraux inhérents au chantier lui-même et les mesures préventives applicables.
Connaître les risques inhérents à l’utilisation de certains produits et les mesures préventives applicables.
Connaître les mesures à prendre en cas d’accident.
Poser un revêtement d’asphalte et de gravier.Prendre connaissance du travail.
Préparer les matériaux et l’équipement.
Appliquer le revêtement.
Mettre fin aux travaux.
Poser un revêtement de membranes monocouches.Prendre connaissance du travail.
Préparer les matériaux et l’équipement
Vérifier et préparer le pontage.
Appliquer le revêtement.
Mettre fin aux travaux
Poser un revêtement de membranes élastomères.Prendre connaissance du travail.
Préparer les matériaux et l’équipement
Vérifier et préparer le pontage.
Appliquer le revêtement.
Mettre fin aux travaux
Réparer un revêtement.Décrire les causes d’infiltration
Planifier le travail.
Préparer les matériaux et l’équipement.
Effectuer les réparations.
Mettre fin aux travaux
Se situer au regard des organismes de l’industrie de la construction.Discerner les principaux rôles et responsabilités des organismes et des associations patronales et syndicales.
Décrire les lois et règlements régissant les relations de travail dans l’industrie de la construction.

Buts du programme

Le programme d’études professionnelles Réalisation d’aménagements paysagers prépare à l’exercice du métier d’ouvrière paysagiste ou d’ouvrier paysagiste. Les ouvrières paysagistes et les ouvriers paysagistes travaillent pour des paysagistes, pour des municipalités et autres paliers gouvernementaux ainsi que pour des jardineries. Après quelques années dans le métier, certains d’entre eux démarrent leur entreprise. Le travail des ouvrières paysagistes et des ouvriers paysagistes couvre la réalisation de jardins ainsi que l’entretien de terrains. Ils sont appelés à construire des ouvrages en bois tels que des bancs, des tonnelles et des pergolas, à travailler la pierre en vue de construire des murets et des rocailles et à installer des produits de béton lors de la confection de sentiers et de patios.

Les ouvrières paysagistes et les ouvriers paysagistes travaillent non seulement avec des matériaux inertes mais également avec du matériel vivant tels que des fleurs, des arbres et des arbustes. Ils se préoccupent du développement durable et ils utilisent les pesticides conformément à la législation et dans une perspective de lutte intégrée.

Le travail des ouvrières paysagistes et des ouvriers paysagistes est généralement effectué en équipe, à partir de plans et de devis et à l’aide d’outillage et de machinerie. À cet égard, mentionnons l’utilisation d’excavatrices, d’équipements à compaction, d’instruments de mesure et d’outils à main. Notons que ce travail implique parfois des contacts avec des clientes et des clients, des fournisseurs et d’autres travailleuses et travailleurs.

Compétences

À démontrer

Se situer au regard du métier et de la démarche de formation.Connaître la réalité du métier.
Comprendre le programme de formation.
Évaluer et confirmer son orientation professionnelle.
Prévenir les atteintes à la santé, à la sécurité et à l’intégrité physique sur les chantiers de construction.Développer une attitude responsable à l’égard des agresseurs de la santé et de la sécurité.
Être consciente ou conscient de l’importance de respecter les normes et les règlements en matière de santé et de sécurité au travail.
Reconnaître une situation dangereuse ou un comportement à risque et les mesures préventives applicables.
Entretenir de la machinerie, de l’équipement et de l’outillage horticoles et opérer de la machinerie.Vérifier l’état de fonctionnement de la machinerie.
Transporter des matériaux, de l’outillage et de l’équipement.
Excaver des plates-bandes et des fondations.
Niveler un terrain.
Effectuer les opérations d’entretien de base de l’outillage et de l’équipement mécanique.
Remplir des fiches ou des registres d’entretien.
Effectuer des mesures et des estimations.Mesurer des longueurs, des hauteurs et des largeurs sur un site.
Mesurer des angles.
Établir des niveaux.
Estimer des quantités de divers matériaux.
Communiquer en milieu de travail.Connaître les caractéristiques de la communication.
Appliquer des techniques de communication dans le contexte du travail en aménagement paysager.
Prendre conscience de ses forces et de ses faiblesses relativement à sa façon de communiquer dans un contexte de travail.
Différencier les végétaux.Établir des liens entre les différents organes des végétaux et leurs fonctions.
Reconnaître les différentes catégories de végétaux herbacés.
Reconnaître les différentes catégories de végétaux ligneux.
Reconnaître les divers modes de conditionnement des végétaux.
Aménager un terrain.Recueillir, sur le plan ou le croquis, l’information nécessaire à la réalisation de l’aménagement.
Déterminer les opérations à effectuer en vue de l’obtention d’un sol propice à la plantation.
Estimer les quantités de matériaux nécessaires à l’aménagement.
Planifier le travail.
Piqueter le site.
Moduler le terrain.
Préparer le site de plantation.
Effectuer les opérations de plantation ou de transplantation des végétaux.
Installer du gazon.
Effectuer la finition et le nettoyage du site.
Utiliser des pesticides à l’extérieur.Planifier une intervention ponctuelle visant à contrôler les ennemis d’une culture.
Choisir un pesticide.
Préparer le matériel et l’équipement nécessaires à l’application du pesticide.
Préparer le produit.
Appliquer le pesticide.
Entreposer le pesticide.
Évaluer l’intervention.
Consigner des données techniques dans un registre d’utilisation des pesticides.
Planifier une stratégie de lutte intégrée.
Appliquer les dispositions relatives à la vente des pesticides.
Entretenir un terrain.S’informer du mode d’entretien des végétaux.
Effectuer des opérations d’entretien du gazon.
Effectuer des opérations d’entretien des plantes herbacées et ligneuses.
Résoudre des problèmes phytosanitaires.
Remplir une fiche d’entretien.
Installer des systèmes d’irrigation et d’éclairage.Interpréter les directives relatives à l’installation des systèmes.
Organiser son travail.
Déterminer l’emplacement des systèmes.
Effectuer les opérations relatives à l’installation d’un système d’irrigation.
Effectuer les opérations relatives à l’installation d’un système d’éclairage
Programmer les systèmes.
Ranger et nettoyer l’aire de travail.
Construire des ouvrages de béton.Interpréter le plan ou le schéma.
Organiser son travail.
Préparer des fondations de pierre concassée.
Construire le coffrage.
Installer l’armature d’acier.
Effectuer les opérations relatives à la mise en place du béton.
Installer des ancrages dans le béton.
Vérifier la qualité du travail.
Ranger et nettoyer l’aire de travail.
Construire des ouvrages de pierre et de produits de béton sans joint de mortier.Organiser son travail.
Déterminer la quantité de matériaux nécessaires.
Effectuer les travaux de construction d’un muret et d’un patio en pierre sans joint de mortier.
Effectuer les travaux de construction d’un muret et d’une allée pavée en produits de béton sans joint de mortier.
Vérifier la qualité du travail.
Ranger et nettoyer l’aire de travail.
Construire des ouvrages de pierre avec joints de mortier.Organiser son travail.
Effectuer les travaux de construction d’un muret et d’un patio en pierre avec joints de mortier.
Nettoyer les ouvrages.
Vérifier la qualité du travail.
Ranger et nettoyer l’aire de travail
Construire des ouvrages de bois.Organiser son travail.
Déterminer la quantité de matériaux nécessaires.
Vérifier les matériaux commandés.
Ériger une clôture.
Construire une tonnelle.
Construire une terrasse comportant un escalier.
Ranger et nettoyer l’aire de travail.
Utiliser des moyens de recherche d’emploi.Rédiger son curriculum vitæ.
Rédiger une lettre de demande d’emploi.
Passer une entrevue de sélection.
Réaliser et entretenir un jardin d’eau et une rocaille.Interpréter le plan et le croquis.
Organiser son travail.
Creuser l’emplacement du jardin d’eau.
Installer la structure de rétention d’eau.
Installer le système d’alimentation en eau.
Effectuer la finition du pourtour du bassin.
Construire la rocaille.
Disposer des végétaux dans un bassin et une rocaille.
Effectuer l’entretien d’un bassin et d’une rocaille.
Produire le croquis d’un aménagement paysager résidentiel.S’informer des besoins, des goûts et du budget de la cliente ou du client.
Faire le relevé du terrain.
Dessiner à la main les éléments d’un aménagement paysager.
Présenter son croquis à la cliente ou au client.
S’intégrer au milieu de travail.Rechercher un lieu de stage.
Se familiariser avec les réalités de l’exercice du métier.
Mettre en pratique des habiletés, des attitudes et des habitudes acquises durant la formation.
Prendre conscience des différents changements de perception qu’entraîne un stage en milieu de travail.

Buts du programme d’études

Le programme d’études professionnelles Réfrigération prépare à l’exercice du métier ou de la profession frigoriste. Le ou la frigoriste installe, entretient, répare et révise des installations de climatisation centrale résidentielle, des installations de réfrigération et de climatisation de type commercial ou industriel et des systèmes combinés de chauffage, de ventilation et de réfrigération. Il ou elle travaille pour des entrepreneurs en réfrigération et en climatisation, en milieu industriel ou commercial.

Il ou elle effectue également la surveillance, l’entretien et le dépannage d’appareils de climatisation, de systèmes de réfrigération, de pompes à chaleur, etc. La connaissance des automatismes, de
l’électronique de régulation et de la télésurveillance fait désormais partie de la qualification du ou de la frigoriste.

Conformément aux buts généraux de la formation professionnelle, le programme d’études en Réfrigération vise à :

Rendre la personne efficace dans l’exercice d’un métier, soit :

lui permettre, dès l’entrée sur le marché du travail, de jouer les rôles, d’exercer les fonctions et d’exécuter les tâches et les activités qui sont associés à un métier ;

lui permettre d’évoluer adéquatement dans un milieu de travail (ce qui implique des connaissances et des habiletés techniques et technologiques en matière de communication, de résolution de problèmes, de prise de décisions, d’éthique, de santé et de sécurité, etc.).

Favoriser l’intégration de la personne à la vie professionnelle, soit :

 

lui faire connaître le marché du travail en général ainsi que le contexte particulier du métier choisi ;

lui faire connaître ses droits et responsabilités comme travailleur ou travailleuse.

Favoriser l’évolution de la personne et l’approfondissement de savoirs professionnels, soit :

lui permettre de développer son autonomie, sa capacité d’apprendre ainsi que d’acquérir des méthodes de travail ;

lui permettre de comprendre les principes sous-jacents aux techniques et aux technologies utilisées ;

lui permettre de développer sa faculté d’expression, sa créativité, son sens de l’initiative et son esprit d’entreprise ;

lui permettre d’adopter des attitudes essentielles à son succès professionnel, de développer son sens des responsabilités et de viser l’excellence

Assurer la mobilité professionnelle de la personne, soit :

lui permettre d’adopter une attitude positive à l’égard des changements ;

lui permettre de se donner des moyens pour gérer sa carrière, notamment par la sensibilisation à l’entrepreneuriat.

Compétences

À démontrer

Se situer au regard du métier et de la démarche de formation.Connaître la réalité du métier.
Prendre connaissance de la démarche de formation.
Confirmer le choix de son orientation professionnelle.
Prévenir les atteintes à la santé, à la sécurité et à l’intégrité physique sur les chantiers de construction.Développer une attitude responsable à l’égard des agresseurs de la santé et de la sécurité.
Être consciente ou conscient de l’importance de respecter les normes et les règlements en matière de santé et de sécurité au travail.
Reconnaître une situation dangereuse ou un comportement à risque et les mesures préventives applicables.
Analyser le cycle frigorifique par compression.Repérer les composants, accessoires et lignes de réfrigérant d’un système.
Évaluer l’effet de la chaleur sur un système.
Évaluer l’effet de la pression sur un système.
Interpréter les données de fonctionnement d’un système.
Oxycouper, souder et braser.Faire la mise en service d’un poste de soudage oxyacétylénique.
Souder des pièces d’acier par procédé oxyacétylénique.
Braser des métaux par procédé oxyacétylénique.
Oxycouper des métaux ferreux.
Souder des pièces d’acier à l’arc électrique.
Effectuer des travaux de base en mécanique d’entretien.Préparer, modifier et assembler des pièces de métal.
Préparer, modifier et assembler des pièces de tôle.
Préparer, modifier et assembler de la tuyauterie de cuivre.
Effectuer l’entretien général de l’outillage.
Installer un détendeur.Sélectionner un détendeur.
Fixer et raccorder un détendeur.
Régler un détendeur.
Effectuer des travaux de base en électricité.Effectuer des vérifications sur un circuit électrique.
Schématiser un circuit électrique.
Raccorder des composants d’un circuit électrique.
Effectuer des tâches liées à l’utilisation et à la récupération de réfrigérants.Interpréter la réglementation sur les réfrigérants
Vérifier l’étanchéité d’un circuit de réfrigération
Récupérer le réfrigérant d’un circuit de réfrigération.
Charger un circuit de réfrigération en réfrigérant.
Assurer la mise à jour d’un registre sur les réfrigérants.
Effectuer des travaux de base en réfrigération.Planifier l’installation de composants d’un circuit fluidique.
Préparer un système de réfrigération en vue de sa mise en marche.
Remplacer un accessoire sur un circuit fluidique.
Vérifier le fonctionnement d’un circuit moteur et de ses dispositifs de commande.Relever des données de fonctionnement d’un circuit moteur monophasé.
Analyser les données de fonctionnement d’un circuit moteur monophasé.
Relever des données de fonctionnement d’un circuit moteur triphasé.
Analyser les données de fonctionnement d’un circuit moteur triphasé.
Vérifier le fonctionnement d’un compresseur réciproque.Analyser les données de fonctionnement d’un compresseur réciproque.
Démonter un compresseur réciproque.
Remonter un compresseur réciproque.
Interpréter des plans et devis.Repérer des éléments sur un plan.
Repérer un système et ses composants sur un plan.
Analyser les spécifications d’un devis.
Installer la tuyauterie d’un circuit de réfrigération.Déterminer les diamètres de la tuyauterie d’un circuit.
Planifier l’installation de la tuyauterie d’un circuit.
Fixer les éléments de la tuyauterie d’un circuit.
Raccorder la tuyauterie d’un circuit.
Isoler la tuyauterie d’un circuit.
Installer un régulateur de circuit fluidique.Sélectionner un régulateur de circuit fluidique
Fixer et raccorder un régulateur de circuit fluidique.
Ajuster un régulateur de circuit fluidique.
Faire l’installation et la mise en service d’un système de réfrigération.Planifier l’installation d’un système de réfrigération.
Installer les composants d’un système de réfrigération.
Installer la tuyauterie et les accessoires d’un système de réfrigération.
Faire la mise en service d’un système de réfrigération.
Faire l’installation et la mise en service d’un système de climatisation.Planifier l’installation d’un système de climatisation.
Installer les composants d’un système de climatisation.
Installer la tuyauterie et les accessoires d’un système de climatisation en sections.
Raccorder des composants du circuit de contrôle d’un système de climatisation.
Faire la mise en service d’un système de climatisation.
Résoudre des problèmes de fonctionnement d’un compresseur.Effectuer l’entretien d’un compresseur.
Détecter des problèmes de fonctionnement d’un compresseur.
Déposer et poser un compresseur.
Sélectionner un compresseur de remplacement.
Assurer le fonctionnement d’un système de réfrigération.Effectuer l’entretien d’un système de réfrigération.
Rechercher les causes d’un problème de fonctionnement d’un système de réfrigération.
Apporter un correctif à un système de réfrigération.
Faire la mise en marche d’un système de réfrigération.
Assurer le fonctionnement d’un système de climatisation monobloc.Effectuer l’entretien d’un système de climatisation monobloc.
Rechercher les causes d’un problème de fonctionnement d’un système de climatisation monobloc.
Apporter un correctif à un système de climatisation monobloc.
Faire la mise en marche d’un système de climatisation monobloc.
Assurer le fonctionnement d’un système de climatisation en sections.Effectuer l’entretien d’un système de climatisation en sections.
Rechercher les causes d’un problème de fonctionnement d’un système de climatisation en sections.
Apporter un correctif à un système de climatisation en sections.
Faire la mise en marche d’un système de climatisation en sections.
Résoudre des problèmes inhérents au contrôle numérique.Vérifier les signaux d’entrée et de sortie d’un contrôleur numérique.
Vérifier la configuration d’un contrôleur numérique.
Rechercher les causes d’un problème de fonctionnement d’un contrôleur numérique.
Remplacer des composants connectés à un contrôleur numérique.
Analyser des procédés de traitement de l’air.Vérifier les conditions ambiantes d’un espace climatisé.
Vérifier les conditions de fonctionnement d’un système de climatisation
Modifier les paramètres de fonctionnement d’un système de ventilation.
Effectuer l’analyse énergétique d’un système de réfrigération ou de climatisation.Calculer la charge thermique d’un système de réfrigération.
Calculer la charge thermique d’un système de climatisation.
Analyser le rendement d’un système de réfrigération.
Analyser le rendement d’un système de climatisation.
Assurer le fonctionnement d’un refroidisseur de liquide.Effectuer l’entretien d’un refroidisseur de liquide.
Rechercher les causes d’un problème de fonctionnement d’un refroidisseur de liquide.
Apporter un correctif à un refroidisseur de liquide.
Faire la mise en marche d’un refroidisseur de liquide.
Rédiger un rapport des travaux effectués.
Assurer le fonctionnement d’un système de climatisation central.Effectuer l’entretien d’un système de climatisation central.
Rechercher les causes d’un problème de fonctionnement d’un système de climatisation central.
Apporter un correctif à un système de climatisation central.
Faire la mise en marche d’un système de climatisation central.
Rédiger un rapport des travaux effectués.
Se situer au regard des organismes de l’industrie de la construction.Se familiariser avec l’industrie de la construction.
Prendre conscience du rôle et de l’importance des organismes de l’industrie.
Percevoir la réalité des relations de travail dans l’industrie.
Utiliser des moyens de recherche d’emploi.Rédiger son curriculum vitæ.
Rédiger une lettre de demande d’emploi
Passer une entrevue de recherche d’emploi.

Buts du programme

 

Le programme d’études professionnelles Représentation prépare à l’exercice du métier de représentante ou de représentant dans le secteur du commerce en gros.

Les représentantes et les représentants vendent des biens et des services à des détaillants, à des grossistes et à des établissements commerciaux, industriels ou spécialisés, souvent sur un territoire déterminé (ou pour une catégorie de clientèle). Ils travaillent pour des entreprises pourvoyeuses (grossistes, distributeurs ou fabricants) de produits et de services dans plusieurs secteurs industriels : produits agricoles, produits alimentaires, articles de sport, matériaux de construction, pièces automobiles, services commerciaux, etc.

Les représentantes et les représentants vendent des produits et des services non techniques, ce qui signifie qu’il n’est pas nécessaire, à l’entrée en fonction, de posséder des connaissances spécifiques liées aux produits, comme c’est le cas pour les représentantes et représentants des ventes techniques qui ont d’abord une formation comme agronomes, biologistes, ingénieurs ou autre. Le but dans le travail des représentantes et des représentants n’est pas uniquement de vendre un produit ou un service, mais aussi d’offrir un service-conseil à leur clientèle afin d’accroître ses ventes. Les représentantes et représentants doivent s’adapter facilement à différentes situations et être en mesure d’établir et de conserver un lien de confiance, à long terme, avec leur clientèle. En plus de la vente, les représentantes et représentants peuvent avoir des tâches reliées au service après-vente et à la prospection ; ils peuvent aussi devoir gérer un territoire. La plupart doivent produire des rapports ou des comptes-rendus, oraux ou écrits, qui s’adressent à leurs supérieurs, à leur clientèle ou à leurs collègues.

L’horaire de travail des représentantes et des représentants est très variable. Certains ont des horaires assez stables (30 à 40 heures par semaine) alors que d’autres peuvent être appelés à travailler durant de plus longues heures, la semaine et la fin de semaine. La plupart doivent se déplacer fréquemment pendant des périodes plus ou moins longues ; ils doivent donc être très disponibles. Le domaine de la vente en gros présente de bonnes possibilités d’avancement. Dans certaines entreprises, les objectifs des représentantes et des représentants sont fixés en fonction de plans de carrière. Les débutantes et débutants peuvent espérer gravir les échelons qui les mèneront à des postes de directrice ou de directeur de territoire, de directrice ou de directeur des ventes, ou encore au département du marketing ou à la gestion des comptes.

Compétences

À démontrer

Se situer au regard du métier et de la démarche de formation.Connaître la réalité du métier.
Comprendre le programme de formation.
Établir des relations professionnelles en représentation.Communiquer oralement avec la clientèle, les collègues et les supérieurs.
Rédiger de la correspondance.
Travailler en équipe.
Consulter des sources d’information en langue seconde
Établir des contacts dans le domaine de la représentation.
Évaluer sa capacité à établir des relations professionnelles.
Gérer son temps et son territoire.Déterminer des moyens de contrer les principaux chronophages.
Fixer des objectifs.
Établir des priorités.
Tenir un agenda.
Organiser ses déplacements
Effectuer des calculs commerciaux.Calculer des escomptes.
Calculer une marge de profit.
Calculer un prix de vente.
Calculer le prix coûtant d’un produit pour le détaillant ou le distributeur.
Calculer le coût total d’une commande.
Utiliser un tableur en vue· : de créer une feuille de calcul, de saisir des données, de modifier des données, d’effectuer des calculs, de sauvegarder un fichier, d’imprimer un fichier ou une partie de fichier.
Établir des prévisions de ventes.
Établir les prévisions budgétaires des activités d’une représentante ou d’un représentant
Représenter une entreprise pour la vente de produits et de services.Préparer ses visites.
Prendre contact avec une cliente ou un client.
Déterminer les besoins d’une cliente ou d’un client.
Présenter un produit ou un service à une acheteuse ou un acheteur unique et à un groupe d’acheteuses ou d’acheteurs.
Recevoir et traiter les objections.
Négocier des conditions.
Conclure la vente.
Consolider la vente.
Effectuer des activités de marchandisage et de promotion.
Assurer le service après-vente.
Prospecter un territoire de vente.Délimiter le territoire de vente.
Déterminer la clientèle cible.
Constituer une banque de clientes et de clients potentiels.
Choisir une démarche de prospection : lettre, visite « à froid », appel téléphonique.
Préparer le contact avec des clientes et des clients potentiels.
Contacter, par téléphone, des clientes et des clients potentiels.
Contacter, par téléphone et dans une langue seconde, des clientes et des clients potentiels.
Effectuer des visites de prospection, avec et sans rendez-vous.
Mettre à jour la banque de clientes et de clients potentiels.
Faire la relance des clientes et des clients potentiels.
Rédiger un rapport des activités de prospection.
S’intégrer au milieu du travail.Prendre contact avec des employeurs.
Connaître le milieu de travail.
Avoir conscience des changements de perception qu’entraîne un séjour en milieu de travail, à différents points de vue : contexte de travail, pratiques professionnelles, aptitudes, goûts et intérêt, formation reçue.

LE PROCESSUS DE RECONNAISSANCE DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES EST GÉRÉ EXCLUSIVEMENT PAR L’ORDRE DES INFIRMIERS ET DES INFIRMIÈRES AUXILIAIRES DU QUÉBEC (OIIAQ)

Pour plus d’informations, consulter le site de l’ordre :

http://www.oiiaq.org/

Buts du programme

Le programme d’études professionnelles Santé, assistance et soins infirmiers prépare à l’exercice de la profession d’infirmière et d’infirmier auxiliaires.

L’infirmière et l’infirmier auxiliaires peuvent, conformément à l’article 37 (p) du Code des professions, « contribuer à l’évaluation de l’état de santé d’une personne et à la réalisation du plan de soins, prodiguer des soins et des traitements infirmiers et médicaux dans le but de maintenir la santé, de la rétablir et de prévenir la maladie et fournir des soins palliatifs ».

En vertu de l’article 39.4 du Code des professions, l’infirmière auxiliaire ou l’infirmier auxiliaire peut dans l’exercice de ses fonctions, intervenir auprès des individus, des familles et des collectivités, en matière d’information, de promotion de la santé et de prévention de la maladie, des accidents et des problèmes sociaux. Les personnes qui ont suivi ce programme sont appelées à travailler dans les réseaux public et privé de la santé, notamment les centres hospitaliers, les centres d’hébergement et de soins de longue durée, les centres locaux de services communautaires et les centres de réadaptation. La connaissance de l’anatomie et de la physiologie humaines, des pathologies courantes et des manifestations cliniques associées ainsi que de la médication (classification, fonctions et effets secondaires) leur est nécessaire. De plus, ces personnes doivent être capables d’utiliser le matériel, les appareils et les instruments usuels pour prodiguer les soins.

Compétences

À démontrer

Se situer au regard d’une approche globale de la santé.Établir un état de situation de la profession.
Prendre connaissance de son projet de formation.
Reconnaître l’importance de son implication dans les apprentissages proposés et dans la réussite de son programme d’études.
Confirmer son orientation professionnelle.
Communication au sein d’une équipe de soins.Adopter des comportements favorisant l’entente et le bon fonctionnement d’une équipe de travail.
Transmettre de l’information sur des soins prodigués.
Reconnaître l’importance d’assurer la continuité des soins.
Prendre conscience de ses forces et de ses limites relativement à sa façon de communiquer.
Appliquer des procédés de soins d’assistance.Déplacer une personne.
Restreindre une personne.
Donner des soins liés à l’hygiène, au confort et à l’habillage.
Donner des soins liés à l’alimentation et à l’hydratation.
Donner des soins liés à l’élimination.
Prendre les signes vitaux d’une personne.
Donner des soins après le décès.
Établir une relation aidante.Adopter une attitude d’ouverture à l’autre.
Apprécier des indicateurs de l’état émotif d’une personne.
Manifester du respect et de l’empathie envers une personne.
Prendre conscience de ses forces et de ses limites relativement à sa façon d’établir une relation avec autrui.
Se situer au regard des aspects légal et éthique de la profession.Reconnaître les assises légales du champ de pratique et des activités réservées à l’infirmière et à l’infirmier auxiliaires.
Reconnaître les droits de la personne soignée.
Reconnaître les devoirs et les obligations de l’infirmière et de l’infirmier auxiliaires.
Se situer personnellement par rapport à un dilemme éthique.
Se situer professionnellement par rapport à un dilemme éthique.
Appliquer des procédés de soins en relation avec le système musculosquelettique.Établir des liens entre la physiologie et le système musculosquelettique.
Établir des liens entre des altérations et le système musculosquelettique.
Sélectionner des soins d’assistance liés à des altérations du système musculosquelettique.
Exécuter une ordonnance liée au système musculosquelettique.
Rédiger des notes d’observation.
Prévenir et contenir l’infection.Détecter les signes d’inflammation et d’infection.
Préciser des modes de contrôle de l’infection.
Se laver les mains.
Porter des gants.
Manipuler du matériel contaminé et des liquides corporels.
Utiliser des agents antimicrobiens.
Effectuer des soins à une plaie.
Utiliser des précautions additionnelles.
Maintenir à jour ses connaissances sur la prévention des infections.
Participer à la pharmacothérapie.Agir dans le respect des lois régissant la pharmacothérapie.
Établir des liens entre les médicaments ou autres substances et leurs effets sur l’organisme.
Calculer la dose d’un médicament ou d’une substance.
Préparer des médicaments ou autres substances.
Administrer des médicaments ou autres substances.
Vérifier la prise de l’automédication.
Prodiguer des soins d’assistance à des personnes en perte d’autonomie.Planifier son quart de travail.
Entrer en relation avec la personne.
Assister la personne pour ce qui est de l’hygiène, du confort, de l’habillage et de la mobilisation.
Assister la personne pour ce qui est de l’alimentation et de l’hydratation.
Assister la personne pour ce qui est de l’élimination.
Ranger la chambre.
Communiquer l’information relative aux soins donnés et à l’état de la personne.
Assister la personne en vue de satisfaire ses besoins nutritifs.Établir des liens entre l’alimentation et l’état de santé d’une personne.
Vérifier la correspondance entre le repas et la diète d’une personne.
Inciter une personne à s’alimenter.
Appliquer des procédés de soins en relation avec les systèmes nerveux et sensoriel.Établir des liens entre la physiologie et les systèmes nerveux et sensoriel.
Établir des liens entre des altérations et les systèmes nerveux et sensoriel.
Sélectionner des soins d’assistance liés à des altérations des systèmes nerveux et sensoriel.
Exécuter une ordonnance liée aux systèmes nerveux et sensoriel.
Rédiger des notes d’observation.
Appliquer des procédés de soins en relation avec le système endocrinien.Établir des liens entre la physiologie et le système endocrinien.
Établir des liens entre des altérations et le système endocrinien.
Sélectionner des soins d’assistance liés à des altérations du système endocrinien.
Exécuter une ordonnance liée au système endocrinien.
Rédiger des notes d’observation.
Se référer à ses connaissances sur les systèmes cardio-vasculaire et respiratoire pour prodiguer des soins.Se représenter les structures anatomiques du coeur et de ses vaisseaux.
Préciser le rôle du coeur et de ses structures anatomiques.
Se représenter les structures anatomiques du système circulatoire.
Préciser le rôle des structures anatomiques du système circulatoire.
Préciser le rôle des éléments constitutifs du sang.
Se représenter les structures anatomiques du système respiratoire.
Préciser le rôle des organes du système respiratoire.
Préciser les manifestations cliniques liées à des altérations des systèmes cardio-vasculaire et respiratoire.
Donner des soins d’assistance liés à des altérations des systèmes cardio-vasculaire et respiratoire.
Prodiguer des soins spécifiques liés à des altérations des systèmes cardio-vasculaire et respiratoire.
Appliquer des procédés de soins en relation avec le système digestif.Établir des liens entre la physiologie et le système digestif.
Établir des liens entre des altérations et le système digestif.
Sélectionner des soins d’assistance liés à des altérations du système digestif.
Exécuter une ordonnance associée au système digestif.
Rédiger des notes d’observation.
Appliquer des procédés de soins en relation avec les systèmes urinaire et reproducteur.Établir des liens entre la physiologie et les systèmes urinaire et reproducteur.
Établir des liens entre des altérations et les systèmes urinaire et reproducteur.
Sélectionner des soins d’assistance liés à des altérations des systèmes urinaire et reproducteur.
Exécuter une ordonnance liée aux systèmes urinaire et reproducteur.
Rédiger des notes d’observation.
Prodiguer des soins spécifiques.Planifier le travail.
Déceler les manifestations cliniques liées à différents besoins perturbés.
Dispenser des soins d’assistance et des soins spécifiques
Administrer des médicaments ou autres substances.
Communiquer l’information relative aux soins prodigués.
Intervenir auprès d’une personne présentant des déficits cognitifs.Relever les besoins d’une personne présentant des déficits cognitifs.
Apprécier l’autonomie fonctionnelle d’une personne présentant des déficits cognitifs.
Favoriser l’autonomie d’une personne présentant des déficits cognitifs.
Sélectionner des moyens pour atténuer des comportements perturbateurs.
Intervenir auprès d’une personne en soins palliatifs.Établir des liens entre la phase terminale, ses manifestations cliniques et les réactions de la personne mourante.
Relever les besoins d’une personne en soins palliatifs.
Veiller au confort d’une personne en soins palliatifs.
Veiller au soutien de l’entourage d’une personne en soins palliatifs.
Prodiguer des soins à des personnes en géronto-gériatrie.Planifier son quart de travail.
Entrer en relation avec la personne.
Assister la personne dans l’accomplissement des activités de la vie quotidienne.
Donner des soins spécifiques à la personne.
Communiquer l’information relative aux soins donnés et à l’état de la personne.
Dispenser les premiers secours.Appliquer les techniques de maintien et de restauration des fonctions vitales.
Intervenir dans des cas d’hémorragie et d’état de choc.
Intervenir dans des cas de blessures musculo-squelettiques.
Intervenir dans des cas de blessures aux yeux.
Intervenir dans des cas de plaies diverses.
Intervenir dans des cas de problèmes liés à la chaleur ou au froid.
Intervenir dans des cas d’intoxication.
Intervenir dans des cas de réaction allergique.
Intervenir dans des cas de problèmes médicaux.
Prodiguer des soins à des personnes présentant des problèmes de santé mentale.Planifier son quart de travail.
Entrer en relation avec la personne.
Assister la personne dans l’accomplissement des activités de la vie quotidienne.
Donner des soins spécifiques à la personne.
Communiquer l’information relative aux soins donnés et à l’état de la personne.
Prodiguer des soins dans une unité de médecine.Planifier le travail.
Observer l’état de la personne.
Apporter un soutien à la personne.
Dispenser des soins spécifiques.
Communiquer l’information relative à l’état de la personne.
Prodiguer des soins à des personnes en réadaptation physique.Planifier son quart de travail.
Entrer en relation avec la personne.
Assister la personne dans l’accomplissement des activités de la vie quotidienne.
Donner des soins spécifiques à la personne.
Communiquer l’information relative aux soins donnés et à l’état de la personne.
Prodiguer des soins dans une unité de chirurgie.Planifier son quart de travail.
Entrer en relation avec la personne.
Assister la personne dans l’accomplissement des activités de la vie quotidienne.
Donner des soins préopératoires à la personne.
Donner des soins postopératoires à la personne.
Communiquer l’information relative aux soins donnés et à l’état de la personne.
Intervenir auprès d’une mère et de son nouveau-né.Établir des liens entre la grossesse, la période post-partum et des manifestations cliniques chez la mère.
Relever les besoins d’une mère.
Relever les besoins d’un nouveau-né.
Veiller au confort d’une mère et de son nouveau-né.
Prodiguer des soins à des mères et à des nouveaux-nés.Planifier son quart de travail.
Entrer en relation avec la mère.
Assister la mère dans l’accomplissement des activités de la vie quotidienne.
Donner des soins spécifiques à la mère ou à son nouveau-né.
Communiquer l’information relative aux soins donnés et à l’état de la mère ou du nouveau-né.
Intervenir auprès d’un enfant, d’une adolescente ou d’un adolescent présentant un problème de santé.Relever les besoins d’une ou d’un enfant.
Relever les besoins d’une adolescente ou d’un adolescent.
Veiller au confort d’une ou d’un enfant, d’une adolescente ou d’un adolescent.
Prodiguer des soins à des enfants, à des adolescentes ou adolescents.Planifier son quart de travail.
Entrer en relation avec l’enfant, l’adolescente ou l’adolescent.
Assister l’enfant, l’adolescente ou l’adolescent dans l’accomplissement des activités de la vie quotidienne.
Donner des soins spécifiques à l’enfant, à l’adolescente ou à l’adolescent.
Communiquer l’information relative aux soins donnés et à l’état de l’enfant, de l’adolescente ou de l’adolescent.
Prodiguer des soins à une clientèle diversifiée.Planifier son quart de travail.
Entrer en relation avec la personne.
Assister la personne dans l’accomplissement des activités de la vie quotidienne.
Donner des soins spécifiques à la personne.
Communiquer l’information relative aux soins donnés et à l’état de la personne.

Buts du programme

 

Les objectifs généraux du programme Secrétariat sont présentés ci-après. Ils sont accompagnés de l’énoncé des compétences liées à chacun des objectifs opérationnels de premier niveau qu’ils regroupent.

Faire acquérir à l’élève les compétences nécessaires pour l’intégration harmonieuse au milieu scolaire et au milieu de travail

Se situer au regard du métier et de la démarche de formation.

Utiliser des moyens de recherche d’emploi.

S’intégrer au milieu de travail.

Faire acquérir à l’élève les compétences nécessaires pour l’application des principes, des règles et des méthodes essentiels à la pratique du métier

Réviser des textes en français.

Appliquer une méthode de doigté.

Gérer l’information administrative.

Se situer au regard de l’approche qualité.

Gérer son temps.

Concevoir la présentation visuelle d’un document.

Rédiger et disposer de la correspondance en français.

Faire acquérir à l’élève les compétences nécessaires pour l’utilisation des outils informatiques

Utiliser une base de données.

Exploiter les fonctions de base d’un logiciel de traitement de texte.

Exploiter les fonctions de base d’un tableur.

Exploiter les fonctions avancées d’un logicel de traitement de texte.

Utiliser des outils de télécommunication.

Faire acquérir à l’élève les compétences nécessaires pour communiquer en milieu de travail

Communiquer dans un contexte de travail de bureau.

Gérer, en français et en anglais, les communications d’un bureau.

Faire acquérir à l’élève les compétences nécessaires pour l’exécution des tâches de secrétariat

Produire et recevoir de la correspondance en français.

Produire des documents.

Traiter les demandes relatives aux lois du travail.

Mettre à jour des dossiers

Préparer des réunions d’affaires.

Effectuer des tâches comptables courantes.

Effectuer des tâches comptables périodiques.

Produire de la correspondance en anglais.

Traduire de la correspondance en anglais.

Compétences

À démontrer

Se situer au regard du métier et de la démarche de formation.Connaître la réalité du métier.
Comprendre le projet de formation.
Confirmer son orientation professionnelle.
Appliquer une méthode de doigté.Utiliser les touches de base du doigté.
Utiliser les touches de la rangée du doigté
ainsi que des rangées supérieure et inférieure.
Utiliser les touches du pavé numérique.
Utiliser l’ensemble des touches du clavier.
Réviser des textes d’affaires en français.Effectuer une première lecture.
Vérifier et corriger les structures de phrases.
Vérifier et corriger l’orthographe et la grammaire.
Vérifier et corriger la ponctuation, l’écriture.
des nombres, l’emploi des majuscules et les abréviations.
Améliorer la qualité des textes.
Gérer l’information administrative.Faire l’inventaire des types et des séries de documents.
Interpréter un plan de classification et un calendrier des délais de conservation.
Classifier des documents
Classer des documents.
Traiter des documents semi-actifs et inactifs.
Exploiter les fonctions de base d’un logiciel de traitement de texte.Disposer des textes.
Modifier des textes.
Créer des tableaux.
Fusionner des textes avec des listes de données.
provenant de fichiers du même logiciel
Utiliser des outils d’aide à la rédaction.
Enregistrer et récupérer des fichiers.
Gérer des fichiers et des dossiers à l’aide du : traitement de texte, système d’exploitation.
Imprimer des documents.
Effectuer des copies de sécurité à l’aide du : traitement de texte, système d’exploitation.
Rédiger et disposer de la correspondance d’affaires en français.Préparer son travail.
Établir les plans des textes
Composer des textes.
Assurer la qualité des textes.
Effectuer la mise en page.
Préparer des enveloppes.
Effectuer des tâches comptables courantes.Organiser son travail.
Préparer des dépôts.
Traiter les pièces justificatives relatives aux
commandes de marchandise
Traiter des factures d’achat.
Produire des factures.
Gérer une petite caisse.
Produire des paies.
Assurer le suivi de la correspondance.
Utiliser une base de données.Saisir des données.
Modifier des données.
Classer des données.
Extraire des données.
Mettre en forme les données exploitées.
Produire des étiquettes.
Exporter des données.
Effectuer des copies de sécurité des données.
Se situer au regard de l’approche qualité.Comprendre le fonctionnement des organisations qui appliquent l’approche qualité.
Reconnaître l’importance de sa participation dans le processus de gestion de la qualité.
Se fixer des objectifs et déterminer des moyens pour atteindre la qualité dans son travail.
Effectuer des tâches comptables périodiques.Organiser son travail.
Effectuer un rapprochement bancaire.
Produire des rapports.
Effectuer des procédures de fin de période.
Remplir des formulaires statutaires.
Modifier des paramètres dans les modules du logiciel comptable.
Assurer le suivi d’un budget.
Assurer le suivi de la correspondance.
Communiquer dans un contexte de travail de bureau.Connaître les principes de la communication.
Comprendre l’importance de la communication pour le travail de bureau.
Appliquer des principes et des techniques de communication.
Être consciente ou conscient de ses forces et de ses limites quant à sa façon de
communiquer.
Utiliser des outils de télécommunication.Transmettre de l’information par : messagerie, courrier électronique, télécopieur ou fax-modem.
Recevoir de l’information par : messagerie, courrier électronique, télécopieur ou fax-modem.
Rechercher de l’information dans un réseau : interne, externe.
Gérer, en français et en anglais, les communications d’un bureau.Accueillir des visiteuses et des visiteurs.
Recevoir et acheminer des appels téléphoniques.
Établir des communications téléphoniques.
Produire et recevoir de la correspondance d’affaires en français.Planifier son travail.
Rédiger des textes.
Assurer la qualité des textes.
Effectuer la mise en page.
Classifier la correspondance.
Expédier le courrier.
Recevoir et traiter le courrier.
Exploiter les fonctions de base d’un tableur.Créer des feuilles de calcul.
Sauvegarder et récupérer des feuilles de calcul.
Modifier des feuilles de calcul.
Déplacer et copier des cellules.
Effectuer des calculs simples à l’aide d’opérateur et des fonctions intégrées.
Effectuer du traitement multifeuilles.
Créer des graphiques.
Imprimer des données et des graphiques.
Importer et exporter des fichiers.
Effectuer des copies de sécurité des feuilles de calcul.
Gérer son temps.Réaliser l’importance, pour le personnel de secrétariat, d’utiliser efficacement son temps.
Adopter des moyens qui permettent une gestion efficace de son temps.
Être consciente ou conscient de ses forces et de ses limites quant à sa façon de gérer son temps.
Produire de la correspondance d’affaires en anglais.Organiser son travail.
Établir les plans des textes.
Rédiger des textes.
Réviser des textes.
Effectuer la mise en page.
Classifier la correspondance.
Adresser des enveloppes.
Traiter les demandes relatives aux lois du travail.Interpréter les demandes des requérantes ou des requérants.
Renseigner des requérantes ou des requérants.
Rassembler les renseignements à fournir avec des réclamations.
Produire des documents de réclamation.
Assurer le suivi des dossiers.
traduire de la correspondance d’affaires en anglais.Organiser son travail.
Préciser le contenu des textes.
Formuler des textes en anglais.
Assurer la qualité de la traduction.
Effectuer la mise en page.
Exploiter les fonctions avancées d’un logiciel de traitement de texte.Produire des documents personnalisés.
Produire des formulaires et saisir des données.
Trier du texte et des données.
Adapter le fonctionnement du logiciel à des besoins particuliers.
Saisir du texte en colonnes.
Effectuer la numérotation automatique et la création de banques de textes.
Automatiser des tâches courantes à l’aide de macrocommandes et de barres d’outils.
Produire des listes, des index et des tables des matières.
Effectuer des calculs dans les tableaux.
Exporter et importer des fichiers.
Utiliser des modèles de documents.
Concevoir la présentation visuelle d’un document.Planifier la présentation d’un document.
Déterminer l’apparence des titres, des soustitres, des mots importants et du texte.
Déterminer le contenu et l’apparence d’entêtes et de bas de page.
Créer des styles.
Répartir des textes sur des pages.
Créer des trames.
Insérer des graphiques.
Disposer des pages de présentation.
Produire des documents.Organiser son travail.
Rédiger le contenu des documents.
Assurer la qualité des textes.
Effectuer la mise en page.
Classifier des documents.
Préparer des réunions d’affaires.Prendre connaissance des directives.
Vérifier la disponibilité des ressources.
Organiser son travail.
Produire des avis de convocation et les documents d’accompagnement.
Acheminer les documents nécessaires à la tenue des réunions.
Aménager des salles de réunion.
Mettre à jour des dossiers.Organiser son travail.
Ajouter et retirer des données dans des documents.
Changer des éléments de la mise en forme des documents.
Réaménager des listes de données.
Produire les nouvelles versions des documents.
Vérifier son travail.
Assurer le suivi ou l’acheminement des documents mis à jour.
Utiliser des moyens de recherche d’emploi.Connaître les différents aspects d’une méthode de recherche d’emploi.
Consulter des sources d’information.
Préparer des documents pour la recherche d’emploi.
Planifier sa recherche d’emploi.
Prendre contact avec des entreprises.
S’intégrer au milieu de travail.Être consciente ou conscient de la place qu’on occupe dans une entreprise.
Effectuer des tâches dans une entreprise.
Être consciente ou conscient des changements de perception qu’entraîne un séjour en milieu de travail.

Buts de la formation

Le programme d’attestation de spécialisation professionnelle (ASP) Secrétariat juridique vise à former des personnes aptes à exercer la profession de secrétaire juridique. La fonction principale de ces personnes consiste à préparer les documents nécessaires aux activités professionnelles des avocats, des notaires ou autres personnes travaillant dans le domaine juridique. Souvent, les secrétaires juridiques agissent à titre de collaboratrices auprès de leur supérieur ou supérieure. Les secrétaires juridiques sont appelées à effectuer des tâches générales de secrétariat. Cet aspect du travail est entièrement pris en considération dans le programme menant à l’obtention d’un diplôme d’études professionnelles en Secrétariat.

La plupart des secrétaires juridiques travaillent dans les cabinets d’avocats et les études de notaires ; les autres exercent leur fonction dans les services juridiques de grandes entreprises, au sein d’administrations municipales et des gouvernements fédéral et provincial ainsi que dans les bureaux de syndics et de huissiers. Les secrétaires juridiques doivent être très productives et être en mesure de travailler sous pression compte tenu de l’importance des délais et de l’urgence de certains dossiers. Puisqu’elles sont fréquemment en contact avec les clients et clientes, elles doivent avoir une grande capacité à communiquer et à établir des relations interpersonnelles. À titre de collaboratrices, elles sont appelées à faire preuve du sens de l’éthique professionnelle, plus particulièrement pour ce qui est de la présentation générale et de la confidentialité.

Le programme d’ASP Secrétariat juridique permet d’acquérir les habiletés nécessaires à l’exercice de la profession et de maîtriser les compétences requises dans un contexte juridique. Dans cette formation, on tient compte de l’ensemble des compétences issues du diplôme d’études professionnelles en Secrétariat. Dans un souci de continuité et d’harmonisation, le programme Secrétariat juridique vise l’acquisition de compétences propres à l’exercice du travail de secrétaire juridique.

Avant d’aborder les compétences visées par la formation en Secrétariat juridique, mentionnons que les compétences relatives aux dimensions suivantes :

l’ouverture, le suivi et la fermeture des dossiers ;

la correspondance ;

l’utilisation de logiciels courants ;

les opérations comptables courantes ;

l’utilisation des outils de télécommunication ;

la communication dans un contexte de travail de bureau ;
sont prises en considération dans le projet de formation Secrétariat 5212. Ces dimensions ne font donc pas partie du projet de formation en Secrétariat juridique.

Compétences

À démontrer

Se situer au regard du métier et de la démarche de formation.Connaître la fonction de travail.
Comprendre le projet de formation.
Connaître la structure judiciaire en matière civile et criminelle.
Confirmer le choix de son orientation professionnelle.
Produire des actes de procédure civile ordinaire.Organiser son travail.
Effectuer la saisie et la mise en forme des actes de procédure.
Réviser des actes quant à la qualité de la langue.
Préparer les actes de procédure pour signature.
Préparer les pièces et les endos.
Préparer un mémoire de frais.
Remplir un bref de saisie.
Classifier les actes de procédure.
Interagir dans un contexte de travail juridique.Prendre conscience de l’importance d’établir un climat favorable à la qualité des relations interpersonnelles.
Appliquer des techniques d’approche dans différentes situations, dans un contexte juridique.
Être consciente ou conscient de son rôle de personne ressource tout en respectant les champs exclusifs de l’avocat et de l’avocate ou du et de la notaire.
Prendre conscience de ses forces et de ses limites dans sa façon d’interagir en milieu de travail.
Produire des requêtes et des inscriptions.Planifier son travail.
Saisir et mettre en forme des requêtes.
Préparer une requête utilisée comme moyen préliminaire de contestation.
Préparer une requête incidente.
Saisir et mettre en forme des inscriptions par défaut.
Utiliser la terminologie anglaise propre au domaine juridique.Organiser son travail.
Traduire des termes juridiques en langue anglaise.
Recevoir et transmettre de l’information verbale en anglais.
Rédiger de la correspondance en anglais.
Effectuer la saisie d’actes de procédure dictés en anglais.
Préparer un dossier contesté en droit de la famille.Planifier son travail.
Préparer le dossier de la partie demanderesse et le dossier de la partie défenderesse.
Effectuer la saisie des actes.
Préparer un cahier de notes et autorités.Organiser son travail.
Mettre à jour les sources d’information.
Repérer les données factuelles.
Transcrire les données en respectant les règles de citation.
Produire des actes notariés.Organiser son travail.
Saisir et mettre en forme les actes notariés en français et en anglais.
Réviser l’orthographe, la grammaire, la ponctuation et l’emploi des majuscules.
Déterminer les répartitions et le droit de mutation.
Préparer les documents pour la clôture des actes.
Produire des documents relatifs à des matières non contentieuses.Organiser son travail.
Obtenir des renseignements et des documents.
Préparer un dossier d’adoption.
Préparer le dossier d’ouverture d’un régime de protection d’un majeur ou d’une tutelle à un mineur.
Préparer un dossier de succession.
Préparer les documents en vue de la constitution et de la mise à jour d’une entreprise.Planifier son travail.
Remplir les formulaires en français ou en anglais relatifs à la constitution de l’entreprise.
Structurer le registre des procès-verbaux.
Produire les documents de mise à jour.
S’intégrer au milieu du travail.Produire son curriculum vitae et un portfolio.
Prendre conscience des fonctions à exercer dans un cabinet d’avocat, une étude de notaire ou tout autre bureau connexe au domaine juridique.
Effectuer des tâches du métier.
Faire le point sur ses acquis de formation au regard des exigences du métier.

Buts de la formation

Les objectifs généraux du programme Secrétariat médical sont présentés ci-après. Ils sont accompagnés de l’énoncé des compétences liées à chacun des objectifs opérationnels de premier niveau qu’ils regroupent.

Faire acquérir à l’élève les compétences nécessaires pour l’intégration harmonieuse au milieu scolaire et au milieu de travail

Se situer au regard du métier et de la démarche de formation.

S’intégrer au milieu de travail
Faire acquérir à l’élève les compétences nécessaires à la transcription et à la production des documents médicaux

Transcrire des textes comportant des termes généraux de la biologie humaine.
Transcrire des textes faisant appel à la terminologie médicale générale et à celle relative à l’activité cellulaire.
Transcrire des textes faisant appel à la terminologie relative aux fonctions du corps humain.
Transcrire des textes faisant appel à la terminologie relative au mouvement et au système nerveux.
Produire des documents à caractère médical.
Faire acquérir à l’élève les compétences nécessaires pour communiquer en milieu de travail

Interagir en milieu de travail.
Faire acquérir à l’élève les compétences nécessaires à l’accueil des usagers, à la préparation et au suivi de leur dossier

Effectuer les opérations liées aux consultations des usagers.
Faire acquérir à l’élève les compétences nécessaires à l’exécution des tâches administratives propres au milieu médical

Effectuer les activités liées à la gestion des fournitures médicales.
Effectuer des opérations comptables liées aux actes médicaux.

Compétences

À démontrer

Se situer au regard du métier et de la démarche de formation.Connaître la fonction de travail.
Comprendre le projet de formation.
Connaître la structure du réseau de la santé et des organismes satellites.
Confirmer son orientation professionnelle.
Transcrire des textes comportant des termes généraux de biologie humaine.Effectuer une première lecture.
Réviser l’orthographe ainsi que l’utilisation des termes d’anatomie, de pharmacologie et de méthodes diagnostiques.
Réviser l’orthographe d’usage, la grammaire, la ponctuation et l’emploi des majuscule.
Effectuer la saisie.
Transcrire des textes faisant appel à la terminologie médicale générale et à celle relative à l’activité cellulaire.Préparer son travail.
Effectuer la saisie.
Réviser l’orthographe ainsi que l’utilisation des termes médicaux et en particulier des termes médicaux généraux et des termes relatifs à l’activité cellulaire.
Réviser l’orthographe d’usage, la grammaire, La ponctuation et l’emploi des majuscules.
Interagir en milieu de travail.Prendre conscience de l’importance de l’éthique professionnelle et de la qualité des relations interpersonnelles.
Appliquer des techniques d’approche et de gestion du stress particulières au milieu de travail.
Prendre conscience de ses forces et limites dans sa façon d’interagir en milieu de travail.
Effectuer les opérations liées aux consultations des usagers.Établir les priorités.
Vérifier l’identité de l’usager ou de l’usagère.
Préparer le dossier et le transférer au professionnel ou à la professionnelle en cause.
Remplir les formulaires et autres documents à la suite de la consultation.
Fixer les dates des examens et rendez-vous ultérieurs.
Classer les documents au dossier de l’usager ou de l’usagère.
Transcrire des textes faisant appel à la terminologie relative aux fonctions du corps humain.Préparer son travail.
Effectuer la saisie.
Réviser l’orthographe ainsi que l’utilisation des termes médicaux et en particulier des termes relatifs aux fonctions du corps humain.
Réviser l’orthographe d’usage, la grammaire, la ponctuation et l’emploi des majuscules.
Transcrire des textes faisant appel à la terminologie relative au mouvement et au système nerveux.Préparer son travail.
Effectuer la saisie.
Réviser l’orthographe ainsi que l’utilisation des termes médicaux et en particulier des termes relatifs au mouvement et au système nerveux.
Réviser l’orthographe d’usage, la grammaire, la ponctuation et l’emploi des majuscules.
Produire des documents à caractère médical.Organiser son travail.
Effectuer la saisie.
Acheminer les documents.
Compiler et transmettre les données relatives aux rapports produits aux fins de statistiques.
Effectuer les activités liées à la gestion des fournitures médicales.Établir les priorité.
Manipuler et entreposer les déchets biomédicaux.
Tenir l’inventaire des fournitures médicales et les manipuler.
Effectuer les opérations comptables liées aux actes médicaux.Procéder à la collecte de données.
Effectuer la facturation sur supports papier et informatique.
Procéder à la conciliation sur réception des paiements.
S’intégrer au milieu du travail.Prendre conscience des fonctions à exercer dans un établissement de santé.
Effectuer des tâches propres au secrétariat médical.
Faire le point sur ses acquis de formation au regard des exigences de l’exercice de la profession.

But du programme

Le programme Service de la restauration prépare à l’exercice des métiers de serveur et de barman.

Le personnel formé par ce programme est susceptible d’exercer ses activités de travail dans différents types de restaurants, des bars, des cafés et des bistros, des salles de congrès ou de réception, des hôtels et des auberges ou divers autres lieux publics ou privés où s’effectue un service de mets ou de boissons.

Selon la taille et le type d’établissement, le personnel de service des mets et boissons peut être amené à planifier le travail, à effectuer la mise en place, différents types de services, des opérations de facturation et d’encaissement, à participer à la fermeture ou à l’approvisionnement de l’établissement.

Compétences

À démontrer

Se situer au regard du métier et de la formation.Connaître la réalité du métier.
Comprendre le programme de formation.
Préciser son orientation professionnelle.
Adopter une approche client.Établir le contact avec la clientèle.
Prendre une réservation.
Accueillir la clientèle.
Informer la clientèle.
S’assurer de la satisfaction de la clientèle.
Effectuer la mise en place et l’aménagement des espaces.Planifier le travail.
Préparer le mobilier et le matériel.
Dresser les tables et les consoles.
Préparer l’office.
Ranger et vérifier la salle à manger et les aires de service.
Expliquer la composition des menus et des mets.Rassembler l’information nécessaire.
Présenter un menu.
Répondre aux questions.
Transmettre des renseignements additionnels sur les menus et les mets.
Prendre et transmettre des commandes.Recueillir la commande auprès de la clientèle.
Répondre aux questions de la clientèle.
Conseiller la clientèle.
Noter la commande.
Transmettre la commande.
Recevoir et transmettre de l’information en anglais.Accueillir la clientèle en anglais.
Fournir des explications sur les menus et les mets en anglais.
Prendre des commandes en anglais.
Effectuer des opérations de facturation et d’encaissement.Préparer le matériel.
Préparer et présenter des additions.
Traiter des paiements au comptant.
Traiter des paiements par carte de crédit et par carte de débit.
Fermer la caisse.
Suggérer et servir des vins.Renseigner la clientèle sur les articles d’une carte des vins.
Répondre aux questions de la clientèle.
Proposer des accords de vins avec les mets choisis.
Effectuer le service.
Effectuer le service des boissons.Effectuer la mise en place du bar.
Suggérer des boissons.
Préparer des boissons.
Servir des boissons.
Débarrasser et approvisionner le bar.
Effectuer le service des banquets.Prendre connaissance des types de services des banquets.
Effectuer la mise en place de la salle à manger et de l’office.
Servir les mets.
Débarrasser.
Effectuer un service simple.Se préparer pour le service.
Accueillir la clientèle.
Prendre et transmettre les commandes.
Servir les mets.
Débarrasser.
Conclure et encaisser le paiement.
Nettoyer et ranger la salle à manger et les aires de service.
Effectuer un service élaboré.Se préparer pour le service.
Accueillir la clientèle.
Prendre et transmettre les commandes.
Servir les mets et les vins.
Débarrasser.
Fermer et encaisser le paiement.
Nettoyer et ranger la salle à manger et les aires de service.
S’intégrer au milieu de travail.Utiliser des méthodes de recherche d’emploi.
Intégrer les connaissances, les habiletés, les attitudes et les habitudes acquises durant la formation.
Prendre conscience des changements de perception résultant d’un stage en milieu de travail.

Buts du programme de formation

Les buts de la formation en Soudage haute pression sont définis à partir des buts généraux de la formation professionnelle et en tenant compte de la situation de travail des soudeuses haute pression et des soudeurs haute pression. Ces buts sont les suivants :

Rendre la personne efficace dans l’exercice du métier

lui premettre de réaliser correctement et avec des performances acceptables au seuil d’entrée sur le marché du travail, les tâches et activités inhérentes au soudage haute pression, soit la fabrication, la réparation et l’installation d’appareils sous pression ;

lui permettre d’évoluer convenablement dans l’exercice de son travail en favorisant :
l’acquisition des habiletés nécessaires à l’interprétation des normes relatives au soudage haute pression et à la classification des tuyaux ainsi qu’à l’interprétation des plans de tuyauterie.

Assurer l’intégration de la personne à la vie professionnelle

lui permettre de connaître :
le marché du travail en général ;

le secteur de la métallurgie ;

le métier de soudeuse haute pression et de soudeur hate pression ;

la nature du programme de formation, ses exigences et son déroulement.

Favoriser l’évolution et l’approfondissement des savoirs professionnels chez la personne

lui permettre :
d’acquérir l’autonomie et le sens de l’initiative et des responsabilités dans l’exécution de ses tâches ;

de renforcer son goût de la réussite.

de renforcer sa préoccupation pour l’excellence et la qualité des produits finis ;

de comprendre les principes sous-jacents aux différentes techniques utilisées ;

d’acquérir des méthodes de travail et le sens de la discipline.

Assurer la mobilité professionnelle de la personne

lui permettre :
d’acquérir une solide formation de base qui lui confère la polyvalence dans l’exécution des tâches ;

d’accroître sa capacité d’apprendre, de s’informer et de se documenter ;

d’acquérir des attitudes positives à l’égard des changements technologiques et des situations nouvelles ;

de se préparer à la recherche dynamique d’un emploi ;

d’acquérir une perception juste des possibilité de carrière dans le domaine du soudage haute pression.

Compétences

À démontrer

Situation au regard du métier et de la démarche de formation.Connaître la réalité du métier.
Comprendre le programme de formation.
Évaluer son orientation professionnelle.
Application de notions relatives à la classification des tuyaux et aux normes.Identifier les tuyaux ferreux et non ferreux et les raccords.
Interpréter les tolérances de soudage prescrites dans les normes ASME, section IX, et ANSI, section 31.3.
Interprétation de plans d’appareils sous pression.Interpréter l’information d’un plan de tuyauterie.
Interpréter l’information d’un plan de réservoirs sous pression.
Exécuter des dessins de patron pour des assemblages de base en tuyauterie.
Préparation de tuyaux.Effectuer le traçage.
Préparer des tuyaux : avec le procédé d’oxycoupage manuel, pour des assemblages bout à bout T, tuyaux d’acier doux de 51 mm diamètre, de classe 160, tuyaux d’acier doux de 152 mm diamètre, de classes 40 et 80, avec le procédé d’oxycoupage semiautomatique ou automatique pour assemblages bout à bout, tuyaux d’acier doux de 152 mm diamètre, de classes 40 et 80, tuyaux d’acier doux de 51 mm diamètre, de classe 160, avec le procédé de coupage à froid automatique pour des assemblages à bout, tuyaux d’acier inoxydable de 76 mm de diamètre X 5,5 mm X 100 mm, tuyau d’aluminium de 152 mm diamètre X 10,97 mm X 100.
Nettoyer les coupes des tuyaux.
Évaluer la qualité des coupes.
Remettre le lieu de travail en ordre.
Soudage de tuyaux à l’aide du procédé SMAW en position 2G.Interpréter la procédure de soudage.
Préparer des plaques et des tuyaux.
Exécuter des assemblages de : plaques d’acier doux de 9,6 mm x 200 mm, de même épaisseur, avec préparation en V et en position à plat, tuyaux d’acier doux bout à bout avec préparation en V et en position à plat, tuyaux de 152 mm de diamètre x 7,11 mm x 100 mm, tuyaux de 152 mm de diamètre X 10,97 mm x 100 mm.
Exécuter le soudage des assemblages de plaques et de tuyaux dans chacune des positions suivantes : 1G et 2G.
Évaluer visuellement la qualité des soudures.
Préparer les assemblages soudés en vue des essais destructifs.
Vérifier la qualité de la soudure par des essais de pliage.
Remettre le lieu de travail en ordre.
Soudage de tuyaux à l’aide du procédé SMAW.Interpréter les instructions de travail.
Préparer des plaques et des tuyaux.
Exécuter des assemblages de : plaques d’acier doux de 9,6 mm x 200 mm, de même épaisseur, avec préparation en V et en position à plat, tuyaux d’acier doux bout à bout avec préparation en V et en position à plat, tuyaux de 152 mm de diamètre x 10,97 mm x 100 mm, tuyaux de 51 mm de diamètre x 8,74 mm x 100 mm.
Exécuter le soudage des assemblages de : plaques dans chacune des positions suivantes : 3G et 4G, tuyaux dans chacune des positions suivantes : 5 G et 6G.
Évaluer visuellement la qualité des soudures.
Préparer les assemblages soudés en vue des essais destructifs.
Vérifier la qualité des soudures par des essais de pliage.
Remettre le lieu de travail en ordre.
Soudage de tuyaux à l’aide des procédés GTAW et SMAW.Interpréter les instructions de travail.
Préparer des tuyaux d’acier doux et d’acier inoxydable.
Exécuter les assemblages de tuyaux bout à bout avec préparation en V et en position à plat : tuyaux d’acier doux de 152 mm de diamètre x 7,11 mm x 100 mm, tuyaux d’acier doux de 51 mm de diamètre x 8,74 mm x 100 mm, tuyaux d’acier inoxydable de 51 mm de diamètre x 5,54 mm x 75 mm.
Exécuter le soudage des assemblages de tuyaux au moyen du procédé GTAW pour le cordon de pénétration et du procédé SMAW pour les cordons subséquents, dans chacune des positions suivantes : 1G, 2G, 5G et 6G.
Évaluer visuellement la qualité des soudures.
Préparer les assemblages soudés en vue des essais destructifs.
Vérifier la qualité des soudures par des essais de pliage.
Remettre le lieu de travail en ordre.
Soudage de tuyaux d’acier doux et d’acier inoxydable à l’aide du procédé GTAW.Interpréter les instructions de travail.
Préparer des tuyaux d’acier.
Exécuter des assemblages de tuyaux bout à bout avec préparation en V et en position à plat : tuyaux d’acier doux de 152 mm de diamètre x 7,11 mm x 100 mm, tuyaux d’acier inoxydable de 76 mm de diamètre x 5,5 mm x 100 mm.
Exécuter le soudage des assemblages de tuyaux dans chacune des positions suivantes : 1G, 2G, 5G et 6G.
Évaluer visuellement la qualité des soudures.
Préparer les assemblages soudés en vue des essais destructifs.
Vérifier la qualité des soudures par des essais de pliage.
Remettre le lieu de travail en ordre.
Soudage de tuyaux d’aluminium à l’aide du procédé GTAW.Interpréter les instructions de travail.
Exécuter des assemblages de tuyaux d’aluminium bout à bout avec préparation en U et en position à plat : tuyaux de 152 mm de diamètre x 7,11 mm x 100 mm.
Exécuter le soudage des assemblages en position 2G.
Évaluer visuellement la qualité de la soudure.
Préparer les assemblages soudés en vue des essais destructifs.
Vérifier la qualité des soudures par des essais de pliage.
Remettre le lieu de travail en ordre.
Soudage de tuyaux à l’aide des procédés GMAW et FCAW.Interpréter les instructions de travail.
Préparer les tuyaux.
Exécuter les assemblages de tuyaux d’acier doux bout à bout avec préparation en V et en position à plat : tuyaux de 203 mm de diamètre x 12,7 mm x 100 mm, tuyaux de 152 mm de diamètre x 10,97 mm x 100 mm.
Exécuter le soudage des assemblages de tuyaux au moyen du procédé GMAW pour le cordon de pénétration et du procédé FCAW pour les cordons subséquents, dans chacune des positions suivantes : 1G et 5G.
Évaluer visuellement la qualité de la soudure.
Préparer les assemblages soudés en vue des essais destructifs.
Vérifier la qualité de la soudure par des essais de pliage.
Remettre le lieu de travail en ordre.
Brassage de tuyaux à l’aide du procédé TB.Interpréter les instructions de travail.
Préparer les plaques et les tuyaux.
Exécuter l’assemblage de tuyaux de cuivre de 51 mm de diamètre x 1,6 mm x 100 mm à l’aide de joints à recouvrement en position 5G.
Exécuter le brassage des assemblages.
Évaluer visuellement la qualité des brasures.
Remettre le lieu de travail en ordre.
Soudage et réparation de composants d’appareils sous pression.Interpréter les instructions de travail.
Préparer les composants.
Exécuter l’assemblage des composants de tuyauterie coudée.
Souder les assemblages de composants dans chacune des positions suivantes : 2G et 5G.
Réparer les soudures des composants.
Évaluer visuellement la qualité des soudures.
Remettre le lieu de travail en ordre.

Buts du programme

Les buts de la formation en Soudage-montage sont définis à partir des buts généraux de la formation professionnelle et technique et en tenant compte de la situation de travail des soudeuses-monteuses et des soudeurs-monteurs. Ces buts sont les suivants :

Rendre la personne efficace dans l’exercice du métier de soudeuse-monteuse et de soudeur-monteur

lui permettre de réaliser correctement et avec des performances acceptables, au seuil d’entrée sur le marché du travail, les tâches et les activités inhérentes au soudage-montage, soient la préparation, l’assemblage, le soudage, la réparation et la modification des pièces ;
lui permettre d’évoluer convenablement dans l’exercice de son travail en favorisant : l’acquisition des habiletés nécessaires à l’interprétation des plans et des devis d’assemblage de même que des procédures de soudage ;
l’acquisition des habiletés qui permettent d’effectuer des choix judicieux au moment de l’exécution des tâches ;
l’acquisition des habiletés nécessaires à l’organisation et à la planification du travail ;
l’acquisition du souci de communiquer efficacement avec ses supérieurs, ses collègues et la clientèle ;
l’acquisition d’une préoccupation constante pour l’application stricte des règles de santé et de sécurité du travail dans l’exercice des tâches ;
le renforcement des habitudes d’attention et de précision dans l’exécution des différents travaux de soudage et de montage, particulièrement au moment de la préparation et de l’assemblage des pièces ;
l’acquisition d’une habitude à évaluer de façon continue la qualité du travail ;
le renforcement des habitudes d’ordre et de propreté.
Assurer l’intégration à la vie professionnelle

lui permettre de connaître :le marché du travail en général ;
le secteur de la métallurgie ;
le métier de soudeuse-monteuse et de soudeur-monteur ;
la nature du programme de formation, ses exigences, son déroulement et les possibilités de perfectionnement.
Favoriser l’évolution et l’approfondissement des savoirs professionnels

lui permettre :d’acquérir l’autonomie et le sens de l’initiative et des responsabilités dans l’exécution des tâches ;
de renforcer son goût de la réussite ;
de renforcer sa préoccupation pour l’excellence et la qualité des produits finis ;
de comprendre les principes sous-jacents aux différentes techniques utilisées (coupage, façonnage, assemblage et soudage) ;
d’acquérir des méthodes de travail et le sens de la discipline.
Assurer la mobilité professionnelle

lui permettre :d’acquérir une solide formation de base qui lui confère la polyvalence nécessaire à l’exécution des tâches ;

d’accroître sa capacité d’apprendre, de s’informer et de se documenter ;
d’acquérir une attitude positive à l’égard des changements et des situations nouvelles ;
de se préparer à la recherche dynamique d’un emploi ;
d’acquérir une perception juste des possibilités de carrière dans le secteur de la métallurgie.

Compétences

À démontrer

Situation au regard du métier et de la formation.Connaître la réalité du métier.
Comprendre le programme de formation.
Évaluer son orientation professionnelle.
Sensibilisation aux règles de santé et de sécurité au travail.Sensibilisation à l’importance des règles de santé et de sécurité du travail en soudage-montage.
Information sur les risques inhérents au travail en soudage-montage et sur les règles de santé et de sécurité qu’il convient d’appliquer en fonction de ces risques.
Réalisation d’une synthèse des règles de santé et de sécurité à appliquer en fonction des différentes activités de travail.
Traçage de croquis et de dessins.Résoudre des problèmes mathématiques et trigonométriques utiles pour l’assemblage.
Dessiner des formes géométriques.
Tracer, à main levée, des projections orthogonales.
Tracer différentes vues d’un plan technique.
Coter un dessin.
Application de notions de métallurgie.Reconnaître les métaux à préparer et à assembler.
Déterminer la soudabilité des métaux.
Contrôler la dilatation et le retrait.
Coupage de métaux ferreux et non ferreux.Préparer le métal.
Monter les postes.
Exécuter des coupes droites, curvilignes et en angles avec le procédé.
Exécuter des coupes droites, curvilignes et en angles avec le procédé de coupage au plasma.
Nettoyer les coupes.
Évaluer la qualité des coupes.
Ranger l’équipement.
Nettoyer l’aire de travail.
Utilisation d’appareils de coupage et de façonnage.Préparer le travail.
Effectuer des opérations de coupe et de façonnage.
Programmer une presse-plieuse à commande numérique à l’aide de la procédure d’entrée de données par codes.
Effectuer des opérations de pliage à l’aide d’une presse-plieuse à commande numérique.
Ranger l’équipement.
Nettoyer l’aire de travail.
Préparation de pièces.Prendre connaissance du travail à effectuer.
Préparer le métal.
Préparer les outils et l’équipement.
Exécuter la coupe et le façonnage des pièces
Vérifier la conformité des pièces aux plans et aux devis.
Ranger l’équipement.
Nettoyer l’aire de travail.
Application du procédé de soudage SMAW.Choisir les postes de soudage.
Sélectionner les métaux d’apport.
Choisir les accessoires de soudage.
Monter les postes de soudage.
Établir les paramètres et régler les postes de soudage.
Effectuer un cordon de soudure.
Ranger l’équipement.
Nettoyer l’aire de travail.
Soudage de pièces d’acier à l’aide du procédé SMAW.Préparer des assemblages de pièces d’acier doux : en T (de 6,4 mm et 9,6 mm X 300 mm), à recouvrement (de 6,4 mm X 300 mm), bout à bout « 1GF » (de 9,6 mm X 300 mm).
Exécuter la soudure des assemblages en T et à recouvrement dans les positions horizontale, verticale (en montant) et au plafond avec des électrodes d’acier doux.
Exécuter la soudure de l’assemblage, bout à bout « 1GF » en position à plat avec des électrodes d’acier doux.
Exécuter la soudure des assemblages en T et à recouvrement en position horizontale avec des électrodes d’acier inoxydable.
Évaluer visuellement la qualité des soudures.
Analyser les qualités de la soudure de l’assemblage bout à bout « 1GF » par un essai de pliage.
Ranger l’équipement.
Nettoyer l’aire de travail.
Interprétation de plans et de devis d’assemblage.Interpréter les symboles de soudage.
Interpréter une procédure de soudage.
Vérifier les informations d’un plan et d’un devis d’assemblage.
Application du procédé de soudage GTAW.Choisir les postes de soudage.
Choisir les métaux d’apport.
Choisir les électrodes réfractaires.
Choisir les gaz de protection.
Choisir les accessoires de soudage.
Monter les postes de soudage.
Établir les paramètres et régler les postes de soudage.
Effectuer un cordon de soudure.
Ranger l’équipement.
Nettoyer l’aire de travail.
Soudage de pièces d’acier à l’aide du procédé GTAWInterpréter la procédure de soudage.
Préparer des assemblages de pièces d’acier doux et d’acier inoxydable de 1,6 mm X 300 mm : bout à bout, à recouvrement,
en L.
Exécuter la soudure des assemblages bout à bout dans les positions à plat, horizontale et verticale.
Exécuter la soudure des assemblages à recouvrement et de ceux en L dans les positions horizontale et verticale.
Exécuter la soudure d’un assemblage bout à bout en position verticale (en montant) à l’aide du procédé GTAW-P
Évaluer visuellement la qualité des soudures.
Ranger l’équipement.
Nettoyer l’aire de travail.
Réalisation d’assemblage de base.Prendre connaissance du travail à effectuer.
Interpréter les plans, les devis et les procédures.
Lever et manutentionner des matériaux.
Préparer les pièces.
Effectuer l’assemblage et le pointage des pièces.
Exécuter les soudures requises.
Procéder à la finition des assemblages.
Évaluer la qualité des assemblages.
Ranger l’équipement.
Nettoyer l’aire de travail.
Application du procédé de soudage GMAW.Choisir les postes de soudage.
Sélectionner les métaux d’apport.
Sélectionner les gaz de protection.
Choisir les accessoires de soudage.
Monter les postes de soudage.
Établir les paramètres et régler les postes de soudage.
Effectuer un cordon de soudure.
Ranger l’équipement.
Nettoyer l’aire de travail.
Soudage de pièces d’acier à l’aide du procédé GMAW.Interpréter la procédure de soudage.
Préparer des assemblages de pièces d’acier doux : bout à bout « 1GF » et « 2GF » (de 9,6 mm X 300 mm), bout à bout (de 1,6 et 3,2 mm X 300 mm), à recouvrement (de 1,6 à 6,4 mm X 300 mm), en L (de 1,6 et 3,2 mm X 300 mm), en T (de 1,6 à 6,4 mm X 300 mm), de petits profilés sur plaques.
Préparer des assemblages de pièces d’acier inoxydable de 1,6 mm X 300 mm : à recouvrement, en T.
Exécuter la soudure des assemblages bout à bout : de 1,6 et 3 mm X 300 mm dans les positions à plat, horizontale et verticale, de 9,6 X 300 mm dans les positions à plat (1GF) et horizontale (2GF).
Exécuter la soudure des assemblages de pièces d’acier doux à recouvrement en L et en T dans les positions horizontale et verticale.
Exécuter la soudure des assemblages de pièces d’acier doux de petits profilés sur plaques placés verticalement.
Exécuter la soudure des assemblages de pièces d’acier inoxydable à recouvrement et en T dans les positions horizontale et verticale.
Évaluer visuellement la qualité des soudures.
Analyser les qualités de la soudure de l’assemblage bout à bout « 2GF » pour un essai de pliage.
Ranger l’équipement.
Nettoyer l’aire de travail.
Soudage de pièces d’aluminium à l’aide du procédé GMAW.Interpréter la procédure de soudage.
Préparer des assemblages de pièces d’aluminium : à recouvrement (de 1,6, 3,2 et 6,4 mm X 300 mm), en L (de 3,2 et 6,4 mm X 300 mm), en T (de 3,2 et 6,4 mm X 300 mm), de petits profilés sur plaques.
Exécuter la soudure des assemblages à recouvrement en L et en T dans les positions horizontale et verticale et la soudure de l’assemblage de petits profilés sur plaques placés verticalement.
Exécuter la soudure des assemblages à recouvrement de 1,6 mm X 300 mm dans les positions horizontale et verticale par le procédé GMAW-P.
Évaluer visuellement la qualité des soudures.
Ranger l’équipement.
Nettoyer l’aire de travail.
Réalisation d’assemblages simples.Interpréter les plans, les devis et les procédures.
Préparer les pièces.
Effectuer l’assemblage et le pointage des pièces.
Exécuter les soudures requises.
Procéder à la finition des assemblages.
Évaluer la qualité des assemblages.
Ranger l’équipement.
Nettoyer l’aire de travail.
Application du procédé de soudage FCAW.Choisir les postes de soudage.
Sélectionner les métaux d’apport.
Sélectionner les gaz de protection.
Choisir les accessoires de soudage.
Monter les postes de soudage.
Établir les paramètres et régler les postes de soudage.
Effectuer un cordon de soudure.
Ranger l’équipement.
Nettoyer l’aire de travail.
Soudage de pièces d’acier à l’aide du procédé FCAW.Interpréter la procédure de soudage.
Préparer des assemblages de pièces d’acier doux : bout à bout « 1GF », « 2GF » et « 3GF » (de 19 mm X 300 mm), à recouvrement (de 6,4 et 9,6 mm X 300 mm), en T (de 6,4 et 9,6 mm X 300 mm), de gros profilés sur plaques.
Exécuter la soudure des assemblages bout à bout dans les positions à plat (1GF), horizontale (2GF) et verticale (3GF).
Exécuter la soudure des assemblages à recouvrement et en T dans les positions horizontale et verticale et la soudure de l’assemblage de gros profilés sur plaques placés verticalement.
Exécuter la soudure d’un assemblage en T de 9,6 mm X 300 mm à l’aide du procédé MCAW en position horizontale.
Exécuter la soudure d’un assemblage en T de 9,6 mm X 300 mm à l’aide du procédé FCAW autoprotégé en position horizontale.
Évaluer visuellement la qualité des soudures.
Analyser les qualités de la soudure de l’assemblage bout à bout « 3GF » par un essai de pliage.
Ranger l’équipement.
Nettoyer l’aire de travail.
Application des procédés de soudage SAW, RW et PAW.Choisir le procédé.
Choisir les postes de soudage.
Sélectionner les métaux d’apport et les flux pour le procédé SAW.
Régler un poste de soudage RSW, SAW et PAW conformément aux paramètres établis.
Sélectionner les gaz, les métaux d’apport et les électrodes pour le procédé PAW.
Choisir les accessoires de soudage.
Ranger l’équipement.
Nettoyer l’aire de travail.
Interprétations de plans et de devis d’assemblage complexes.Interpréter les symboles et la procédure de soudage.
Vérifier les informations.
Rédiger la liste des matériaux.
Déterminer la séquence d’assemblage.
Réalisation d’assemblages de complexité moyenne.Prendre connaissance du travail à effectuer.
Interpréter les plans, les devis et les procédures.
Préparer les pièces.
Effectuer l’assemblage et le pointage des pièces.
Exécuter les soudures requises.
Procéder à la finition des composantes.
Évaluer la qualité des assemblages.
Ranger l’équipement.
Nettoyer l’aire de travail.
Communication en milieu de travail.Connaître différents aspects de la communication et du travail en équipe en milieu de travail.
Appliquer des techniques de communication en milieu de travail.
Prendre conscience de sa capacité à communiquer et à travailler en équipe.
Réalisation d’assemblages complexes.Prendre connaissance du travail à effectuer.
Interpréter les plans et les devis.
Préparer les pièces.
Effectuer l’assemblage et le pointage de chacune des composantes.
Exécuter les soudures requises sur chacune des composantes.
Effectuer le montage final de l’ensemble des composantes.
Procéder à la finition de l’assemblage.
Évaluer la qualité de l’assemblage.
Ranger l’équipement.
Nettoyer l’aire de travail.
Modification d’assemblage.Prendre connaissance des modifications à effectuer.
Interpréter les plans, les devis et les procédures.
Préparer les pièces.
Démonter les pièces.
Effectuer les modifications sur chacune des pièces.
Effectuer l’assemblage et le pointage des pièces.
Exécuter les soudures requises.
Procéder à la finition de l’assemblage.
Évaluer la qualité et la conformité des modifications.
Ranger l’équipement.
Nettoyer l’aire de travail.
Réparation d’assemblages.Prendre connaissance des réparations à effectuer.
Interpréter les plans, les devis et les procédures.
Préparer les pièces.
Effectuer les réparations.
Effectuer l’assemblage et le pointage des pièces.
Exécuter les soudures requises.
Effectuer le nettoyage des pièces.
Évaluer la qualité et la conformité des réparations.
Ranger l’équipement.
Nettoyer l’aire de travail.
Utilisation de moyens de recherche d’un emploi.Rédiger son curriculum vitae.
Rédiger une lettre de demande d’emploi.
Passer une entrevue simulée de recherche d’emploi.
Intégration au milieu de travail.Se familiariser avec les réalités de l’exercice du métier.
Intégrer les connaissances, les habiletés, les attitudes et les habitudes acquises durant la formation.
Prendre conscience des différents changements de perception qu’entraîne un stage en milieu de travail.

Les objectifs généraux du programme Soutien informatique sont présentés ci-après. Ils sont accompagnés de l’énoncé des compétences liées à chacun des objectifs opérationnels qu’ils regroupent.

Faire acquérir à l’élève les compétences nécessaires pour l’intégration harmonieuse au milieu scolaire et au milieu de travail

Se situer au regard du métier et de la démarche de formation.

Assurer son cheminement professionnel.
Assurer le bon fonctionnement des postes informatiques en milieu de travail.
Assurer le service à la clientèle en milieu de travail.

Faire acquérir à l’élève les compétences nécessaires pour l’application de méthodes essentielles à la pratique du métier

Appliquer une démarche de résolution de problèmes.

Effectuer de la recherche d’information.
Gérer son temps.

Faire acquérir à l’élève les compétences nécessaires pour l’utilisation optimale des logiciels

Mettre à profit les possibilités de systèmes d’exploitation de technologie vieillissante.

Exploiter les possibilités des logiciels d’application.
Mettre à profit les possibilités de systèmes d’exploitation de technologie de pointe.
Créer et exploiter une base de données.
Exploiter les possibilités des moyens de télécommunication.

Faire acquérir à l’élève les compétences nécessaires pour communiquer en milieu de travail et rendre service à la clientèle

Interagir dans des situations professionnelles variées.

Communiquer en anglais.
Fournir de l’assistance à la clientèle à partir d’un centre d’appel.

Faire acquérir à l’élève les compétences nécessaires pour l’exécution de tâches sur des postes informatiques autonomes ou reliés en réseau

Analyser l’architecture et le fonctionnement de systèmes informatiques.

Développer un programme utilitaire.
Installer les éléments physiques et logiques d’un poste informatique.
Gérer l’accès aux ressources d’un réseau.
Mettre en place les ressources partageables d’un réseau.
Rétablir le fonctionnement d’un poste informatique.
Optimiser le rendement d’un poste informatique.

Compétences

À démontrer

Se situer au regard du métier et de la démarche de formation.Connaître la réalité du métier.
Comprendre le projet de formation.
Confirmer son orientation professionnelle.
Analyser l’architecture et le fonctionnement de systèmes informatiques.Distinguer les composantes internes et externes des systèmes informatiques.
Analyser le processus de traitement des données des systèmes.
Analyser l’organisation des données dans les systèmes.
Mettre à profit les possibilités de systèmes d’exploitation de technologie vieillissante.Installer et désinstaller des systèmes d’exploitation.
Adapter les systèmes en fonction de besoins particuliers.
Effectuer des opérations de base
Protéger des données.
Automatiser des tâches.
Appliquer une démarche de résolution de problèmes.Relever les données d’un problème
Examiner la situation problématique.
Formuler et vérifier des hypothèses en ce qui concerne les causes du problème.
Choisir et appliquer une solution.
Vérifier les résultats.
Effectuer de la recherche d’information.Préciser l’objet de la recherche.
Sélectionner et consulter les sources de référence.
Extraire l’information.
Rédiger et consigner les résultats de la recherche.
Développer un programme utilitaire.Analyser les besoins en ce qui a trait au développement de l’utilitaire.
Déterminer la logique du programme.
Traduire l’algorithme à l’aide d’un environnement de développement graphique.
Tester le programme.
Assurer la distribution du programme utilitaire.
Interagir dans des situations professionnelles variées.Comprendre l’importance de la communication dans son travail.
Reconnaître l’importance d’établir une relation de confiance avec la clientèle.
Situer son rôle au regard de l’application des règles d’éthique professionnelle.
Connaître les principes de fonctionnement d’une équipe de travail.
Prendre conscience des effets du stress sur la qualité des relations professionnelles.
Exploiter les possibilités des logiciels d’application.Examiner les possibilités des logiciels.
Installer et désinstaller des logiciels.
Rechercher et proposer des procédures en ce qui concerne l’utilisation des logiciels.
Automatiser des tâches.
Personnaliser les interfaces des logiciels.
Mettre à profit les possibilités de systèmes d’exploitation de technologie de pointe.Installer et désinstaller des systèmes.
Adapter les systèmes en fonction de besoins particuliers.
Effectuer des opérations de base.
Protéger des données.
Automatiser des tâches.
Créer et exploiter une base de données.Analyser les besoins.
Concevoir la base de données.
Traiter les données.
Adapter la structure de la base de données à de nouveaux besoins.
Documenter la base de données.
Installer les éléments physiques et logiques d’un poste informatique.Planifier son travail.
Assembler les composants matériels de l’ordinateur et brancher les périphériques.
Installer les systèmes d’exploitation.
Installer les logiciels d’application.
Vérifier les résultats et consigner les données de l’intervention.
Formuler des recommandations en ce qui concerne l’utilisation du matériel.
Acquérir la compétence permettant de gérer son temps.Prendre conscience de l’importance, pour le personnel en soutien informatique, d’utiliser efficacement son temps.
Adopter des moyens qui permettent une gestion efficace de son temps.
Être consciente ou conscient de ses forces et de ses limites quant à sa façon de gérer son temps.
Communiquer en anglais.Traiter les demandes de la clientele : en personne, au téléphone.
Rédiger des documents liés au soutien informatique : notes et directives à l’intention de la clientèle, comptes rendus.
Effectuer des demandes de renseignements auprès de fournisseurs et de manufacturiers.
Gérer l’accès aux ressources d’un réseau.Relever les caractéristiques du réseau.
Planifier son travail.
Créer les comptes et les groupes d’utilisateurs et d’utilisatrices.
Tester l’accès aux ressources.
Consigner les données de l’intervention.
Informer la clientèle en ce qui concerne l’accès au réseau.
Mettre en place les ressources partageables d’un réseau.Planifier son travail.
Installer le système d’exploitation réseau.
Installer le logiciel client sur les postes de travail.
Établir la communication entre les composants.
Installer les ressources partageables.
Assurer l’intégrité des données.
Vérifier les résultats et consigner les données de l’intervention.
Exploiter les possibilités des moyens de télécommunication.Installer des éléments physiques et logiques de télécommunication.
Gérer l’envoi et la réception de télécopies et de courrier électronique.
Rechercher de l’information sur l’Inforoute.
Créer un document hypermédia.
Effectuer de la téléintervention.
Acquérir la compétence permettant d’ assurer son cheminement professionnel.Comprendre les effets des changements technologiques sur l’exercice du métier.
Appliquer une démarche de recherche d’emploi.
Considérer la possibilité de créer son entreprise ou de travailler à son compte.
Rétablir le fonctionnement d’un poste informatique.Analyser les besoins du client ou de la cliente.
Examiner le poste informatique.
Analyser les données du problème.
Déterminer la cause du problème.
Corriger le problème.
Terminer l’intervention.
Optimiser le rendement d’un poste informatique.Analyser les besoins du client ou de la cliente.
Examiner le poste informatique.
Effectuer le changement.
Terminer l’intervention.
Fournir de l’assistance à la clientèle à partir d’un centre d’appel.Recevoir et analyser le requête.
Diagnostiquer le problème.
Assurer la résolution du problème.
Terminer l’intervention.
Acquérir la compétence permettant d’ assurer le bon fonctionnement des postes informatiques en milieu de travail.S’intégrer à une équipe en milieu de travail.
Effectuer des travaux sur des postes informatiques.
Manifester son autonomie et son initiative.
Faire le point sur ses habiletés en ce qui concerne le travail technique en informatique.

Buts du programme

Les objectifs généraux du programme Vente de voyages sont présentés ci-après. Ils sont accompagnés des énoncés de compétences liés à chacun des objectifs opérationnels qu’ils regroupent.

Faire acquérir à l’élève les compétences nécessaires à une intégration harmonieuse au milieu scolaire et au milieu de travail

 

Se situer au regard du métier et de la démarche de formation.

Amorcer la pratique du métier.
Utiliser des moyens de recherche d’emploi.
S’intégrer au milieu de travail.

Faire acquérir à l’élève les compétences nécessaires à l’utilisation des logiciels et de l’équipement informatique liés au domaine de la vente de voyages

Gérer des dossiers à l’aide des systèmes de réservation des compagnies aériennes.

Traiter des données sur support informatique.

Faire acquérir à l’élève les compétences nécessaires à la promotion et à la présentation des produits de voyage

Présenter des croisières et des circuits.

Présenter des produits de voyage de l’Amérique du Nord.
Présenter des produits de voyage soleil.
Présenter des produits de voyage de l’Amérique centrale et de l’Amérique du Sud.

Présenter des produits de voyage de l’Europe.

Présenter des produits de voyage de l’Asie.
Présenter des produits de voyage de l’Afrique et de l’Océanie.

Faire acquérir à l’élève les compétences nécessaires à l’application des techniques de vente

Déterminer les besoins de la clientèle.

Vendre des voyages d’agrément.
Vendre des voyages d’affaires.
Solliciter une clientèle.

Faire acquérir à l’élève les compétences nécessaires à l’exécution des tâches du conseiller ou de la conseillère en voyages

Transmettre de l’information sur le contexte géographique propre à une destination.

Effectuer, en langue seconde, des opérations liées à la vente de voyages.

Préparer des documents administratifs.

Compétences

À démontrer

Se situer au regard du métier et de la démarche de formation.Évaluer son orientation professionnelle.
Connaître la réalité du métier.
Comprendre les particularités du programme de formation.
Transmettre de l’information sur le contexte géographique propre à une destination.Présenter les principaux éléments liés à la géographie physique d’une destination.
Présenter les principaux éléments liés à la géographie humaine d’une destination.
Interpréter des cartes géopolitiques et géophysiques.
Présenter les grands événements de l’actualité internationale.
Présenter des croisières et des circuits.Recueillir de l’information sur les produits relatifs aux croisières et aux circuits.
Concevoir un scénario de présentation.
Renseigner la clientèle sur les caractéristiques d’une croisière.
Renseigner la clientèle sur les caractéristiques d’un circuit.
Préciser les coûts et les modalités de réservation.
Déterminer les besoins de la clientèle.Accueillir la cliente ou le client.
Préciser la nature de la demande.
Cerner le profil de la cliente ou du client.
Recueillir de l’information sur des produits correspondant au profil de la cliente ou du client.
Présenter des produits de voyage de l’Amérique du Nord.Recueillir de l’information sur les grands centres touristiques, les attractions et les événements spéciaux.
Recueillir de l’information sur les produits spécialisés et leurs fournisseurs respectifs.
Sélectionner des produits.
Renseigner la clientèle sur les caractéristiques et les particularités des produits de voyage d’agrément en Amérique du Nord.
Préciser les coûts et les modalités de réservation.
Présenter des produits de voyage soleil.Recueillir de l’information sur les destinations soleil et sur les produits qui s’y rapportent.
Sélectionner des destinations soleil et des produits susceptibles de convenir à des clientèles variées.
Renseigner la clientèle sur les régions touristiques des destinations soleil.
Renseigner la clientèle sur les produits de voyage soleil.
Préciser les coûts et les modalités de réservation.
Vendre des voyages d’affaires.Traiter les demandes de la cliente ou du client.
Choisir des produits correspondant aux demandes de la cliente ou du client.
Présenter le plan de vol et la portion terrestre du voyage
Conclure la vente.
Modifier des dossiers.
Gérer des dossiers à l’aide des systèmes de réservation des compagnies aériennes.Créer un dossier-passager.
Réserver des produits additionnels.
Déterminer les coûts.
Émettre des documents.
Modifier un dossier.
Traiter des données sur support informatique.Rédiger des lettres.
Recueillir de l’information sur des produits et des tarifs.
Réserver un produit.
Établir une facture.
Utiliser l’autoroute électronique.
Amorcer la pratique du métier.Effectuer les démarches préparatoires au stage.
Observer en milieu de travail différentes facettes du métier.
Participer à certaines activités professionnelles peu complexes.
Renforcer les habiletés cognitives et perceptuelles acquises durant la formation.
Prendre conscience des changements de perception qu’entraîne un séjour en milieu de travail : contexte, pratiques professionnelles, aptitudes, goûts, champs d’intérêt.
formation reçue.
Se familiariser avec le milieu de travail.
Présenter des produits de voyage de l’Amérique centrale et de l’Amérique du Sud.Recueillir de l’information spécifique à une destination en Amérique centrale ou en Amérique du Sud.
Sélectionner des fournisseurs propres à une destination en Amérique centrale ou en Amérique du Sud.
Informer la clientèle sur les caractéristiques particulières d’une destination en Amérique centrale ou en Amérique du Sud.
Informer la clientèle sur les produits propres à une destination en Amérique centrale ou en Amérique du Sud.
Préciser les coûts et les modalités de réservation.
Effectuer, en langue seconde, des opérations liées à la vente de voyages.Accueillir la clientèle.
Répondre à des questions courantes relatives à la vente de voyages.
Communiquer avec des fournisseurs.
Rédiger des demandes d’information et de réservation.
Présenter des produits de voyage de l’Europe.Recueillir des renseignements sur les caractéristiques des produits de voyage de l’Europe.
Recueillir des renseignements sur les fournisseurs de produits de voyage de l’Europe.
Expliquer à la clientèle les différents moyens de transport en Europe.
Renseigner la clientèle sur les différents types d’hébergement en Europe.
Renseigner la clientèle sur les attraits touristiques des régions d’Europe.
Préciser les coûts et les modalités de réservation.
Utiliser des moyens de recherche d’emploi.Consulter des sources d’information.
Planifier une recherche d’emploi.
Préparer des documents pour la recherche d’un emploi.
Expérimenter une recherche d’emploi.
Vendre des voyages d’agrément.Concevoir un scénario de présentation.
Présenter des produits à la cliente ou au client.
Confirmer les choix de produits.
Conclure la vente.
Procéder aux réservations.
Offrir des produits complémentaires.
Assurer le suivi de la vente.
Traiter les plaintes.
Présenter des produits de voyage de l’Asie.Recueillir de l’information spécifique à une destination en Asie.
Sélectionner des fournisseurs en fonction d’une destination en Asie.
Informer la clientèle sur les caractéristiques particulières d’une destination en Asie.
Informer la clientèle sur les produits propres à une destination en Asie.
Préciser les coûts et les modalités de réservation.
Présenter des produits de voyage de l’Afrique et de l’Océanie.Recueillir de l’information spécifique à une destination en Afrique ou en Océanie.
Sélectionner des fournisseurs en fonction d’une destination en Afrique ou en Océanie.
Informer la clientèle sur les caractéristiques particulières d’une destination en Afrique ou en Océanie.
Informer la clientèle sur les produits propres à une destination en Afrique ou en Océanie.
Préciser les coûts et les modalités de réservation.
Préparer des documents administratifs.Créer et compléter un dossier-client.
Remplir des formulaires de demande de passeport ou de visas ainsi que des cartes de touriste avec une cliente ou un client.
Préparer des bons d’échange.
Établir une facture.
Préparer un paiement aux fournisseurs.
Préparer un plan de règlement bancaire.
Solliciter une clientèle.Déterminer les objectifs de vente pour un produit de voyage.
Cibler la clientèle potentielle.
Rédiger un plan d’action.
Préparer les documents nécessaires à la sollicitation.
Établir des contacts avec une clientèle potentielle.
Assurer le suivi des démarches de sollicitation.
S’intégrer au milieu de travail.Se familiariser avec la réalité de l’exercice du métier.
Intégrer les connaissances, les habiletés, les attitudes et les habitudes acquises durant la formation.
Prendre conscience des différents changements de perception qu’entraîne un stage en milieu de travail.

Buts du programme d’études

Le programme d’études professionnelles Vente-conseil prépare à l’exercice du métier de conseillère ou de conseiller en vente dans le domaine du commerce de détail.

Les conseillères et conseillers en vente offrent directement aux consommateurs une gamme de produits et de services et les conseillent sur ceux-ci, le tout à l’intérieur d’un local de vente. Les produits offerts sont des meubles, des appareils ménagers, des appareils électroniques, des vêtements, des produits horticoles, des automobiles, etc. Il est important de spécifier que les conseillères et conseillers en vente sont en contact direct avec la clientèle. Ils doivent interagir avec elle afin de déterminer ses besoins et de lui prodiguer des conseils adéquats quant aux produits et aux services susceptibles de la combler.

Le but du travail de la conseillère ou du conseiller en vente n’est donc pas simplement de vendre un produit ou un service, mais aussi d’offrir un produit qui correspond aux besoins de la clientèle et de la conseiller à ce sujet, de la mettre en confiance et de la fidéliser en lui offrant un service personnalisé et en répondant à ses attentes. En plus du conseil et de la vente, cette personne peut avoir à accomplir des tâches reliées à la gestion de la marchandise, à sa présentation en magasin et au service après-vente.

La conseillère ou le conseiller en vente peut travailler dans différents types d’entreprises : les chaînes de magasins, les magasins spécialisés, à rayons, indépendants et à escompte, les magasins entrepôts, etc. L’horaire de travail des conseillères et conseillers en vente est d’environ 35 à 40 heures par semaine pour le personnel à temps plein et de 15 à 20 heures par semaine pour le personnel à temps partiel. Cependant, dans les périodes de pointe, le nombre d’heures peut augmenter considérablement pour tout le personnel. Dans le commerce de détail, les horaires peuvent varier selon le type de produits vendus. Dans la majorité des cas, les magasins sont ouverts tous les jours, y compris le dimanche.

Compétences

À démontrer

Se situer au regard du métier et de la démarche de formation.Connaître la réalité du métier.
Comprendre le programme d’études et la démarche de formation.
Confirmer son orientation professionnelle.
Établir des relations professionnelles en vente-conseil.Communiquer oralement dans un contexte de commerce de détail.
Travailler en équipe.
Rédiger de la correspondance.
Évaluer sa capacité à établir des relations professionnelles.
Interpréter les comportements de la clientèle.Établir des liens entre les caractéristiques de diverses clientèles et leur comportement en matière d’achat.
Déceler les motifs d’achat d’une cliente ou d’un client.
Situer une cliente ou un client au regard de son processus décisionnel.
Choisir l’approche à utiliser avec une cliente ou un client.
Offrir le service à la clientèle.Adopter un comportement favorable au service à la clientèle.
Personnaliser le service à la clientèle.
Gérer le stress inhérent au service à la clientèle.
Caractériser les pratiques de la concurrence en matière de service à la clientèle.
Évaluer la qualité de son service à la clientèle.
Vendre des produits et des services.Se préparer à la vente.
Accueillir la cliente ou le client.
Qualifier et approcher la cliente ou le client.
Déterminer les besoins de la cliente ou du client.
Présenter les produits ou les services.
Réfuter les objections.
Réagir à une demande de négociation.
Proposer des produits ou des services supplémentaires et complémentaires.
Effectuer une estimation du coût total des achats
Conclure une vente.
Effectuer des transactions liées à la vente.Accueillir la cliente ou le client à la caisse.
Utiliser un système de caisse informatisé.
Utiliser le système de base de données informatisé du système de caisse.
Utiliser un terminal de paiement.
Compléter la transaction.
Organiser son temps de travail.Analyser le travail à effectuer.
Se fixer des objectifs.
Planifier les tâches à réaliser.
Évaluer les résultats de sa planification
Utiliser des moyens de recherche d’emploi.Planifier sa recherche d’emploi.
Rédiger un curriculum vitæ.
Rédiger une lettre de demande d’emploi.
Préparer et passer une entrevue de sélection.
Amorcer la pratique du métier.Connaître l’organisation, les politiques et les méthodes de travail d’une entreprise.
Connaître les caractéristiques de la clientèle de l’entreprise.
Participer à la réalisation de tâches liées au métier.
Faire le point sur ses acquis.
Se situer au regard des lois et règlements inhérents à l’exercice du métier.Distinguer les aspects du métier régis par une loi ou un règlement.
Prendre conscience de l’importance du respect des lois et règlements au regard du service à la clientèle et de l’image de l’entreprise.
Reconnaître les exigences, pour la conseillère ou le conseiller en vente, du cadre réglementaire lié au milieu de la vente au détail.
Assurer le service après-vente.Appliquer des techniques de fidélisation de la clientèle.
Effectuer des échanges et des remboursements.
Recevoir et traiter les plaintes de la clientèle.
Transmettre l’information relative aux retours et aux plaintes à ses supérieurs.
Effectuer, en langue seconde, des activités liées à la vente.Établir le contact avec une cliente ou un client.
Répondre à des questions courantes relatives à la vente de produits et de services.
Interpréter le contenu de documents rédigés en langue seconde.
Traiter un appel téléphonique.
Maintenir à jour sa connaissance des produits et des services.Consulter des sources d’information sur les produits et les services.
Analyser les caractéristiques des produits et des services offerts par une entreprise.
Analyser le cycle de vie des produits et des services.
Évaluer le niveau de qualité des produits et des services offerts par une entreprise.
Établir des liens entre la disponibilité des produits et le processus de distribution.
Analyser la base de fixation des prix des produits et des services offerts par une entreprise.
Effectuer des activités liées à l’approvisionnement.Réceptionner la marchandise.
Préparer la marchandise pour la vente.
Commander et préparer la marchandise pour un transfert.
Participer aux inventaires.
Effectuer l’approvisionnement des rayons, des étalages et des présentoirs.
Prévenir les pertes et les vols de marchandise.
Maintenir l’inventaire à jour.
Effectuer des activités liées à la présentation visuelle.Analyser les directives liées à la présentation visuelle à réaliser.
Planifier la disposition de la marchandise.
Préparer la marchandise à disposer.
Disposer la marchandise.
Installer des affiches.
Créer une atmosphère de vente agréable.
Établir des liens entre les stratégies marketing et la vente de produits et de services.Analyser les stratégies marketing en rapport avec la vente de produits et de services.
Déceler les tendances et les modes qui influencent les comportements d’achat.
Participer à la recherche de nouvelles clientèles.
Participer aux activités de promotion de l’entreprise.
S’intégrer au milieu de travail.Mettre en oeuvre les compétences acquises durant la formation.
Se conformer aux règles, aux procédures et aux pratiques d’une entreprise du domaine de la vente.
Consolider des attitudes compatibles avec l’exercice du métier.
Faire le point sur ses acquis.

Pour partager cet article: