La plupart des programmes offrent un stage en milieu de travail à la fin de la formation afin d’assimiler les notions et de les mettre en œuvre dans des situations concrètes. Les élèves peuvent ainsi acquérir des responsabilités, apprendre à connaître le monde du travail, développer leurs réseaux professionnels et acquérir de l’expérience sur le terrain.

Deux programmes du Centre de formation horticole de Laval offrent des stages internationaux aux élèves, à certains moments de l’année et selon plusieurs modalités.

Dans ce centre de formation, certains s’envolent vers la France, la Guadeloupe ou la Norvège, à l’occasion d’un stage de fin de formation. Alors que les stages sont habituellement de deux semaines, les stages de ces élèves sont prolongés à un mois. L’objectif des stages internationaux est d’aller chercher l’expertise et les façons de faire des autres pays afin de se perfectionner dans le domaine. Les élèves doivent par la suite déposer un rapport de stage et présenter le métier vu du pays dont il est question. Ils présentent ainsi les outils et les techniques propres au métier.

Les stages internationaux sont offerts à tous les programmes au Centre de formation horticole de Laval. Les élèves n’ont qu’à débourser leur billet d’avion, après quoi le transport, le logement et la nourriture sont payés par le centre. Du 1er au 31 mai 2019, c’est sept élèves des programmes Horticulture et jardinerie et Élagage qui s’envoleront vers leurs stages. Il s’agit de Ariane Chalvin, Marie-Hélène Galarneau et Gabrielle Beaudoin qui iront aux jardins de Monet et aux musée des impressionnistes à Giverny, ainsi qu’à Laëtitia Segard, Audrey-Maude Lavoie, Amanda Madigriano et Ying Sun qui passeront quant à elles 15 jours au Château de Villandry et 15 jours au Château du Rivau.

Nous leur souhaitons un bon séjour et de nombreux apprentissages!

Pour partager cet article: